Vous pouvez utiliser le compte de système intégré de Microsoft Windows ou un compte d'utilisateur pour exécuter vCenter Server. Avec un compte d'utilisateur, vous pouvez activer l'authentification Windows pour SQL Server, et cela apporte également plus de sécurité.

Le compte d'utilisateur doit être un administrateur sur l'ordinateur local. Dans l'assistant d'installation, vous indiquez le nom de compte sous la forme DomainName\Username. Vous devez configurer la base de données SQL Server pour permettre au compte de domaine d'accéder à SQL Server.

Le compte de système intégré de Microsoft Windows dispose d'un plus grand nombre d'autorisations et de droits sur le serveur que vCenter Server n'en a besoin, ce qui peut mener à des problèmes de sécurité.

Important :

Si le service vCenter Server est exécuté sous le compte système intégré Microsoft Windows, lorsque Microsoft SQL Server est utilisé, vCenter Server prend en charge uniquement les DSN avec une authentification SQL Server.

Pour les DSN SQL Server configurés avec l'authentification Windows, utilisez le même nom d'utilisateur pour le service VMware VirtualCenter Management Webservices et l'utilisateur DSN.

Si vous ne prévoyez pas d'utiliser l'authentification Microsoft Windows pour SQL Server ou si vous utilisez une base de données Oracle, vous pouvez quand même configurer un compte utilisateur local pour le système vCenter Server. Le seul impératif est que le compte d'utilisateur soit un administrateur sur la machine locale et que le privilège Ouvrir une session en tant que service soit accordé à ce compte.

Remarque :

À partir de vSphere 6.5, les services vCenter Server ne sont plus des services autonomes sous Windows SCM, mais ils s'exécutent comme des processus enfants du service VMware Service Lifecycle Manager.