Comprendre le processus de démarrage PXE peut vous être utile pour dépanner.

Serveur TFTP

Le protocole TFTP (Trivial File Transfer Protocol) est semblable au service FTP, qui est généralement utilisé uniquement pour les systèmes de démarrage réseau ou le chargement de microprogrammes sur les périphériques réseau tels que des routeurs. TFTP est disponible sous Linux et Windows

  • La plupart des distributions Linux sont accompagnées d'une copie du serveur tftp-hpa. Si vous avez besoin d'une solution prise en charge, achetez un serveur TFTP pris en charge chez le fournisseur de votre choix. Vous pouvez également acquérir un serveur TFTP auprès de l'un des dispositifs assemblés sur VMware Marketplace.

  • Si votre serveur TFTP va s'exécuter sur un hôte Microsoft Windows, utilisez une version 2.11 ou supérieure de tftpd32. Reportez-vous à http://tftpd32.jounin.net/.

SYSLINUX, PXELINUX et gPXELINUX

Si vous utilisez PXE dans un ancien environnement BIOS, vous devez comprendre les différents environnements de démarrage.

  • SYSLINUX est un environnement de démarrage open source pour les machines exécutant des anciens microprogrammes BIOS. Le ESXichargeur de démarrage pour les systèmes BIOS mboot.c32 exécute un module d'extension SYSLINUX. Vous pouvez configurer SYSLINUX pour démarrer plusieurs types de médias, notamment des disques, des images ISO et des réseaux. Vous pouvez trouver le module SYSLINUX à l'adresse http://www.kernel.org/pub/linux/utils/boot/syslinux/.

  • PXELINUX est une configuration SYSXLINUX qui démarre à partir d'un serveur TFTP selon la norme PXE. Si vous utilisez PXELINUX pour démarrer le ESXiprogramme d'installation, le fichier binaire pxelinux.0, mboot.c32, le fichier de configuration, le noyau et d'autres fichiers sont tous transférés par TFTP.

  • gPXELINUX est une configuration hybride qui comprend PXELINUX, gPXE et prend en charge le démarrage à partir d'un serveur Web. gPXELINUX fait partie du module SYSLINUX. Si vous utilisez gPXELINUX pour démarrer leESXiprogramme d'installation, le transfert via TFTP ne s'effectuera que pour le fichier binaire gpxelinux.0, mboot.c32 et le fichier de configuration. Les fichiers restants sont transférés via HTTP. HTTP est typiquement plus rapide et plus fiable que TFTP, notamment lorsqu'il s'agit du transfert de grandes quantités de données sur un réseau extrêmement chargé.

Remarque :

VMware conçoit actuellement le module d'extension mboot.c32 qui fonctionnera avec la version 3.86 de SYSLINUX et teste le démarrage PXE uniquement sur cette version. Les autres versions ne seront à priori pas compatibles. Ce n'est pas un cas de prise en charge limitée. Pour la prise en charge d'agents tiers que vous utilisez pour configurer votre infrastructure de démarrage PXE, contactez le fournisseur.

UEFI PXE et iPXE

La plupart des microprogrammes UEFI sont conçus avec une prise en charge native de PXE afin de pouvoir assurer le démarrage depuis un serveur TFTP. Le microprogramme peut directement charger le ESXichargeur de démarrage pour les systèmes UEFI mboot.efi. Aucun logiciel supplémentaire, tel que PXELINUX, n'est requis.

iPXE peut également être utile pour les systèmes UEFI sans PXE dans le microprogramme ou pour les systèmes UEFI avec une prise en charge PXE défaillante. Dans ce type de situation, vous pouvez installer iPXE sur une clé USB et démarrer à partir de cette dernière.

Remarque :

Les produits Apple Macintosh ne prennent pas en charge le démarrage PXE. Ils prennent en charge le démarrage réseau via un protocole spécifique à Apple.

Approches alternatives pour le démarrage PXE

Il est également possible de recourir à d'autres approches pour le démarrage PXE avec d'autres logiciels sur différents hôtes, notamment :

  • Configurez le serveur DHCP afin de fournir d'autres noms de fichiers pour le programme de chargement du démarrage initial en fonction de l'adresse MAC ou d'autres critères. Consultez la documentation de votre serveur DCHP.

  • Approches utilisant iPXE comme chargeur de démarrage initial avec un fichier de configuration initiale iPXE qui sélectionne le chargeur de démarrage suivant à partir de l'adresse MAC ou d'autres critères.