La prise en charge du contrôle de santé dans vSphere Distributed Switch 5.1 et version ultérieure vous aide à identifier et à éliminer les erreurs de configuration d'un vSphere Distributed Switch.

vSphere exécute des contrôles de santé réguliers pour examiner certains paramètres sur les commutateurs distribués et physiques afin d'identifier les erreurs courantes de la configuration réseau. L'intervalle par défaut entre deux contrôles de santé est de 1 minute.

Important :

En fonction des options que vous avez sélectionnées, Contrôle de santé de vSphere Distributed Switch peut générer un certain nombre d'adresses MAC pour tester la stratégie d'association, la taille de la MTU, la configuration VLAN, ce qui entraîne un trafic réseau supplémentaire. Pour plus d'informations, reportez-vous à l'article Network health check feature limitations in vSphere 5.1 and 5.5 (2034795). Après avoir désactivé Contrôle de santé de vSphere Distributed Switch, les adresses MAC générées sont exclues de votre environnement réseau physique en fonction de votre stratégie réseau.

Erreur de configuration

Contrôle de santé

Configuration requise sur le commutateur distribué

Les plages de jonction VLAN configurées sur le commutateur distribué ne correspondent pas aux plages de jonction sur le commutateur physique.

Vérifie si les paramètres VLAN du commutateur distribué correspondent à la configuration du port de jonction sur les ports de commutateur physiques connectés.

Au moins deux cartes réseau physiques actives

Les paramètres MTU ne correspondent pas entre les adaptateurs réseau physiques, le commutateur distribué et les ports de commutateur physiques.

Vérifie si le paramètre de trames jumbo du port de commutateur MTU d'accès physique basé sur VLAN correspond au paramètre MTU de vSphere Distributed Switch.

Au moins deux cartes réseau physiques actives

La stratégie d'association configurée sur les groupes de ports ne correspond pas à la stratégie configurée sur le canal de port du commutateur physique.

Vérifie si les ports d'accès connectés du commutateur physique qui participent à un EtherChannel sont couplés aux ports distribués dont la stratégie d'association est le hachage IP.

Au moins deux cartes réseau physiques actives et deux hôtes

Le contrôle de santé est limité au port de commutateur d'accès auquel la liaison montante du commutateur distribué est connectée.