Network I/O Control alloue la bande passante au trafic provenant des fonctionnalités du système vSphere de base à l'aide de plusieurs paramètres de configuration.

Tableau 1. Paramètres d'allocation pour le trafic système

Paramètre d'allocation de bande passante

Description

Parts

Les parts (valeur de 1 à 100) désignent la priorité relative d'un type de trafic système par rapport aux autres types actifs sur le même adaptateur physique.

La quantité de bande passante disponible pour un type de trafic système est déterminée par les parts définies et par la quantité de données transmises par les autres fonctionnalités du système.

Par exemple, vous attribuez 100 parts au trafic vSphere FT et au trafic iSCSI, alors que chacun des autres pools de ressources réseau dispose de 50 parts. Un adaptateur physique est configuré pour envoyer du trafic pour vSphere Fault Tolerance, iSCSI et la gestion. À un certain moment, vSphere Fault Tolerance et iSCSI sont les types de trafic actifs sur l'adaptateur physique et l'utilisent à pleine capacité. Chaque trafic reçoit 50 % de la bande passante disponible. À un autre moment, les trois types de trafic saturent l'adaptateur. Dans ce cas, le trafic vSphere FT et le trafic iSCSI obtiennent 40 % de la capacité de l'adaptateur, vMotion 20 %.

Réservation

Quantité minimale de bande passante (en Mo/s) garantie sur chaque adaptateur physique. La quantité totale de bande passante réservée sur tous les types de trafic système ne peut pas dépasser 75 % de la bande passante que peut fournir l'adaptateur réseau physique de plus faible capacité.

La bande passante non utilisée est mise à disposition des autres types de trafic système. Toutefois, Network I/O Control ne redistribue pas la capacité non utilisée par le trafic système au placement des machines virtuelles. Supposons, par exemple, que vous configuriez une réservation de 2 Go/s pour iSCSI. Il est possible que le Distributed Switch n'impose jamais cette réservation à un adaptateur physique, car iSCSI utilise un chemin unique. La bande passante inutilisée n'est pas allouée au trafic système des machines virtuelles de sorte que Network I/O Control puisse répondre aux éventuels besoins en bande passante du trafic système ; cela peut être le cas si un nouveau chemin iSCSI requiert de la bande passante pour un nouvel adaptateur VMkernel, par exemple.

Limite

Quantité maximale de bande passante (en Mo/s) qu'un type de trafic système peut consommer sur chaque adaptateur physique.