L'utilisation de l'éveil par appel réseau (WOL) pour la fonction vSphere DPM est entièrement compatible, si vous suivez bien les instructions VMware de configuration et de test. Vous devez exécuter ces étapes avant d'activer vSphere DPM pour un cluster pour la première fois ou sur n'importe quel hôte qui est ajouté à un cluster utilisant vSphere DPM.

Préambules

Avant de tester le WOL, assurez-vous que votre cluster satisfait les conditions préalables.

  • Votre cluster doit contenir au moins deux hôtes version ESX 3.5 (ou ESX 3i, version 3.5) ou supérieure.

  • La liaison de mise en réseau vMotion de chaque hôte doit fonctionner correctement. Le réseau vMotion devra également être un sous-réseau IP simple, et non être composé de sous-réseaux multiples séparés par des routeurs.

  • La carte réseau vMotion sur chaque hôte doit prendre en charge le WOL. Pour vérifier la prise en charge de l'éveil par appel réseau, déterminez d'abord le nom de l'adaptateur réseau physique correspondant au port VMkernel en sélectionnant l'hôte dans le panneau d'inventaire de vSphere Web Client, en sélectionnant l'onglet Configuration et en cliquant sur Mise en réseau. Une fois cette information vérifiée, cliquez sur Adaptateurs réseau et trouvez l'entrée correspondant à l'adaptateur réseau. La colonne Support éveil appel réseau de l'adaptateur approprié devra indiquer Oui.

  • Pour afficher l'état de compatibilité WOL pour chaque carte réseau d'un hôte, sélectionnez l'hôte dans le panneau d'inventaire de vSphere Web Client, sélectionnez l'onglet Configuration et cliquez sur Adaptateurs réseau. La carte réseau doit afficher Oui dans la colonne Support éveil appel réseau.

  • Le port de commutateur auquel chaque carte réseau vMotion compatible WOL est branchée devra être réglé pour négocier automatiquement la vitesse de liaison et non être défini sur une vitesse fixe (par exemple 1 000 Mo/s). Beaucoup de cartes réseau ne prennent en charge le WOL que si elles peuvent commuter à 100 Mo/s ou moins lorsque l'hôte est mis hors tension.

Après avoir vérifié ces conditions préalables, testez chaque hôte ESXi qui utilisera le WOL pour prendre en charge vSphere DPM. Quand vous testez ces hôtes, assurez-vous que la fonction vSphere DPM est désactivée pour le cluster.

ATTENTION :

Assurez-vous que tout hôte étant ajouté à un cluster vSphere DPM utilisant le WOL en tant que protocole de sortie de veille soit testé et ne puisse pas utiliser la gestion d'alimentation s'il ne réussit pas le test. A défaut, vSphere DPM pourrait mettre hors tension des hôtes qu'il ne pourra pas ensuite activer en cas d'urgence.

Procédure

  1. Accédez à l'hôte dans le navigateur de vSphere Web Client.
  2. Cliquez avec le bouton droit sur l'hôte et sélectionnez Alimentation > Entrer en mode de veille.

    Cette action permet de mettre l'hôte hors tension.

  3. Cliquez avec le bouton droit sur l'hôte et sélectionnez Alimentation > Mettre sous tension pour tenter de mettre fin au mode veille.
  4. Observez si l'hôte est mis sous tension ou non.
  5. Dans le cas où un hôte ne parvient pas à quitter le mode veille avec succès, effectuez les opérations suivantes.
    1. Sélectionnez l'hôte dans le navigateur vSphere Web Client, puis sélectionnez l'onglet Configurer.
    2. Dans Matériel > Gestion de l'alimentation, cliquez sur Modifier pour ajuster la stratégie de gestion de l'alimentation.

    Ceci étant fait, vSphere DPM ne considère plus cet hôte comme un candidat à la mise hors tension.