Pour garantir une expérience optimale avec la fonctionnalité vSphere Virtual Volumes, vous devez observer des directives spécifiques.

Virtual Volumes prend en charge les capacités, fonctionnalités et produits VMware suivants :

  • Avec Virtual Volumes, vous pouvez utiliser des services de stockage avancés, notamment la réplication, le chiffrement, la déduplication et la compression sur des disques virtuels individuels. Contactez votre fournisseur de stockage pour connaître les services qu'il prend en charge avec Virtual Volumes.

  • La fonctionnalité Virtual Volumes prend en charge un logiciel de sauvegarde qui utilise vSphere APIs - Data Protection. Les volumes virtuels sont modélisés sur des disques virtuels. Les produits de sauvegarde qui utilisent vSphere APIs - Data Protection sont tout autant pris en charge sur les volumes virtuels qu'ils le sont sur des fichiers VMDK d'un LUN. Les snapshots créés par un logiciel de sauvegarde à l'aide de vSphere APIs - Data Protection sont reconnus comme des snapshots non-VVols par vSphere et le logiciel de sauvegarde.

    Remarque :

    vSphere Virtual Volumes ne prend pas en charge le mode de transport SAN. vSphere APIs - Data Protection sélectionne automatiquement une autre méthode de transfert des données.

    Pour plus d'informations sur l'intégration à vSphere Storage APIs - Data Protection, consultez votre fournisseur de logiciel de sauvegarde.

  • Virtual Volumes prend en charge des fonctionnalités vSphere telles que vSphere vMotion, Storage vMotion, les snapshots, les clones liés, Flash Read Cache et DRS.

  • Vous pouvez utiliser des produits de mise en cluster, comme Oracle Real Application Clusters, avec Virtual Volumes. Pour utiliser ces produits, vous activez le paramètre d'écriture multiple d'un disque virtuel stocké sur la banque de données VVol.

Pour plus d'informations, reportez-vous à l'article de la base de connaissances à l'adresse http://kb.vmware.com/kb/2112039. Pour obtenir une liste des fonctionnalités et des produits pris en charge par la fonction Virtual Volumes, reportez-vous aux matrices d'interopérabilité des produits VMware.

Limitations de vSphere Virtual Volumes

Améliorez votre expérience de vSphere Virtual Volumes en connaissant les limitations suivantes :

  • Comme l'environnement Virtual Volumes nécessite vCenter Server, vous ne pouvez pas utiliser Virtual Volumes avec un hôte autonome.

  • La fonctionnalité Virtual Volumes ne prend pas en charge les RDM.

  • Un conteneur de stockage Virtual Volumes ne peut pas couvrir plusieurs baies physiques. Certains fournisseurs présentent plusieurs baies physiques sous la forme d'une seule baie. Dans ce cas, techniquement, vous continuez d'utiliser une baie logique.

  • Les profils d'hôte contenant des banques de données Virtual Volumes sont spécifiques à vCenter Server. Après l'extraction de ce type de profil d'hôte, vous ne pouvez l'attacher qu'à des hôtes et des clusters gérés par le même système vCenter Server que l'hôte de référence.