Créer une partition de diagnostic pour votre hôte ESXi.

Pourquoi et quand exécuter cette tâche

Lorsque vous créez une partition de diagnostic, les considérations suivantes s'appliquent :

  • Vous ne pouvez pas créer une partition de diagnostic sur une LUN iSCSI accessible par le logiciel iSCSI ou un adaptateur de matériel iSCSI dépendant. Pour plus d'informations sur les partitions de diagnostic avec iSCSI, consultez Recommandations générales pour le démarrage à partir du SAN iSCSI.

  • Vous ne pouvez pas créer de partition de diagnostic sur un LUN auquel vous accédez via FCoE logiciel.

  • Sauf si vous utilisez des serveurs sans disques, créez une partition de diagnostic sur un stockage local.

  • Chaque hôte doit disposer d'une partition de diagnostic d'une capacité de 2,5 Go. Si plusieurs hôtes partagent une partition de diagnostic sur un LUN de réseau de stockage SAN, la partition doit être suffisamment importante pour contenir les vidages de mémoire de tous les hôtes.

  • Si un hôte utilisant une partition de diagnostic partagée échoue, redémarrez l'hôte et procédez à l'extraction des fichiers journaux immédiatement après l'échec. Autrement, il est possible que le deuxième hôte, qui échoue avant que vous n'ayez pu collecter les données de diagnostic du premier hôte, parvienne à enregistrer le vidage mémoire.

Procédure

  1. Accédez à l'hôte dans le navigateur de vSphere Web Client.
  2. Cliquez avec le bouton droit sur l'hôte et sélectionnez Ajouter une partition de diagnostic.

    Si cet élément de menu n'apparaît pas, l'hôte a déjà une partition de diagnostic.

  3. Spécifiez le type de partition de diagnostic.

    Élément de menu

    Description

    Local privé

    Crée la partition de diagnostic sur un disque local. Cette partition stocke les informations de défaillance uniquement pour votre hôte.

    Stockage SAN privé

    Crée la partition de diagnostic sur un LUN de réseau de stockage SAN non partagé. Cette partition stocke les informations de défaillance uniquement pour votre hôte.

    Stockage SAN partagé

    Crée la partition de diagnostic sur un LUN de SAN partagé. Plusieurs hôtes peuvent accéder à cette partition. Elle peut stocker des informations de défaillance pour plusieurs hôtes.

  4. Cliquez sur Suivant.
  5. Sélectionnez le périphérique à utiliser pour la partition de diagnostic et cliquez sur Suivant.
  6. Passez en revue les informations de configuration de la partition et cliquez sur Terminer.