Lorsque vous créez une banque de données NFS, suivez les directives spécifiques.

Les directives et meilleures pratiques concernant la banque de données NFS sont notamment les éléments suivants :

  • Vous ne pouvez pas utiliser des versions NFS différentes pour monter la même banque de données sur des hôtes différents. Les clients NFS 3 et NFS 4.1 ne sont pas compatibles et n'utilisent pas le même protocole de verrouillage. Par conséquent, l'accès aux mêmes disques virtuels à partir de deux clients incompatibles peut provoquer un comportement incorrect et entraîner l'altération des données.

  • Des banques de données NFS 3 et NFS 4.1 peuvent coexister sur le même hôte.

  • ESXi ne peut pas automatiquement mettre à niveau NFS version 3 vers la version 4.1, mais vous pouvez utiliser d'autres méthodes de conversion. Pour plus d'informations, consultez Protocoles NFS et ESXi.

  • Lorsque vous montez le même volume NFS 3 sur des hôtes différents, assurez-vous que les noms de serveurs et de dossiers sont identiques sur les hôtes. Si les noms ne correspondent pas, les hôtes voient le même volume NFS version 3 sous la forme de deux banques de données différentes. Cette erreur peut provoquer une défaillance de certaines fonctions, telles que vMotion. Un exemple d'un tel écart d'utilisation serait d'entrer filer comme nom de serveur sur un hôte et filer.domain.com sur l'autre. Cette directive ne s'applique pas à NFS version 4.1.

  • Si vous utilisez des caractères non-ASCII pour nommer des banques de données et des machines virtuelles, veillez à ce que le serveur NFS sous-jacent offre une prise en charge de l'internationalisation. Si le serveur ne prend pas en charge les caractères internationaux, utilisez uniquement des caractères ASCII, sinon des incidents imprévisibles peuvent se produire.