Si vous souhaitez optimiser les performances de vos machines virtuelles, l'emplacement du stockage est un facteur important. Selon vos besoins de stockage, vous pouvez sélectionner un stockage avec des performances élevées et une haute disponibilité ou un stockage avec des performances inférieures.

Le stockage peut être divisé en plusieurs niveaux, selon un certain nombre de facteurs :

  • Niveau élevé. Offre de hautes performances et une grande disponibilité. Peut offrir des snapshots intégrés pour faciliter les sauvegardes et les restaurations instantanées. Prend en charge la réplication, la redondance complète des processeurs de stockage et les lecteurs SAS. Utilise des axes de prix élevé.

  • Niveau intermédiaire Offre des performances de milieu de gamme, une disponibilité plus faible, quelques redondances de processeurs de stockage et des lecteurs SCSI ou SAS. Peut fournir des snapshots. Utilise des axes de prix moyen.

  • Niveau inférieur Offre des performances faibles, peu de redondance de stockage interne. Utilise des lecteurs SCSI bas de gamme ou SATA.

Les machines virtuelles ne doivent pas toutes se trouver sur le stockage possédant les meilleures performances et la plus grande disponibilité tout au long de leur cycle de vie.

Lors du choix de l'emplacement d'une machine virtuelle, les considérations suivantes s'appliquent :

  • Criticité de la machine virtuelle

  • Exigences en matière de performances et de disponibilité

  • Exigences en matière de restauration instantanée

  • Exigences en matière de sauvegarde et de réplication

Une machine virtuelle peut changer de niveau tout au long de son cycle de vie en raison de modifications de la criticité ou de la technologie. Son importance est relative et peut changer pour diverses raisons, parmi lesquelles les modifications apportées à l'organisation, les processus opérationnels, les obligations réglementaires, la planification suite à un incident, etc.