Si vous prévoyez de paramétrer et d'utiliser un numéro d'unité logique (LUN) iSCSI en tant que périphérique de démarrage pour votre hôte, vous devez suivre certaines instructions générales.

Les directives suivantes s'appliquent au démarrage à partir du matériel iBFT et iSCSI indépendant.

  • Consultez les recommandations de l'éditeur du matériel que vous utilisez dans votre configuration de démarrage.

  • Pour connaître les spécifications préalables et requises d'installation, consultez Installation et Configuration vSphere.

  • Utilisez des adresses IP statiques afin de réduire les risques de conflits DHCP.

  • Utilisez des LUN différentes pour les banques de données VMFS et les partitions de démarrage.

  • Configurez correctement les ACL sur votre système de stockage.

    • Le LUN de démarrage doit uniquement être visible pour l'hôte qui utilise le LUN. Aucun autre hôte sur le SAN n'est autorisé à voir ce LUN de démarrage.

    • Si un LUN est utilisé pour une banque de données VMFS, plusieurs hôtes peuvent partager ce LUN.

  • Configurez une partition de diagnostic.

    • Vous pouvez placer la partition de diagnostic sur le LUN de démarrage uniquement avec du matériel iSCSI indépendant. Si vous configurez la partition de diagnostic dans la LUN de démarrage, cette LUN ne peut pas être partagée sur plusieurs hôtes. Si un LUN séparé est utilisé pour la partition de diagnostic, plusieurs hôtes peuvent partager ce LUN.

    • Si vous démarrez à partir de SAN en utilisant iBFT, vous ne pouvez pas configurer une partition de diagnostic sur un LUN SAN. Pour collecter les informations de diagnostic de votre hôte, utilisez vSphereESXi Dump Collector sur un serveur distant. Pour plus d'informations sur ESXi Dump Collector, consultez Installation et configuration de vSphere et Mise en réseau vSphere.