Votre configuration de démarrage ESXi doit répondre à certaines exigences particulières.

Tableau 1. Conditions requises du démarrage à partir du SAN

Server

Description

Spécifications système ESXi

Respectez les recommandations du fournisseur pour le démarrage du serveur à partir d'un SAN.

Conditions requises d'une carte

Configurez la carte afin qu'elle puisse accéder au LUN de démarrage. Consultez la documentation du fabricant.

Contrôle d'accès

  • Chaque hôte doit ne pouvoir accéder qu'à son propre LUN de démarrage et non aux LUN de démarrage des autres hôtes. Utilisez le logiciel du système de stockage pour vérifier que l'hôte accède uniquement aux LUN qui lui sont assignés.

  • Plusieurs serveurs peuvent partager une partition de diagnostic. Vous pouvez utiliser un masquage des LUN spécifiques à la baie pour obtenir cette configuration.

Prise en charge de la gestion de chemins multiples

La gestion de chemins multiples vers un LUN de démarrage sur des baies actives/passives n'est pas pris en charge car le BIOS ne prend pas en charge la gestion de chemins multiples et ne peut pas activer un chemin de veille.

Considérations SAN

Si la baie n'est pas certifiée pour une topologie à connexion directe, les connexions SAN doivent se faire via une topologie à commutateur. Si la baie est certifiée pour la topologie à connexion directe, les connexions SAN peuvent être établies directement sur la baie. Le démarrage à partir du SAN est pris en charge à la fois pour la topologie à commutateur et à connexion directe.

Considérations spécifiques au matériel

Si vous exécutez un IBM eServer BladeCenter et que vous utilisez le démarrage à partir du SAN, vous devez mettre hors tension les lecteurs IDE sur les lames.