Après la création d'une machine virtuelle, vous pouvez utiliser la commande vmkfstools pour augmenter la taille d'un disque alloué à la machine virtuelle.

-X|--extendvirtualdisk newSize[bBsSkKmMgGtT]

Spécifiez le paramètre newSize en ajoutant un suffixe d'unité approprié. Le type d'unité n'est pas sensible à la casse. vmkfstools interprète indifféremment k ou K comme kilo-octets. Si vous ne spécifiez pas de type d'unité, vmkfstools utilise les kilo-octets par défaut.

Le paramètre newSize définit la nouvelle taille totale (et pas uniquement l'incrément ajouté au disque).

Par exemple, pour augmenter la capacité d'un disque virtuel de 4-g de 1 g, entrez : vmkfstools -X 5g disk name.

Vous pouvez étendre le disque virtuel au format eagerzeroedthick en utilisant l'option -d eagerzeroedthick.

Lorsque vous utilisez l'option -X, les éléments suivants s'appliquent :

  • N'étendez pas le disque de base d'une machine virtuelle associée à des snapshots. En effet, cela vous empêcherait de valider les snapshots ou de restaurer la taille d'origine du disque de base.

  • Après l'extension du disque, vous devrez éventuellement mettre à jour son système de fichiers. Le système d'exploitation invité reconnaît alors la nouvelle taille du disque et peut l'utiliser.