Après avoir activé vSAN sur un cluster, vous attribuez à celui-ci une licence vSAN appropriée.

Comme pour les licences vSphere, la capacité des licences vSAN est définie par CPU. Lorsque vous attribuez une licence vSAN à un cluster, la capacité de licence utilisée correspond au nombre total de CPU des hôtes participant au cluster. Par exemple, si vous disposez d'un cluster vSAN qui comprend 4 hôtes de 8 CPU chacun, attribuez à ce cluster une licence vSAN d’une capacité minimale de 32 CPU.

L'utilisation des licences de vSAN est recalculée et mise à jour dans l'une des situations suivantes :

  • Si vous attribuez une nouvelle licence au cluster vSAN.

  • Si vous ajoutez un nouvel hôte au cluster vSAN.

  • Si un hôte est supprimé du cluster.

  • Si le nombre total de CPU d'un cluster est modifié.

Vous devez maintenir les clusters vSAN conformes au modèle de licence vSAN. Le nombre total de CPU de tous les hôtes du cluster ne doit pas dépasser le nombre maximal de licences vSAN attribué au cluster.

Expiration de la licence et de la période d'évaluation

Lorsque la licence ou la période d'évaluation de vSAN expire, vous pouvez continuer à utiliser les ressources et fonctionnalités actuellement configurées sur vSAN. Toutefois, vous ne pouvez pas ajouter la capacité d'un disque SSD ou HDD à un groupe de disques existants ou créer de nouveaux groupes de disques.

vSAN pour poste de travail

vSAN pour poste de travail est destiné à être utilisé dans des environnements VDI, tels que vSphere pour poste de travail ou Horizon™ View™. L’utilisation des licences pour vSAN pour poste de travail est égale au nombre total de machines virtuelles sous tension sur lesquelles vSAN est activé.

Pour maintenir la conformité avec le CLUF, l’utilisation des licences pour vSAN pour poste de travail ne doit pas dépasser la capacité de licence. Le nombre de machines virtuelles de poste de travail sous tension dans un cluster vSAN doit être inférieur ou égal à la capacité de licence de vSAN pour poste de travail.