Les masques de compatibilité de CPU permettent une personnalisation des fonctionnalités du CPU visibles par une machine virtuelle.

vCenter Server compare les fonctionnalités du CPU mises à la disposition d'une machine virtuelle aux fonctionnalités du CPU de l'hôte de destination afin de déterminer s'il faut autoriser ou non des migrations avec vMotion.

Pour garantir la stabilité des machines virtuelles après une migration avec vMotion, VMware définit les valeurs par défaut pour les masques de compatibilité de CPU.

Lorsqu’il faut choisir entre compatibilité du CPU ou fonctionnalités du système d'exploitation invité (telles que NX/XD), VMware fournit des cases à cocher pour configurer chaque machine virtuelle. Les options de configuration sont accessibles via l’option Paramètres avancés du CPU de la machine virtuelle. Pour plus de contrôle sur la visibilité des fonctionnalités du CPU, vous pouvez modifier le masque de compatibilité du CPU de la machine virtuelle au niveau binaire.

ATTENTION :

La modification des masques de compatibilité CPU peut se traduire par une configuration non prise en charge. Ne modifier manuellement les masques de compatibilité du CPU que si le Support VMware ou un article de la base de connaissances VMware vous l'indique.

Les masques de compatibilité de CPU ne peuvent pas empêcher des machines virtuelles d'accéder aux fonctions masquées de CPU dans toutes les circonstances. Dans certaines circonstances, les applications peuvent détecter et utiliser les fonctions masquées même si elles sont cachées du système d'exploitation hôte. En outre, sur n'importe quel hôte, les applications qui utilisent des méthodes de détection des fonctionnalités de CPU non prises en charge plutôt que d'utiliser l'instruction de CPUID peuvent accéder aux fonctions masquées. Les applications actives des machines virtuelles qui utilisent des méthodes de détection non prises en charge de CPU risquent de rencontrer des problèmes de stabilité une fois la migration réalisée.