Lorsque vous créez un snapshot, vous capturez l'état des paramètres de la machine virtuelle du disque virtuel. Si vous créez un snapshot de mémoire, vous capturez également l'état de la mémoire de la machine virtuelle. Ces états sont sauvegardés dans des fichiers situés au même emplacement que les fichiers de base de la machine virtuelle.

Fichiers de snapshot

Une machine virtuelle se compose de fichiers stockés sur un périphérique de stockage compatible. Une opération Prendre un snapshot crée des fichiers .vmdk, -delta.vmdk, .vmsd et .vmsn . Par défaut, le premier disque et tous les disques delta sont stockés avec le fichier .vmdk. Les fichiers .vmsd et .vmsn sont stockés dans le répertoire de la machine virtuelle.

Fichiers de disque delta

Fichier .vmdk sur lequel le système d'exploitation peut écrire. Le disque delta représente la différence entre l'état actuel du disque virtuel et son état lors de la création du snapshot précédent. Lorsque vous créez un snapshot, l'état du disque virtuel est préservé, le système d'exploitation invité cesse d'écrire sur le disque, et un disque delta ou enfant est créé.

Un disque delta a deux fichiers. Le premier est un petit fichier descripteur qui contient des informations sur le disque virtuel, telles que des informations de relation parent-enfant et de géométrie. L’autre est un fichier correspondant qui contient les données brutes.

Les fichiers qui constituent le disque delta sont appelés disques enfants ou fichiers redo-log.

Fichier plat

Fichier -flat.vmdk correspondant à l'un des deux fichiers constituant le disque de base. Le disque plat contient les donnée brutes du disque de base. Ce fichier n'apparaît pas en tant que fichier séparé dans le navigateur de banque de données.

Fichier de base de données

Fichier .vmsd contenant des informations sur les snapshots de la machine virtuelle et principale source d'information du Gestionnaire de snapshot. Ce fichier contient des entrées de ligne qui définissent les relations entre les snapshots et entre les disques enfants de chaque snapshot.

Fichier de mémoire

Fichier .vmsn contenant l'état actif de la machine virtuelle. En capturant l'état de la mémoire de la machine virtuelle, vous pouvez rétablir la machine virtuelle à un état sous tension. Avec les snapshots qui ne sont pas des snapshots de mémoire, vous pouvez uniquement rétablir la machine virtuelle à un état hors tension. Les snapshots de mémoire sont plus longs à créer que les autres snapshots. Le temps requis par l'hôte ESXi pour écrire la mémoire sur le disque dépend de la quantité de mémoire configurée sur la machine virtuelle.

Une opération Prendre un snapshot crée des fichiers .vmdk, -delta.vmdk, vmsd et vmsn.

Fichier

Description

vmname-number.vmdk et vmname-number-delta.vmdk

Le fichier de snapshot représente la différence entre l'état actuel du disque virtuel et son état lors de la création du snapshot précédent.

Le nom de fichier utilise la syntaxe suivante, S1vm-000001.vmdk, où S1vm est le nom de la machine virtuelle et le nombre à six chiffres, 000001, est basé sur les fichiers qui existent déjà dans le répertoire. Le nombre ne tient pas compte du nombre de disques attachés à la machine virtuelle.

vmname.vmsd

Base de données contenant des informations sur les snapshots de la machine virtuelle et principale source d'information du Gestionnaire de snapshot.

vmname.Snapshotnumber.vmsn

État de la mémoire de la machine virtuelle au moment de la création du snapshot. Le nom de fichier utilise la syntaxe suivante, S1vm.snapshot1.vmsn, où S1vm est le nom de la machine virtuelle et snapshot1 le premier snapshot.

Remarque :

Un fichier .vmsn est créé chaque fois que vous créez un snapshot, quelle que soit la sélection de mémoire. Un fichier .vmsn sans mémoire est beaucoup plus petit qu'un fichier doté d'une mémoire.