Fournissez suffisamment d'espace disque pour vSAN et pour les charges de travail virtualisées qui utilisent la banque de données vSAN.

Vérifier la compatibilité des périphériques de stockage

Consultez la section Guide de compatibilité VMware pour vérifier que vos périphériques de stockage, pilotes et microprogrammes sont compatibles avec vSAN.

Vous pouvez choisir parmi plusieurs options pour la compatibilité de vSAN.

  • Utilisez un serveur vSAN ReadyNode, un serveur physique dont la compatibilité avec vSAN est validée par les fournisseurs OEM et par VMware.
  • Créez un nœud en sélectionnant les composants individuels à partir des modèles de périphériques validés.
    Section du Guide de compatibilité VMware Type de composant pour vérification
    vCenter Server Serveur physique qui exécute ESXi.
    vSAN
    • Modèle SAS de disque magnétique pour configurations hybrides.
    • Modèle de périphérique Flash répertorié dans le Guide de compatibilité VMware. Certains modèles de périphériques Flash PCIe peuvent également fonctionner avec vSAN. Tenez compte également de la classe d'endurance et de performance d'écriture.
    • Modèle de contrôleur de stockage prenant en charge le relais.

      vSAN peut fonctionner avec des contrôleurs de stockage qui sont configurés pour le mode RAID 0 si chaque périphérique de stockage est représenté en tant que groupe RAID 0 individuel.

Préparation des périphériques de stockage

Utilisez des périphériques Flash et des disques magnétiques en fonction des exigences du cluster vSAN. Pour vSAN Express Storage Architecture, choisissez les périphériques Flash qui répondent aux exigences répertoriées dans le Guide de compatibilité VMware.

Vérifiez que le cluster a la capacité de répondre à la consommation de machine virtuelle anticipée et aux Pannes tolérées dans la stratégie de stockage des machines virtuelles.

Les périphériques de stockage doivent répondre aux conditions requises suivantes pour que vSAN puisse les réclamer :

  • Les périphériques de stockage sont locaux pour les hôtes ESXi. vSAN ne peut pas réclamer de périphériques distants.
  • Les périphériques de stockage ne disposent pas d'informations de partition existantes.
  • Sur le même hôte, vous ne pouvez pas disposer de groupes de disques intégralement Flash et de groupes de disques hybrides.

Préparer des périphériques pour les groupes de disques ou les pools de stockage

Dans vSAN Original Storage Architecture, un cluster standard dispose d'au moins trois hôtes et d'au moins un groupe de disques sur chaque hôte qui contribue au stockage du cluster. Chaque groupe de disques fournit un périphérique de mise en cache Flash et au moins un disque magnétique ou un périphérique de capacité de la mémoire Flash. Pour les clusters hybrides, la capacité du périphérique de mise en cache Flash doit constituer au moins 10 % du stockage consommé anticipé sur le périphérique de capacité, sans les copies de protection. Pour obtenir des instructions sur la détermination du taux de cache pour les clusters intégralement Flash, reportez-vous à la Conception de groupes de disques vSAN – Mise à jour de tous les taux de cache intégralement Flash.

Dans vSAN Express Storage Architecture, un cluster standard dispose d'au moins trois hôtes et d'un pool de stockage sur chaque hôte qui contribue au stockage du cluster. Chaque pool de stockage se compose d'un ou de plusieurs disques Flash locaux réclamés par vSAN.

Capacité brute et utilisable

Fournissez une capacité de stockage brute supérieure à la capacité des machines virtuelles pour gérer certains cas.

  • N'incluez pas la taille des périphériques de mise en cache Flash en tant que capacité. Ces périphériques ne mettent pas à disposition du stockage et sont utilisés en guise de cache, sauf si vous avez ajouté des périphériques Flash pour le stockage.
  • Fournissez suffisamment d'espace pour gérer la valeur de Pannes tolérées (FTT) dans une stratégie de stockage de machine virtuelle. Un FTT supérieur à 0 augmente l'encombrement du périphérique. Si le FTT est défini sur 1, l'encombrement est double. Si le FTT est défini sur 2, l'encombrement est triple, etc.
  • Vérifiez si la banque de données vSAN dispose de suffisamment d'espace pour une opération en examinant l'espace présent sur les hôtes individuels plutôt que sur l'objet de banque de données vSAN consolidé. Par exemple, lors de la suppression d'un hôte, l'intégralité de l'espace disponible dans la banque de données peut se trouver dans l'hôte que vous supprimez. Le cluster ne peut pas adapter le mode d'évacuation à un autre hôte.
  • Fournissez suffisamment d'espace pour empêcher la banque de données d'arriver à cours de capacité si les charges de travail disposant de stockage provisionné dynamiquement commencent à consommer une grande quantité de stockage.
  • Vérifiez que le stockage physique est en mesure d'organiser la reprotection et le mode de maintenance des hôtes dans le cluster vSAN.
  • Tenez compte de la capacité supplémentaire vSAN dans l'espace de stockage utilisable.
    • Le format sur disque version 1.0 ajoute une capacité supplémentaire d'environ 1 Go par périphérique de capacité.
    • Le format sur disque version 2.0 ajoute une capacité supplémentaire, généralement pas plus de 1 à 2 pour cent de capacité par périphérique.
    • Le format sur disque version 3.0 et versions ultérieures ajoute une capacité supplémentaire, généralement pas plus de 1 à 2 pour cent de capacité par périphérique. La déduplication et la compression pour lesquelles un total de contrôle logiciel est activé nécessite une capacité supplémentaire d'environ 6,2 pour cent de capacité par périphérique.

Pour plus d'informations sur la planification de la capacité des banques de données vSAN, reportez-vous au Guide de dimensionnement et de conception de VMware vSAN.

Impact de la stratégie sur la capacité vSAN

La stratégie de stockage vSAN pour des machines virtuelles affecte les périphériques de capacité de différentes manières.

Tableau 1. Capacité brute et stratégie de machine virtuelle vSAN
Aspects de l'influence de la stratégie Description
Modifications de la stratégie
  • La valeur de Pannes tolérées (FTT) influence l'espace de stockage physique que vous devez fournir pour des machines virtuelles. Plus le FTT est élevé afin de garantir une plus grande disponibilité, plus vous devez fournir d'espace.

    Lorsque le FTT est défini sur 1, il faut prévoir deux réplicas du fichier VMDK d'une machine virtuelle. Lorsque le FTT est défini sur 1, un fichier VMDK de 50 Go nécessite un espace de 100 Go sur différents hôtes. Si le FTT est défini sur 2, vous devez disposer de suffisamment d'espace pour prendre en charge trois réplicas du VMDK dans les hôtes du cluster, soit 150 Go.

  • Certaines modifications de stratégie, comme un nouveau nombre de bandes de disque par objet, nécessitent des ressources temporaires. vSAN recrée les objets affectés par la modification. Pendant un certain temps, le stockage physique doit accueillir les objets anciens et nouveaux.
Espace disponible pour la reprotection ou le mode de maintenance Lorsque vous placez un hôte en mode de maintenance ou que vous clonez une machine virtuelle, la banque de données pourrait ne pas être capable de supprimer les objets de machine virtuelle, bien que la banque de données vSAN indique que l'espace est suffisant. Ce manque d'espace peut se produire si l'espace libre est sur l'hôte qui est placé en mode de maintenance.

Préparation des contrôleurs de stockage

Configurez le contrôleur de stockage sur un hôte en fonction des spécifications de vSAN.

Vérifiez que les contrôleurs de stockage sur les hôtes vSAN répondent à certaines spécifications concernant le mode, la version du pilote et du microprogramme, la profondeur de file d'attente, la fonction de mise en cache et les fonctionnalités avancées.

Tableau 2. Vérification de la Configuration du contrôleur de stockage pour vSAN
Fonction du contrôleur de stockage Spécifications du contrôleur de stockage
Mode requis
  • Examinez les spécifications de vSAN dans le Guide de compatibilité VMware pour connaître le mode requis, relais ou RAID 0 du contrôleur.
  • Si les modes relais et RAID 0 sont tous deux pris en charge, configurez le mode relais plutôt que RAID0. RAID 0 introduit de la complexité pour le remplacement du disque.
Mode RAID
  • Dans le cas du mode RAID 0, créez un volume RAID par périphérique de disque physique.
  • N'activez pas de mode RAID autre que le mode répertorié dans le Guide de compatibilité VMware.
  • N'activez pas l'extension du contrôleur.
Version du pilote et du microprogramme
  • Utilisez la dernière version du pilote et du microprogramme pour le contrôleur conformément au Guide de compatibilité VMware.
  • Si vous utilisez le pilote fourni avec le contrôleur, vérifiez que le pilote est certifié pour vSAN.

    Les versions OEM d'ESXi peuvent inclure des pilotes non certifiés qui sont répertoriés dans le Guide de compatibilité VMware.

Profondeur de la file d'attente Vérifiez que la profondeur de la file d'attente du contrôleur est de 256 ou plus. Une profondeur de file d'attente plus importante fournit de meilleures performances.
Cache Désactivez le cache du contrôleur de stockage, ou réglez son pourcentage de lecture sur 100 % si la désactivation du cache n'est pas possible.
Fonctionnalités avancées Désactivez les fonctionnalités avancées, par exemple HP SSD Smart Path.

Marquer des périphériques Flash comme capacité à l'aide d'ESXCLI

Vous pouvez marquer manuellement les périphériques Flash sur chaque hôte comme périphériques de capacité à l'aide d'esxcli.

Conditions préalables

Vérifiez que vous utilisez vSAN version 6.5 ou ultérieure.

Procédure

  1. Pour apprendre le nom du périphérique Flash que vous souhaitez marquer comme capacité, exécutez la commande suivante sur chaque hôte.
    1. Dans l'ESXi Shell, exécutez la commande esxcli storage core device list.
    2. Localisez le nom du périphérique en haut du résultat de la commande et notez-le.
    La commande accepte les options suivantes :
    Tableau 3. Options de commande
    Options Description
    -d|--disk=str

    Le nom du périphérique que vous souhaitez marquer comme périphérique de capacité. Par exemple, mpx.vmhba1:C0:T4:L0

    -t|--tag=str

    Spécifiez la balise que vous souhaitez ajouter ou supprimer. Par exemple, la balise capacityFlash est utilisée pour marquer un périphérique Flash comme périphérique de capacité.

    La commande répertorie les informations relatives au périphérique identifiées par ESXi.
  2. Dans le résultat, vérifiez que l'attribut Is SSD pour le périphérique est true.
  3. Pour marquer un périphérique Flash comme capacité, exécutez la commande esxcli vsan storage tag add -d <device name> -t capacityFlash.
    Par exemple, la commande esxcli vsan storage tag add -t capacityFlash -d mpx.vmhba1:C0:T4:L0, dans laquelle mpx.vmhba1:C0:T4:L0 est le nom du périphérique.
  4. Vérifiez si le périphérique Flash est marqué comme capacité.
    1. Dans la sortie, identifiez si l'attribut IsCapacityFlash du périphérique est défini sur 1.

Exemple : Résultat de la commande

Vous pouvez exécuter la commande vdq -q -d <device name> pour vérifier l'attribut IsCapacityFlash. Par exemple, la commande vdq -q -d mpx.vmhba1:C0:T4:L0 renvoie le résultat suivant.
\{
"Name"     : "mpx.vmhba1:C0:T4:L0",
"VSANUUID" : "",
"State"    : "Eligible for use by VSAN",
"ChecksumSupport": "0",
"Reason"   : "None",
"IsSSD"    : "1",
"IsCapacityFlash": "1",
"IsPDL"    : "0",
    \},

Supprimer la balise des périphériques Flash utilisés comme périphériques de capacité à l'aide d'ESXCLI

Vous pouvez supprimer la balise des périphériques Flash utilisés comme périphériques de capacité afin de les rendre disponibles pour la mise en cache.

Procédure

  1. Pour supprimer la balise d'un périphérique Flash marqué comme périphérique de capacité, exécutez la commande esxcli vsan storage tag remove -d <device name> -t capacityFlash. Par exemple, la commande esxcli vsan storage tag remove -t capacityFlash -d mpx.vmhba1:C0:T4:L0, dans laquelle mpx.vmhba1:C0:T4:L0 est le nom du périphérique.
  2. Vérifiez si la balise du périphérique Flash est supprimée.
    1. Dans la sortie, identifiez si l'attribut IsCapacityFlash du périphérique est défini sur 0.

Exemple : Résultat de la commande

Vous pouvez exécuter la commande vdq -q -d <device name> pour vérifier l'attribut IsCapacityFlash. Par exemple, la commande vdq -q -d mpx.vmhba1:C0:T4:L0 renvoie le résultat suivant.
[
    \{
"Name"     : "mpx.vmhba1:C0:T4:L0",
"VSANUUID" : "",
"State"    : "Eligible for use by VSAN",
"ChecksumSupport": "0",
"Reason"   : "None",
"IsSSD"    : "1",
"IsCapacityFlash": "0",
"IsPDL"    : "0",
    \},

Marquer des périphériques Flash comme capacité à l'aide de l'outil RVC

Exécutez la commande RVC vsan.host_claim_disks_differently pour marquer des périphériques de stockage comme périphériques Flash, périphériques Flash de capacité ou disques magnétiques (HDD).

Vous pouvez utiliser l'outil RVC pour marquer des périphériques flash comme périphériques de capacité individuellement ou par lot en spécifiant le modèle du périphérique. Lorsque vous souhaitez marquer des périphériques Flash comme périphériques de capacité, vous pouvez les inclure dans des groupes de disques Flash.
Note : La commande vsan.host_claim_disks_differently ne vérifie pas le type de périphérique avant de les marquer. La commande marque les périphériques que vous ajoutez avec l'option de commande capacity_flash, y compris les disques magnétiques et les périphériques déjà utilisés. Assurez-vous de vérifier l'état du périphérique avant de procéder au marquage.
Pour plus d'informations sur les commandes RVC pour la gestion de vSAN, reportez-vous à la documentation Guide de référence des commandes de l'outil RVC.

Conditions préalables

  • Vérifiez que vous utilisez vSAN version 6.5 ou ultérieure.
  • Vérifiez que SSH est activé sur vCenter Server.

Procédure

  1. Ouvrez une connexion SSH à vCenter Server.
  2. Connectez-vous à vCenter Server en utilisant un compte local disposant de privilèges d'administrateur.
  3. Démarrez l'outil RVC en exécutant la commande suivante.
    rvc local_user_name@target_vCenter_Server
    Par exemple, pour utiliser la même instance de vCenter Server pour marquer les périphériques Flash comme périphériques de capacité en tant qu'utilisateur racine, exécutez la commande suivante :
    rvc root@localhost
  4. Entrez le mot de passe du nom d'utilisateur.
  5. Accédez au répertoire vcenter_server/data_center/computers/cluster/hosts dans l'infrastructure vSphere.
  6. Exécutez la commande vsan.host_claim_disks_differently avec les options --claim-type capacity_flash --model model_name pour marquer tous les périphériques Flash du même modèle comme périphériques de capacité sur tous les hôtes du cluster.
    vsan.host_claim_disks_differently --claim-type capacity_flash --model model_name *

Que faire ensuite

Activez vSAN sur le cluster et réclamez les périphériques de capacité.