Vous pouvez activer vSphere HA et vSAN sur le même cluster. vSphere HA fournit le même niveau de protection des machines virtuelles sur les banques de données vSAN que sur les banques de données traditionnelles. Ce niveau de protection implique des restrictions spécifiques lorsque vSphere HA et vSAN interagissent.

Configuration requise pour les hôtes ESXi

Pour utiliser vSAN avec un cluster vSphere HA, les conditions suivantes doivent être remplies :
  • Tous les hôtes ESXi du cluster doivent être de la version 5.5 Update 1 ou ultérieure.
  • Le cluster doit avoir au moins trois hôtes ESXi. Pour des résultats optimaux, configurez le cluster vSAN avec au moins quatre hôtes.
Note : vSAN 7.0 Update 2 et versions ultérieures prennent en charge Proactive HA. Sélectionnez la méthode de correction suivante : Mode de maintenance pour toutes les pannes. Le mode de quarantaine est pris en charge, mais il ne protège pas contre la perte de données en cas d'échec de l'hôte en mode de quarantaine et lorsque des objets avec FTT=0 ou des objets avec FTT=1 sont dégradés.

Différences de mise en réseau

vSAN utilise son propre réseau logique. Lorsque vSAN et vSphere HA sont activés sur le même cluster, le trafic entre agents HA circule sur ce réseau de stockage plutôt que sur le réseau de gestion. vSphere HA utilise le réseau de gestion uniquement lorsque vSAN est désactivé. Le système vCenter Server choisit le réseau approprié lorsque vSphere HA est configuré sur un hôte.

Note : Assurez-vous que vSphere HA n'est pas activé lorsque vous activez vSAN sur le cluster. Vous pouvez ensuite réactiver vSphere HA.

Quand une machine virtuelle est partiellement accessible seulement dans toutes les partitions réseau, vous ne pouvez ni mettre la machine virtuelle sous tension, ni y accéder entièrement dans une partition. Par exemple, si vous partitionnez un cluster en deux partitions, P1 et P2, l'objet d'espace de noms de machine virtuelle est accessible à la partition appelée P1 et non à P2. Le VMDK est accessible à la partition appelée P2 et non à P1. Dans ce cas, la machine virtuelle ne peut pas être sous tension et n'est pas entièrement accessible dans les partitions.

Le tableau suivant montre les différences de mise en réseau de vSphere HA en fonction de l'utilisation ou non de vSAN.

Tableau 1. Différences de mise en réseau de vSphere HA
vSAN activé vSAN désactivé
Réseau utilisé par vSphere HA Réseau de stockage vSAN Réseau de gestion
Banques de données de signaux de pulsation Toutes les banques de données montées sur plus d'un hôte, mais qui ne sont pas des banques de données vSAN Toutes les banques de données montées sur plus d'un hôte
Hôte déclaré comme isolé Adresses d'isolation ne répondant pas aux commandes ping et réseau de stockage vSAN inaccessible Adresses d'isolation ne répondant pas aux commandes ping et réseau de gestion inaccessible.

Si vous modifiez la configuration réseau de vSAN, les agents vSphere HA ne choisissent pas automatiquement les nouveaux paramètres réseau. Pour modifier le réseau vSAN, vous devez réactiver la surveillance de l'hôte pour le cluster vSphere HA :

  1. Désactivez la surveillance de l'hôte pour le cluster vSphere HA.
  2. Modifiez le réseau vSAN.
  3. Cliquez avec le bouton droit sur chacun des hôtes du cluster et sélectionnez Reconfigurer HA.
  4. Réactivez la surveillance de l'hôte pour le cluster vSphere HA.

Paramètres de réservation de capacité

Lorsque vous réservez de la capacité pour votre cluster vSphere HA avec une stratégie de contrôle d'admission, ce paramètre doit être coordonné avec le paramètre de stratégie Pannes tolérées correspondant dans l'ensemble de stratégies de vSAN. Il ne doit pas être inférieur à la capacité réservée par le paramètre de contrôle d'admission de vSphere HA. Par exemple, si l'ensemble de règles de vSAN n'autorise que deux pannes, la stratégie du contrôle d'admission de vSphere HA doit réserver une capacité équivalente à seulement une ou deux pannes d'hôte. Si vous utilisez la stratégie Pourcentage de ressources de cluster réservées pour un cluster disposant de huit hôtes, vous ne devez pas réserver plus de 25 pour cent des ressources du cluster. Si vous utilisez la stratégie Pannes tolérées sur ce même cluster, la valeur du paramètre ne doit pas dépasser deux hôtes. Si vSphere HA réserve moins de capacité, l'activité de basculement peut s'avérer imprévisible. La réservation d'une capacité trop grande impose une contrainte excessive à l'activation des machines virtuelles et aux migrations vSphere vMotion entre clusters. Pour plus d'informations sur la stratégie Pourcentage de ressources de cluster réservées pour un cluster, reportez-vous à la documentation Disponibilité vSphere.

Comportement de vSAN et de vSphere HA en cas de panne impliquant plusieurs hôtes

Après un échec du cluster vSAN avec une perte de quorum de basculement pour un objet de machine virtuelle, vSphere HA risque de ne pas être en mesure de redémarrer la machine virtuelle, même lorsque le quorum du cluster a été restauré. vSphere HA garantit le redémarrage uniquement lorsqu'il dispose d'un quorum de cluster et qu'il peut accéder à la copie la plus récente de l'objet de machine virtuelle. La copie la plus récente correspond à la dernière copie écrite.

Imaginons par exemple qu'une machine virtuelle vSAN est provisionnée pour tolérer une panne d'hôte. La machine virtuelle s'exécute sur un cluster vSAN qui inclut trois hôtes, H1, H2 et H3. Les trois hôtes tombent en panne dans une séquence où H3 est le dernier hôte à tomber en panne.

Après la récupération de H1 et de H2, le cluster dispose d'un quorum (une panne d'hôte tolérée). Malgré ce quorum, vSphere HA ne peut pas redémarrer la machine virtuelle, car le dernier hôte ayant subi une panne (H3) contient la copie la plus récente de l'objet de machine virtuelle et est toujours inaccessible.

Dans cet exemple, soit les trois hôtes doivent récupérer en même temps, soit le quorum à deux hôtes doit inclure H3. Si aucune de ces conditions n'est satisfaite, HA tente de redémarrer la machine virtuelle lorsque l'hôte H3 revient en ligne.