Assurez-vous que l'hôte dispose des configurations matérielles minimales prises en charge par ESXi 8.0.

Ressources matérielles et système

Pour installer ou mettre à niveau ESXi, votre matériel et vos ressources système doivent disposer de la configuration requise suivante :

  • Plate-forme de serveur prise en charge. Pour obtenir la liste des plates-formes prises en charge, consultez le Guide de compatibilité VMware à l'adresse http://www.vmware.com/resources/compatibility.
  • ESXi 8.0 nécessite un hôte disposant d'au moins deux cœurs de CPU.
  • ESXi 8.0 prend en charge une large variété de processeurs multi-cœurs x86 64 bits. Pour obtenir la liste des processeurs pris en charge, consultez le guide de compatibilité VMware à l'adresse http://www.vmware.com/resources/compatibility.
  • ESXi 8.0 nécessite que le bit NX/XD soit activé pour le CPU dans le BIOS.
  • ESXi 8.0 nécessite une capacité de RAM physique minimale de 8 Go. Fournissez au moins 12 Go de RAM pour exécuter des machines virtuelles dans des environnements de production normaux.
  • Pour prendre en charge des machines virtuelles 64 bits, la prise en charge de la virtualisation matérielle (Intel VT-x ou AMD RVI) doit être activée sur les processeurs x64.
  • Un ou plusieurs contrôleurs Ethernet Gigabit ou plus rapides. Pour obtenir la liste des modèles d'adaptateurs réseau pris en charge, consultez le Guide de compatibilité VMware à l'adresse http://www.vmware.com/resources/compatibility.
  • ESXi 8.0 nécessite un disque de démarrage d'au moins 32 Go de stockage persistant tel que HDD, SSD ou NVMe. Un périphérique de démarrage ne doit pas être partagé entre des hôtes ESXi.
  • Disque SCSI ou un LUN RAID local non réseau disposant d'un espace non partitionné pour les machines virtuelles.
  • Pour le Serial ATA (SATA), un disque connecté via des contrôleurs SAS pris en charge ou des contrôleurs SATA embarqués pris en charge. Les disques SATA sont considérés comme distants et non locaux. Ces disques ne sont pas utilisés en tant que partition scratch par défaut, car ils sont considérés comme distants.
    Note : Vous ne pouvez pas connecter un lecteur de CD-ROM SATA à une machine virtuelle sur un hôte ESXi. Pour utiliser le périphérique CD-ROM SATA, vous devez utiliser le mode d'émulation IDE.

Systèmes de stockage

Pour obtenir la liste des systèmes de stockage pris en charge, reportez-vous au Guide de compatibilité VMware à l'adresse http://www.vmware.com/resources/compatibility. À partir d'ESXi 8.0, vous ne pouvez pas utiliser d'adaptateurs logiciels pour Fibre Channel over Ethernet (FCoE), mais uniquement des adaptateurs FCoE matériels.

Conditions de démarrage d'ESXi

Dans vSphere 8.0, la prise en charge du BIOS hérité est limitée et le démarrage des hôtes ESXi à partir de l'UEFI (Unified Extensible Firmware Interface) est recommandé. Avec UEFI, vous pouvez démarrer des systèmes à partir de disques durs, de lecteurs de CD-ROM ou de supports USB. vSphere Auto Deploy prend en charge le démarrage réseau et le provisionnement d'hôtes ESXi avec UEFI. Si votre système a pris en charge des unités de traitement des données (DPU), vous pouvez uniquement utiliser UEFI pour installer et démarrer ESXi sur des DPU. Pour plus d'informations sur les projets de VMware pour déconseiller la prise en charge du BIOS hérité dans les plates-formes de serveurs, reportez-vous à l'article https://kb.vmware.com/s/article/84233 de la base de connaissances.

ESXi peut démarrer à partir d'un disque d'une capacité supérieure à 2 To si le microprogramme système et le microprogramme de toute carte d'extension utilisée le prennent en charge. Consultez la documentation du fabricant.

Configuration de stockage requise pour l'installation ou la mise à niveau d'ESXi 8.0

Pour obtenir des performances optimales d'une installation d' ESXi  8.0, utilisez un périphérique de stockage persistant d'au moins 32 Go pour les périphériques de démarrage. La mise à niveau vers ESXi  8.0 nécessite un périphérique de démarrage d'une capacité minimale de 8 Go. Lors du démarrage à partir d'un disque local, d'un LUN SAN ou iSCSI, un disque de 32 Go au moins est requis pour permettre la création de volumes de stockage système, qui incluent une partition de démarrage, des banques de démarrage, ainsi qu'un volume ESX-OSData basé sur VMFS-L. Le volume ESX-OSData se charge du rôle de la partition /scratch héritée, de la partition locker de VMware Tools et de la destination de vidage de mémoire.
Note : Dans ESXi  8.0, le volume ESX-OSData est considéré comme une partition unifiée et les composants distincts, tels que /scratch et VMware Tools, sont consolidés dans une partition OSDATA persistante unique.

Les autres options pour des performances optimales d'une installation ESXi 8.0 sont les suivantes :

  • Disque local de 128 Go ou plus pour une prise en charge optimale d'ESX-OSData. Le disque contient la partition de démarrage, le volume ESX-OSData et une banque de données VMFS.
  • Un périphérique prenant en charge au minimum 128 téraoctets écrits (TBW).
  • Un périphérique qui fournit au moins 100 Mo/s de vitesse d'écriture séquentielle.
  • Pour fournir une résilience en cas de défaillance de périphérique, il est recommandé d'utiliser un périphérique en miroir RAID 1.
Note : Les unités en Go correspondent à 2^30 octets ou à des multiples de 1 024*1 024*1 024 octets.
Les périphériques SD et USB hérités sont pris en charge avec les limitations suivantes :
  • Les périphériques SD et USB sont pris en charge pour les partitions de banque de démarrage. L'utilisation de périphériques SD et USB pour le stockage de partitions ESX-OSData est dépréciée et il est recommandé de fournir un périphérique local persistant distinct d'au moins 32 Go pour stocker le volume ESX-OSData. Le périphérique de démarrage local persistant peut être un périphérique M.2 Flash de qualité industrielle (SLC et MLC), SAS, SATA, HDD, SSD ou un périphérique NVMe. La capacité optimale des périphériques locaux persistants est de 128 Go.
  • Si vous ne fournissez pas de stockage persistant, vous voyez s'afficher une alarme de type Périphérique persistant secondaire introuvable. Déplacez l'installation vers un stockage persistant, car la prise en charge de la configuration de carte SD/USB uniquement est obsolète.
  • Vous devez utiliser un périphérique Flash SD approuvé par le fournisseur du serveur pour le modèle de serveur spécifique sur lequel vous souhaitez installer ESXi sur un périphérique de stockage Flash SD. Vous trouverez une liste des périphériques validés sur partnerweb.vmware.com.
  • Consultez l'article 85685 de la base de connaissances sur les instructions mises à jour pour les environnements basés sur les cartes SD ou USB.
  • Pour choisir un périphérique de démarrage SD ou USB approprié, reportez-vous à l'article 82515 de la base de connaissances.

Le processus de mise à niveau vers ESXi 8.0 à partir de versions antérieures à la version 7.x repartitionne le périphérique de démarrage et consolide le vidage de mémoire principal, le dispositif de verrouillage et les partitions scratch dans le volume ESX-OSData.

Les événements suivants se produisent pendant le processus de repartitionnement :
  • Si aucune destination de vidage de mémoire personnalisée n'est configurée, alors l'emplacement de vidage de mémoire par défaut est un fichier dans le volume ESX-OSData.
  • Si le service syslog est configuré pour stocker les fichiers journaux sur la partition scratch VFAT de 4 Go, les fichiers journaux dans var/run/log sont migrés vers le volume ESX-OSData.
  • Les outils VMware Tools sont migrés à partir de la partition locker et la partition est effacée.
  • La partition de vidage de mémoire est effacée. Les fichiers de vidage de mémoire de l'application qui sont stockés sur la partition scratch sont supprimés.
Note : La restauration vers une version antérieure d' ESXi n'est pas possible en raison du processus de repartitionnement du périphérique de démarrage. Pour utiliser une version antérieure d' ESXi après la mise à niveau vers la version  8.0, vous devez créer une sauvegarde du périphérique de démarrage avant la mise à niveau et restaurer le périphérique de démarrage d' ESXi à partir de la sauvegarde.

Si vous utilisez des périphériques USB ou SD pour effectuer une mise à niveau, la meilleure pratique consiste à allouer une région ESX-OSData sur un disque persistant disponible ou sur un LUN SAN. Si un stockage persistant ou un LUN SAN n’est pas disponible, ESX-OSData est automatiquement créé sur un disque RAM. VMFS peut également être utilisé pour la partition ESX-OSData.

Après la mise à niveau, si ESX-OSData réside sur un disque RAM et qu'un nouveau périphérique persistant est trouvé lors des démarrages suivants, et que ce périphérique dispose du paramètre autoPartition=True, ESX-OSData est automatiquement créé sur le nouveau périphérique persistant. ESX-OSData ne se déplace pas automatiquement d'un stockage persistant à un autre, mais vous pouvez modifier manuellement l'emplacement ESX-OSData sur un stockage pris en charge.

Pour reconfigurer /scratch, reportez-vous à Définir la partition Scratch depuis vSphere Client.

Pour configurer la taille des partitions système ESXi, vous pouvez utiliser l'option systemMediaSize. Pour plus d'informations, reportez-vous à l'article https://kb.vmware.com/s/article/81166 de la base de connaissances.

Dans les installations Auto Deploy, le programme d'installation tente d'affecter une région scratch sur un disque local ou une banque de données disponible. Si aucun(e) disque local ou banque de données n'est trouvé(e), l'installation échoue.

Pour les environnements qui démarrent à partir d'un SAN ou qui utilisent Auto Deploy, le volume ESX-OSData de chaque hôte ESXi doit être configuré sur un LUN SAN distinct.