La correction d'hôtes s'exécute de manière différente selon les types de lignes de base que vous attachez à un objet et selon que l'hôte corrigé se trouve ou non dans un cluster.

Correction de mise à niveau d'hôtes

Lorsque vous mettez à niveau un hôte ESXi 6.7 ou ESXi 7.0 vers ESXi 8.0, tous les VIB personnalisés pris en charge restent intacts sur l'hôte après la mise à niveau, qu'ils soient ou non inclus dans l'image ISO du programme d'installation.

Vous pouvez mettre à niveau des hôtes en utilisant des images ESXi personnalisées qui contiennent des modules tiers pour ESXi 8.0. Auquel cas, les modules tiers compatibles avec ESXi 8.0 sont disponibles sur l'hôte mis à niveau.

La mise à niveau d'hôte dans un réseau à latence élevée dans lequel vSphere Lifecycle Manager et les hôtes se trouvent dans des emplacements distincts peut prendre quelques heures, car le fichier de mise à niveau est copié du dépôt vSphere Lifecycle Manager vers l'hôte avant la mise à niveau. Pendant ce temps, l'hôte reste en mode de maintenance.

vSphere Lifecycle Manager 8.0 prend en charge la mise à niveau de ESXi 6.7 et ESXi 7.0 vers ESXi 8.0.

La mise à niveau vers ESXi 8.0 nécessite un périphérique de démarrage d'une capacité minimale de 4 Go. Lors du démarrage à partir d'un disque local, SAN ou iSCSI LUN, jusqu'à 128 Go d'espace disque sont utilisés pour créer des partitions système ESXi. Vous pouvez créer une banque de données VMFS sur un disque de démarrage d'une capacité supérieure à 128 Go.

Note : Après la mise à niveau de votre hôte vers ESXi  8.0, vous ne pouvez pas revenir aux versions précédentes de ESXi, ESXi  6.7, ESXi  7.0. Il convient donc de sauvegarder la configuration de l'hôte avant d'effectuer une mise à niveau. Si la mise à niveau échoue, vous pouvez réinstaller le logiciel ESXi  6.7 ou ESXi  7.0 à partir duquel vous avez effectué la mise à niveau et restaurer la configuration de l'hôte. Pour plus d'informations sur la sauvegarde et la restauration de la configuration d' ESXi, voir la documentation Mise à niveau de VMware ESXi. Pour mettre à niveau des hôtes ESXi, vous devez d'abord importer des images ISO ESXi dans le dépôt vSphere Lifecycle Manager. Vous créez ensuite des lignes de base et des groupes de lignes de base pour gérer les mises à niveau des hôtes ESXi.

Correction de correctifs d'hôtes

L'application de correctifs est le processus de correction des hôtes ESXi par rapport aux lignes de base de correctifs.

La correction des hôtes ESXi 6.7 et 7.0 dans leurs versions de mise à jour ESXi respectives est un processus de correction, alors que la correction des hôtes ESXi de la version 6.7 ou 7.0 vers la version 8.0 est un processus de mise à niveau.

vSphere Lifecycle Manager gère les correctifs d'hôtes de la manière suivante :

  • Lorsque l'un des correctifs d'une ligne de base de correctifs nécessite l'installation d'un autre correctif, vSphere Lifecycle Manager détecte cette condition préalable dans le dépôt et installe cet autre correctif avec le correctif sélectionné.
  • Si un correctif est en conflit avec d'autres correctifs installés sur l'hôte, le correctif conflictuel peut ne pas être installé ou transféré. Cependant, si un autre correctif de la ligne de base résout les conflits, le correctif conflictuel est installé. Par exemple, considérons une ligne de base qui contient un correctif A et un correctif C, et supposons que le correctif A soit en conflit avec le correctif B, ce dernier étant déjà installé sur l'hôte. Si le correctif C rend le correctif B obsolète, et si le correctif C n'est pas en conflit avec le correctif A, le processus de correction installe les correctifs A et C.
  • Si un correctif est en conflit avec les correctifs du dépôt de vSphere Lifecycle Manager, mais n'est pas en conflit avec un hôte, après une vérification de conformité, vSphere Lifecycle Manager signale ce correctif comme un correctif conflictuel. Vous pouvez transférer et appliquer le correctif à l'hôte.
  • Lorsque plusieurs versions du même correctif sont sélectionnées, vSphere Lifecycle Manager installe la version la plus récente et ne procède pas à l'installation des versions antérieures.

Lors de l'application de correctifs, vSphere Lifecycle Manager procède automatiquement aux installations requises par les conditions préalables des correctifs.

Avec vSphere Lifecycle Manager 8.0, vous pouvez corriger les hôtes de version ESXi 6.7 et ESXi 7.0 par rapport aux correctifs des bundles hors connexion, que vous importez manuellement dans le dépôt vSphere Lifecycle Manager.

Vous pouvez transférer les correctifs avant de procéder à la correction afin de réduire le temps d'arrêt des hôtes.

Correction d'extensions d'hôtes

Lors de la correction d'extensions, vSphere Lifecycle Manager ne procède pas automatiquement aux installations requises par les conditions préalables des correctifs. Le non-respect des conditions préalables d'extension peut entraîner l'échec de certaines opérations de correction. Si l'information requise manquante concerne un correctif, il est possible de l'ajouter à une ligne de base de correctifs. Si l'élément requis manquant est un correctif, il est possible de l'ajouter à une ligne de base de correctifs. Vous pouvez ensuite procéder à la correction de l'hôte par rapport à la ligne de base ou aux lignes de base qui contiennent l'information requise et la ligne de base de l'extension d'origine.