Lors de la correction du cluster ou de l'hôte, vous pouvez conserver l'état des machines virtuelles dans la mémoire de l'hôte et les restaurer à partir de la mémoire une fois la correction terminée. L'interruption des machines virtuelles en mémoire et l'utilisation de la fonctionnalité Quick Boot réduit considérablement le temps de mise à niveau, minimise le temps de démarrage du système et réduit le temps d'arrêt du système et des services.

Lors d'une opération de mise à niveau avec vSphere Lifecycle Manager, la migration de machines virtuelles à partir de l'hôte en cours de correction vers un autre hôte prend beaucoup de temps. Après la correction, vSphere Lifecycle Manager migre de nouveau les machines virtuelles vers l'hôte mis à niveau.

Vous pouvez configurer vSphere Lifecycle Manager pour interrompre les machines virtuelles en mémoire au lieu de les migrer, de les mettre hors tension ou de les interrompre sur le disque.

Vous pouvez utiliser la fonctionnalité Interruption sur la mémoire uniquement avec des correctifs (par exemple, des correctifs à chaud, des correctifs express, etc). Vous ne pouvez pas utiliser l'option Interrompre sur la mémoire pour les opérations de mise à niveau (par exemple, lorsque vous mettez à niveau vos hôtes ESXi de la version 7.0 vers la version 8.0.

Interrompre les machines virtuelles en mémoire

L'option Interrompre sur la mémoire ne s'utilise que pour les clusters que vous gérez avec des images de vSphere Lifecycle Manager. La fonctionnalité s'utilise avec le paramètre de Quick Boot pour optimiser le processus de correction et minimiser les interruptions de service de machine virtuelle.

Activez vSphere Lifecycle Manager pour interrompre les machines virtuelles sur la mémoire lorsque vous configurez les paramètres de correction d'hôte de vSphere Lifecycle Manager. Lors de la vérification préalable à la correction et de la correction, vSphere Lifecycle Manager vérifie que l'option Interrompre sur la mémoire est effectivement applicable à l'hôte ou au cluster en correction. Si, pour une raison quelconque, l'interruption en mémoire est inapplicable, vSphere Lifecycle Manager signale une erreur et empêche la poursuite de la correction.

Pendant une opération d'interruption sur la mémoire, les machines virtuelles restent dans un état interrompu pendant un certain temps. L'interruption des machines virtuelles sur la mémoire peut donc avoir un impact sur les charges de travail en cours d'exécution sur ces machines virtuelles. L'impact est semblable à celui que l'opération d'interruption sur disque peut avoir sur les machines virtuelles et les charges de travail.

Attention : Il est recommandé de toujours prendre des snapshots des machines virtuelles avec des charges de travail critiques avant de commencer la correction avec l'option d'interruption sur la mémoire activée.
vSphere Lifecycle Manager peut ne pas interrompre sur la mémoire toutes les machines virtuelles sur l'hôte. Néanmoins, vSphere Lifecycle Manager peut toujours poursuivre la correction de l'hôte. Prenons les exceptions suivantes :
  • Machines virtuelles vSphere ESX Agent Manager (EAM)

    vSphere Lifecycle Manager met hors tension les machines virtuelles EAM une fois toutes les autres machines virtuelles interrompues. De même, vSphere Lifecycle Manager met sous tension les machines virtuelles EAM avant la reprise des autres machines virtuelles à partir de la mémoire. Aucune des machines virtuelles interrompues n'est reprise tant que les machines virtuelles EAM ne sont pas sous tension.

  • Machines virtuelles des services de cluster vSphere

    vSphere Lifecycle Manager migre d'abord vers un autre hôte les machines virtuelles des services de cluster vSphere, puis interrompt sur la mémoire le reste des machines virtuelles sur l'hôte.

De même, vSphere Lifecycle Manager n'interrompt pas sur la mémoire les dispositifs virtuels de gestion pour certains produits et solutions VMware. Toutefois, si une machine virtuelle pour l'un des produits ou solutions suivants s'exécute sur un hôte, la vérification préalable à l'interruption sur la mémoire échoue et vSphere Lifecycle Manager ne procède pas à la correction de l'hôte correspondant :
  • vCenter Server
  • Machine virtuelle témoin vSAN
  • vSphere with Tanzu
  • NSX
  • VMware HCX
  • vSphere Replication
  • Site Recovery Manager
  • Produits VMware vRealize
Note : Les machines virtuelles tierces sont interrompues lors de la correction, si l'option Interrompre sur la mémoire est activée.

Quick Boot

Quick Boot est un paramètre que vous pouvez utiliser avec les clusters que vous gérez avec des images de vSphere Lifecycle Manager et des lignes de base de vSphere Lifecycle Manager. L'utilisation de Quick Boot optimise les opérations de correction et de mise à niveau de l'hôte. Quick Boot permet à vSphere Lifecycle Manager de réduire le délai de correction des hôtes qui subissent des opérations de correctif et de mise à niveau. Les opérations de mise à niveau ou de correction n'affectent pas le matériel d'un hôte. Si la fonctionnalité Quick Boot est activée, vSphere Lifecycle Manager ignore le redémarrage matériel (le redémarrage du microprogramme BIOS ou UEFI). Par conséquent, le temps nécessaire à un hôte ESXi pour passer en mode de maintenance se réduit et le risque d'échecs lors de la correction est minimisé.

Pour configurer vSphere Lifecycle Manager de façon à interrompre les machines virtuelles sur la mémoire de l'hôte, vous devez activer Quick Boot. Cependant, vous pouvez activer Quick Boot même si vous décidez de ne pas utiliser l'option Interrompre sur la mémoire.

Quick Boot est pris en charge sur un ensemble limité de plateformes et de pilotes matériels. Quick Boot n'est pas pris en charge sur les hôtes ESXi qui utilisent des périphériques TPM ou de relais. Pour plus d'informations sur la compatibilité d'un hôte avec le paramètre de Quick Boot, consultez l'article de la base de connaissances suivant : https://kb.vmware.com/s/article/52477.

Conditions requises pour l'utilisation de l'interruption en mémoire

Plusieurs facteurs peuvent entraver l'applicabilité de l'option Interrompue sur la mémoire. L'interruption en mémoire fonctionne dans les conditions suivantes :
  • L'hôte prend en charge la fonctionnalité d'interruption sur la mémoire.
  • Quick Boot est activé pour le cluster et l'hôte en cours de correction prend en charge Quick Boot.
  • La correction n'implique pas de mise à niveau du microprogramme.
  • L'hôte et les machines virtuelles répondent à certaines exigences.
    Conditions requises pour les hôtes Configuration requise pour la machine virtuelle
    • L'hôte dispose de suffisamment de mémoire libre.
    • L'hôte dispose de suffisamment de mémoire libre.
    • L'hôte dispose de suffisamment de mémoire libre par nœud NUMA pour démarrer après un redémarrage.
    • L'hôte dispose de suffisamment de réservation disponible
    • L'hôte n'utilise pas les pages échangées ou compressées des machines virtuelles.
    • Les machines virtuelles ne disposent pas de périphériques de relais.
    • La sensibilité de latence des machines virtuelles n'est pas définie sur élevée.
    • Les machines virtuelles ne sont pas tolérantes aux pannes.
    • Les machines virtuelles ne sont pas chiffrées.
    • Les machines virtuelles n'utilisent pas de mémoire persistante.
    • Les machines virtuelles comportent des périphériques SGX virtuels ou SEV.
    • La fonction d'interruption n'est pas désactivée sur les machines virtuelles.
    • Les machines virtuelles ne sont pas des machines virtuelles sources bloquées lors d'une opération Instant Clone.

Interrompre sur la mémoire et vSphere High Availability (HA)

Lorsque vous configurez vSphere Lifecycle Manager pour interrompre les machines virtuelles en mémoire lors de la correction, vSphere HA assure la protection des machines virtuelles interrompues en cas de panne au niveau de la machine virtuelle ou de l'hôte. En modifiant les options avancées de vSphere HA, vous pouvez définir une valeur de délai d'expiration pour les machines virtuelles interrompues sur la mémoire. Si une machine virtuelle interrompue sur la mémoire ne répond pas pendant la période spécifiée, vSphere HA met sous tension la machine virtuelle sur l'hôte d'origine ou sur un autre hôte.
  • Si vous désactivez ou reconfigurez vSphere HA pour le cluster pendant la correction, vSphere HA ne pouvez plus protéger les machines virtuelles interrompues. Avant de modifier la configuration de vSphere HA, assurez-vous qu'aucun hôte dans le cluster n'est en mode de maintenance et que les machines virtuelles interrompues sont sous tension.
  • Si vous modifiez l'option avancée das.failoverDelayForSuspendToMemoryVmsSecs pour vSphere HA après avoir configuré vSphere Lifecycle Manager pour utiliser l'option Interrompre sur la mémoire, la valeur de délai d'expiration qui vient d'être spécifiée peut ne pas s'appliquer aux machines virtuelles. Si vous devez modifier la valeur par défaut de l'option das.failoverDelayForSuspendToMemoryVmsSecs, veillez à la modifier avant de commencer la correction pour vous assurer que la nouvelle valeur est en vigueur.
  • En cas d'échec de l'opération d'interruption sur la mémoire, vSphere HA détermine l'hôte de basculement convenant le mieux après l'expiration de la valeur de délai d'expiration spécifiée. L'hôte de basculement peut être l'hôte d'origine ou un autre.
  • Vous devez synchroniser l'heure du serveur pour tous les hôtes ESXi du cluster. Si les hôtes ne sont pas synchronisés, vSphere HA peut ne pas respecter le délai d'expiration spécifié et initier un basculement plus tôt ou plus tard.

Pour plus d'informations sur l'utilisation et la configuration de vSphere HA, consultez la documentation Disponibilité vSphere.