Certains types d'adaptateurs iSCSI dépendent de la mise en réseau VMkernel. Il s'agit notamment des adaptateurs iSCSI logiciels, des adaptateurs iSCSI matériels dépendants et des adaptateurs iSER (VMware iSCSI sur RDMA). Si votre environnement inclut l'un de ces adaptateurs, vous devez configurer les connexions pour le trafic entre le composant iSCSI ou iSER et les adaptateurs réseau physiques.

La configuration de la connexion réseau implique de créer un adaptateur virtuel VMkernel pour chaque adaptateur réseau physique, d'utiliser le mappage 1:1 entre chaque adaptateur réseau physique et virtuel, puis d'associer l'adaptateur VMkernel à un adaptateur iSCSI ou iSER approprié. Ce processus porte le nom de liaison de port.

L'image illustre un adaptateur iSCSI ou iSER (vmhba) connecté à un adaptateur VMkernel (vmk). Un commutateur connecte vmk avec une carte réseau physique (vmnic).
Lorsque vous configurez la liaison de port, suivez ces règles :
  • Vous pouvez connecter l'adaptateur iSCSI logiciel n'importe quelle carte réseau physique disponible sur votre hôte.
  • Les adaptateurs iSCSI dépendants doivent uniquement être connectés à leurs propres cartes réseau physiques.
  • Vous devez connecter l'adaptateur iSER uniquement à l'adaptateur réseau compatible RDMA.

Pour des considérations spécifiques sur la manière d'utiliser les connections du réseau avec un adaptateur iSCSI logiciel, reportez-vous à l'article de la base de connaissances VMware à l'adresse http://kb.vmware.com/kb/2038869.

Multiples adaptateurs réseau dans une configuration iSCSI ou iSER

Si l'hôte dispose de plusieurs adaptateurs réseau physiques pour iSCSI ou iSER, vous pouvez utiliser les adaptateurs pour la gestion multivoie.

Vous pouvez utiliser plusieurs adaptateurs physiques dans une configuration à commutateur unique ou à commutateurs multiples.

Dans une configuration à commutateurs multiples, vous désignez un commutateur vSphere distinct pour chaque paire d'adaptateurs virtuel-physique.

Figure 1. Mappage d'adaptateurs 1:1 sur des commutateurs standard vSphere distincts
Deux vSwitch séparés pour la mise en réseau iSCSI.

Une autre méthode consiste à ajouter toutes les cartes réseau et tous les adaptateurs VMkernel à un seul commutateur vSphere. Le nombre d'adaptateurs VMkernel doit correspondre au nombre d'adaptateurs physiques sur le commutateur vSphere Standard. La configuration à commutateur unique n'est pas appropriée pour iSER, car iSER ne prend pas en charge l'association de cartes réseau.

Figure 2. Mappage d'adaptateurs 1:1 sur un seul commutateur standard vSphere
vSwitch unique pour la mise en réseau iSCSI.

Pour ce type de configuration, vous devez annuler la configuration du réseau par défaut et vous assurer que chaque adaptateur VMkernel correspond uniquement à un seul adaptateur physique actif, comme l'indique le tableau.

Adaptateur VMkernel (vmk#) Adaptateur VMkernel physique (vmnic#)
vmk1 (iSCSI1) Adaptateurs actifs

vmnic1

Adaptateurs inutilisés

vmnic2

vmk2 (iSCSI2) Adaptateurs actifs

vmnic2

Adaptateurs inutilisés

vmnic1

Vous pouvez également utiliser des commutateurs distribués. Pour plus d'informations sur les commutateurs distribués vSphere et sur la manière de modifier la stratégie réseau par défaut, reportez-vous à la documentation Mise en réseau vSphere.

Les considérations suivantes s'appliquent lorsque vous utilisez plusieurs adaptateurs physiques :
  • Les adaptateurs réseau physiques doivent se trouver sur le même sous-réseau que le système de stockage auquel ils se connectent.
  • (S'applique uniquement à iSCSI et non à iSER) Si vous utilisez des commutateurs vSphere distincts, vous devez vous connecter à différents sous-réseaux IP. Dans le cas contraire, les adaptateurs VMkernel risquent de connaître des problèmes de connectivité et l'hôte ne parvient pas à détecter les LUN.
  • La configuration à commutateur unique n'est pas appropriée pour iSER, car iSER ne prend pas en charge l'association de cartes réseau.
N'utilisez pas la liaison de port si l'une des conditions suivantes est remplie :
  • Les ports iSCSI cibles de la baie se trouvent sur un domaine de diffusion et un sous-réseau IP différents.
  • Les adaptateurs VMkernel utilisés pour la connectivité iSCSI se trouvent sur différents domaines de diffusion ou sous-réseaux IP, ou utilisent différents commutateurs virtuels.
    Note : Dans les configurations iSER, les adaptateurs VMkernel utilisés pour la connectivité d'iSER ne peuvent pas être utilisés pour le trafic convergé. Les adaptateurs VMkernel que vous avez créés pour activer la connectivité entre l'hôte ESXi avec iSER et la cible iSER doivent être utilisés uniquement pour le trafic iSER.

Recommandations pour la configuration de la mise en réseau avec un iSCSI logiciel

Lorsque vous configurez la mise en réseau avec un iSCSI logiciel, vous devez tenir compte de plusieurs recommandations.

Liaison de port iSCSI logicielle

Vous pouvez lier l'initiateur iSCSI logiciel sur l'hôte ESXi à un ou plusieurs ports VMkernel afin que le trafic iSCSI emprunte toujours exclusivement les ports liés. Les ports non liés ne sont pas utilisés pour le trafic iSCSI.

Lorsque la liaison de port est configurée, l'initiateur iSCSI crée des sessions iSCSI allant de tous les ports liés vers tous les portails cibles configurés.

Consultez les exemples suivants.
Ports VMkernel Portails cibles Sessions iSCSI
2 ports VMkernel liés 2 portails cibles 4 sessions (2 x 2)
4 ports VMkernel liés 1 portail cible 4 sessions (4 x 1)
2 ports VMkernel liés 4 portails cibles 8 sessions (2 x 4)
Note : Assurez-vous que tous les portails cibles peuvent être atteints à partir de tous les ports VMkernel lorsque la liaison de port est utilisée, sans quoi les sessions iSCSI risquent de ne pas être créées. Il en résulte que l'opération de réanalyse peut prendre plus de temps que prévu.

Absence de liaison de port

Si vous n'utilisez pas la liaison de port, la couche de mise en réseau ESXi sélectionne le meilleur port VMkernel en fonction de sa table de routage. L'hôte utilise le port pour créer une session iSCSI avec le portail cible. En l'absence de liaison de port, une seule session est créée pour chaque portail cible.

Consultez les exemples suivants.
Ports VMkernel Portails cibles Sessions iSCSI
2 ports VMkernel non liés 2 portails cibles 2 sessions
4 ports VMkernel non liés 1 portail cible 1 session
2 ports VMkernel non liés 4 portails cibles 4 sessions

Chemins multiples avec iSCSI logiciel

Exemple 1. Chemins multiples vers une cible iSCSI avec un portail réseau unique

Si votre cible n'a qu'un portail réseau, vous pouvez créer plusieurs chemins vers la cible en ajoutant plusieurs ports VMkernel à votre hôte ESXi et en les liant à l'initiateur iSCSI.

L'image montre quatre ports VMkernel (vmk, vmk1, vmk2 et vmk3) connectés à une seule cible. Tous les ports initiateurs et le portail cible sont configurés sur le même sous-réseau.

Dans cet exemple, tous les ports initiateurs et le portail cible sont configurés sur le même sous-réseau. La cible peut être atteinte par l'intermédiaire de tous les ports liés. Vous disposez de quatre ports VMkernel et d'un portail cible, de sorte que quatre chemins en tout sont créés.

Sans la liaison de port, un seul chemin est créé.

Exemple 2. Chemins multiples avec des ports VMkernel sur différents sous-réseaux

Vous pouvez créer plusieurs chemins en configurant plusieurs ports et portails cibles sur des sous-réseaux IP différents. En maintenant le port initiateur et le port cible sur des sous-réseaux différents, vous pouvez obliger ESXi à créer des chemins passant par des ports spécifiques. Dans cette configuration, vous n'utilisez pas la liaison de port, car celle-ci nécessite que tous les ports initiateurs et cibles se trouvent sur le même sous-réseau.

L'image montre plusieurs ports VMkernel et portails cibles sur différents sous-réseaux IP.

ESXi sélectionne vmk1 lors de la connexion au Port 0 du Contrôleur A et du Contrôleur B, car ces trois ports se trouvent tous sur le même sous-réseau. De même, vmk2 est sélectionné lors de la connexion au Port 1 du Contrôleur A et du Contrôleur B. Dans cette configuration, vous pouvez utiliser l'association de cartes réseau.

En tout, quatre chemins sont créés.
Chemins Description
Chemin 1 vmk1 et Port0 du Contrôleur A
Chemin 2 vmk1 et Port0 du Contrôleur B
Chemin 3 vmk2 et Port1 du Contrôleur A
Chemin 4 vmk2 et Port1 du Contrôleur B

Routage avec iSCSI logiciel

Vous pouvez utiliser la commande esxcli pour ajouter des routes statiques pour votre trafic iSCSI. Une fois que vous avez configuré des routes statiques, les ports initiateur et cible sur différents sous-réseaux peuvent communiquer entre eux.

Exemple 1. Utilisation de routes statiques avec liaison de port

Dans cet exemple, vous maintenez tous les ports VMkernel liés dans un sous-réseau (N1) et vous configurez tous les portails cibles dans un autre sous-réseau (N2). Vous pouvez alors ajouter une route statique pour le sous-réseau cible (N2).

L'image montre les deux ports VMkernel liés dans le sous-réseau N1 et les portails cibles dans le sous-réseau N2.

Utilisez la commande suivante :

# esxcli network ip route ipv4 add -gateway 192.168.1.253 -network 10.115.179.0/24

Exemple 2. Utilisation de routes statiques pour créer plusieurs chemins

Dans cette configuration, vous utilisez le routage statique lorsque vous employez des sous-réseaux différents. La liaison de port ne peut pas être utilisée avec cette configuration.

L'image montre vmk1 and vmk2 dans des sous-réseaux distincts, 192.168.1.0 et 192.168.2.0. Les portails cibles se trouvent également dans des sous-réseaux distincts, 10.115.155.0 et 10.155.179.0.

Vous configurez vmk1 et vmk2 dans des sous-réseaux différents, à savoir 192.168.1.0 et 192.168.2.0. Vos portails cibles se trouvent également dans des sous-réseaux distincts, 10.115.155.0 et 10.155.179.0.

Vous pouvez ajouter la route statique vers 10.115.155.0 à partir de vmk1. Assurez-vous que la passerelle peut être atteinte à partir de vmk1.

# esxcli network ip route ipv4 add -gateway 192.168.1.253 -network 10.115.155.0/24

Vous ajoutez ensuite la route statique vers 10.115.179.0 à partir de vmk2. Assurez-vous que la passerelle peut être atteinte à partir de vmk2.

# esxcli network ip route ipv4 add -gateway 192.168.2.253 -network 10.115.179.0/24

Lors d'une connexion à l'aide du Port 0 du Contrôleur A, vmk1 est utilisé.

Lors d'une connexion à l'aide du Port 0 du Contrôleur B, vmk2 est utilisé.

Exemple 3. Routage avec une passerelle distincte par port vmkernel

À partir de vSphere 6.5, vous pouvez configurer une passerelle distincte par port VMkernel. Si vous utilisez le DHCP pour obtenir la configuration IP d'un port VMkernel, il est également possible d'obtenir des informations sur la passerelle à l'aide du DHCP.

Pour afficher les informations sur la passerelle par port VMkernel, utilisez la commande suivante :

# esxcli network ip interface ipv4 address list
Name  IPv4 Address    IPv4 Netmask   IPv4 Broadcast  Address Type  Gateway         DHCP DNS
----  --------------  -------------  --------------  ------------  --------------  --------
vmk0  10.115.155.122  255.255.252.0  10.115.155.255  DHCP          10.115.155.253      true
vmk1  10.115.179.209  255.255.252.0  10.115.179.255  DHCP          10.115.179.253      true
vmk2  10.115.179.146  255.255.252.0  10.115.179.255  DHCP          10.115.179.253      true

Lorsque vous disposez de passerelles distinctes pour chaque port VMkernel, vous utilisez la liaison de port pour atteindre des cibles dans différents sous-réseaux.

Gestion du réseau iSCSI

Des considérations spéciales s'appliquent aux adaptateurs réseau, physiques et VMkernel qui sont associés à un adaptateur iSCSI.

Après la création de connexions réseau iSCSI, un indicateur iSCSI est activé dans vSphere Client. Cet indicateur indique qu'un adaptateur réseau virtuel ou physique particulier est dédié à l'iSCSI. Pour éviter des interruptions du trafic iSCSI, suivez ces recommandations et considérations lors de la gestion des adaptateurs réseau physiques et virtuels iSCSI :

  • Assurez-vous que des adresses sont affectées aux adaptateurs réseau VMkernel on sur le même sous-réseau que le portail de stockage iSCSI auquel ils se connectent.
  • Les adaptateurs iSCSI utilisant des adaptateurs VMkernel ne peuvent pas se connecter aux ports iSCSI sur des sous-réseaux différents, même si les adaptateurs iSCSI découvrent ces ports.
  • Lors de l'utilisation de commutateurs vSphere séparés pour connecter des adaptateurs réseau physiques et des adaptateurs VMkernel, assurez-vous que les commutateurs vSphere se connectent aux différents sous-réseaux IP.
  • Si les adaptateurs VMkernel se trouvent sur le même sous-réseau, ils doivent se connecter à un même vSwitch.
  • Si vous migrez des adaptateurs VMkernel vers un autre commutateur vSphere, déplacez les adaptateurs physiques associés.
  • Ne modifiez pas la configuration des adaptateurs VMkernel dédiés à l'iSCSI ou les adaptateurs réseau physiques.
  • N'apportez pas de changements qui pourraient rompre l'association des adaptateurs VMkernel et des adaptateurs réseau physiques. Vous pouvez rompre l'association si vous retirez l'un des adaptateurs ou le commutateur vSphere qui les connecte. Vous pouvez également modifier la stratégie réseau 1:1 pour leur connexion.

Dépannage du réseau iSCSI

Un avertissement indique une politique de groupe de ports non conforme pour un adaptateur VMkernel dédié à l'iSCSI.

Problème

La politique de groupe de ports d'un adaptateur VMkernel est considérée comme étant non conforme dans les cas suivants :

  • L'adaptateur VMkernel n'est pas connecté à un adaptateur réseau physique actif.
  • L'adaptateur VMkernel est connecté à plusieurs adaptateurs réseau physiques.
  • L'adaptateur VMkernel est connecté à un ou plusieurs adaptateurs physiques en veille.
  • L'adaptateur réseau physique actif est changé.

Solution

Définissez la stratégie réseau appropriée pour l'adaptateur VMkernel dédié à iSCSI. Reportez-vous à la section Configurer la liaison de port pour les protocoles iSCSI ou iSER.