Lorsque l'interface des stratégies de stockage de machine virtuelle contient les données appropriées, vous pouvez commencer à créer vos stratégies de stockage. La création d'une stratégie consiste à définir des règles de placement pour le stockage spécifique et des règles pour configurer les services de données.

Règles
La règle est un élément de base de la stratégie de stockage de machine virtuelle. Chaque règle individuelle est une instruction qui décrit une exigence spécifique du stockage de machine virtuelle et des services de données.
Groupes de règles
Dans une stratégie de stockage, les règles individuelles sont organisées en collections de règles ou groupes de règles. Généralement, les règles sont réparties dans les catégories suivantes : règles pour les services basés sur l'hôte et règles spécifiques à une banque de données.
Groupes de règles spécifiques à une banque de données
Chaque groupe de règles doit inclure des règles de placement qui décrivent les exigences des ressources de stockage de machine virtuelle. Toutes les règles de placement au sein d'un groupe de règles spécifique représentent une entité de stockage unique. Ces règles peuvent être basées sur les capacités de stockage ou les balises.
En outre, le groupe de règles spécifique à une banque de données peut inclure des règles ou des composants de stratégie de stockage facultatifs qui décrivent les services de données à fournir pour la machine virtuelle. De manière générale, ces règles demandent des services tels que la mise en cache, la réplication et d'autres services fournis par les systèmes de stockage.
Pour définir la stratégie de stockage, un groupe spécifique à la banque de données est requis. Les ensembles de règles supplémentaires sont facultatifs. Une stratégie spécifique peut utiliser plusieurs groupes de règles pour définir d'autres paramètres de placement de stockage, souvent à partir de plusieurs fournisseurs de stockage.
Règles de placement : basées sur la capacité
Les règles de placement spécifient une condition requise de stockage particulière pour la machine virtuelle et activent SPBM pour distinguer les banques de données compatibles parmi toutes les banques de données de l'inventaire. Ces règles décrivent également comment les objets de stockage de machine virtuelle sont alloués dans la banque de données pour recevoir le niveau de service requis. Par exemple, les règles peuvent répertorier Virtual Volumes comme destination et définir l'objectif de point de récupération (RPO) maximal pour les objets Virtual Volumes.
Lorsque vous provisionnez la machine virtuelle, ces règles déterminent la décision prise par SPBM concernant le placement de la machine virtuelle. SPBM trouve les banques de données Virtual Volumes pouvant correspondre aux règles et répondre aux conditions requises de stockage de la machine virtuelle. Reportez-vous à la section Créer une stratégie de stockage de machine virtuelle pour Virtual Volumes.
Règles de placement : basées sur des balises
Les règles basées sur des balises font référence aux balises de la banque de données. Ces règles peuvent définir le placement de la machine virtuelle, par exemple, demander de choisir comme cible toutes les banques de données disposant de la balise VMFS-Gold. Vous pouvez utiliser les règles basées sur des balises pour ajuster votre demande de placement de machine virtuelle. Par exemple, exclure les banques de données comportant la balise Palo Alto de la liste de vos banques de données Virtual Volumes. Reportez-vous à la section Créer une stratégie de stockage de machines virtuelles pour le placement basé sur des balises.
Règles pour les services basés sur l'hôte
Ce groupe de règles active les services de données fournis par l'hôte. Le groupe de services basés sur hôte peut inclure des règles ou des composants de stratégie de stockage qui décrivent certains services de données en particulier, tels que le chiffrement ou la réplication.
Contrairement aux règles spécifiques à une banque de données, ce groupe n'inclut pas les règles de placement. Les règles pour les services de données sont génériques (ils s'appliquent à tous les types de stockage) et ne dépendent pas de la banque de données. Reportez-vous à la section Créer une stratégie de stockage de machine virtuelle pour les services de données basés sur l'hôte.
Tableau 1. Structure d'une stratégie de stockage de machine virtuelle
Règles pour les services basés sur l'hôte Groupes de règles spécifiques à une banque de données
Règles ou composants de stratégie de stockage prédéfinis servant à activer les services de données installés sur des hôtes ESXi. Par exemple, réplication par filtres d'E/S. Règles de placement basées sur la capacité ou des balises, qui décrivent les conditions requises pour les ressources de stockage de machine virtuelle. Par exemple, placement de Virtual Volumes.
Règles ou composants de stratégie de stockage prédéfinis qui activent les services de données fournies par le stockage. Par exemple, mise en cache par Virtual Volumes.

Relation entre règles et groupes de règles

L'opérateur booléen OR définit la relation entre les groupes de règles spécifiques à une banque de données au sein de la stratégie. L'opérateur AND définit la relation entre toutes les règles au sein d'un groupe de règles spécifique. La stratégie peut contenir uniquement un groupe de règles pour les services basés sur l'hôte, uniquement un groupe de règles spécifique à une banque de données ou les deux.

Si le groupe de règles pour les services basés sur l'hôte n'est pas présent, le respect de toutes les règles d'un seul groupe de règles spécifiques à la banque de données suffit à satisfaire toute la stratégie. Si le groupe de règles pour les services basés sur l'hôte est présent, la stratégie correspond à la banque de données qui satisfait aux règles des services de l'hôte et à toutes les règles dans un des groupes spécifiques à une banque de données.

L'opérateur booléen OR définit la relation entre les groupes de règles standard d'une stratégie. AND définit la relation entre toutes les règles d'un groupe de règles spécifique.