Pour améliorer les performances de la machine virtuelle, vous pouvez ajouter, modifier ou configurer des ressources de CPU. Vous pouvez définir la plupart des paramètres de CPU lorsque vous créez des machines virtuelles ou après avoir installé le système d'exploitation invité. Quelques actions exigent la mise hors tension de la machine virtuelle avant de modifier les paramètres.

VMware utilise la terminologie suivante. Comprendre ces termes peut vous aider à planifier votre stratégie pour l'allocation de ressources de CPU.

CPU
Le CPU, ou le processeur, est le composant d'un ordinateur qui exécute les tâches requises pour exécuter des applications d'ordinateur. Le CPU est l'élément principal qui exécute les fonctions de l'ordinateur. Les CPU contiennent des cœurs.
Socket de CPU
Un socket de CPU est un connecteur physique sur une carte mère d'ordinateur qui se connecte à un seul CPU physique. Certaines cartes mères ont plusieurs sockets et peuvent se connecter à plusieurs processeurs multicœurs (CPU).
Cœur
Un cœur comporte une unité contenant un cache L1 et les unités fonctionnelles requises pour exécuter des applications. Les cœurs peuvent indépendamment exécuter des applications ou des threads. Un ou plusieurs cœurs peuvent exister sur une seule CPU.
Partage des ressources
Les parts spécifient la priorité ou l'importance relative d'une machine virtuelle ou d'un pool de ressources. Si une machine virtuelle a deux fois plus de parts d'une ressource qu'une autre machine virtuelle, elle est autorisée à consommer deux fois plus de cette ressource quand les deux machines virtuelles sont en concurrence pour les ressources.
Allocation des ressources
Vous pouvez changer les paramètres d'allocation de ressources de CPU, tels que les parts, la réservation et la limite lorsque la capacité des ressources disponibles ne répond pas à la demande. Par exemple, à la fin de l'année si la charge de travail de la comptabilité augmente, vous pouvez augmenter la réserve de pool de ressources pour la comptabilité.
vSphere Virtual Symmetric Multiprocessing (Virtual SMP)
Virtual SMP ou vSphere Virtual Symmetric Multiprocessing est une fonctionnalité qui permet à une seule machine virtuelle d'avoir plusieurs processeurs.

Limitations du CPU virtuel

Le nombre maximum de CPU virtuels que vous pouvez attribuer à une machine virtuelle est de 768. Le nombre maximum de CPU virtuels dépend du nombre de CPU logiques sur l'hôte et du type de système d'exploitation invité qui est installé sur la machine virtuelle.

Tenez comptes des limitations suivantes :

  • Une machine virtuelle ne peut pas avoir un nombre de processeurs virtuels supérieur au nombre de cœurs logiques sur l'hôte. Le nombre de cœurs logiques est égal au nombre de cœurs physiques si l'hyperthreading est désactivé ou est égal à deux fois ce nombre si l'hyperthreading est activé.
  • Si une machine virtuelle active dispose, au maximum, de 128 CPU virtuels, vous ne pouvez pas utiliser l'ajout à chaud pour accroître le nombre de CPU virtuels. Pour dépasser cette limite, vous devez tout d'abord mettre hors tension la machine virtuelle. En revanche, si une machine virtuelle active a déjà plus de 128 CPU virtuels, vous pouvez utiliser l'ajout à chaud pour augmenter le nombre de CPU virtuels jusqu'à 768.
  • Le nombre maximal de sockets de CPU virtuels dont une machine virtuelle peut disposer est de 128. Si vous souhaitez configurer une machine virtuelle avec plus de 128 CPU virtuels, vous devez utiliser des CPU virtuels multicœurs.
  • Les systèmes d'exploitation invités ne prennent pas tous en charge Virtual SMP et les systèmes d'exploitation invités qui prennent en charge Virtual SMP peuvent prendre en charge moins de processeurs que ceux disponibles sur l'hôte. Pour plus d'informations sur la prise en charge de Virtual SMP, consultez le Guide de compatibilité de VMware à l'adresse http://www.vmware.com/resources/compatibility.

Configuration de CPU multicœurs virtuelles

La prise en charge des CPU virtuels multicœurs VMware permet de contrôler le nombre de cœurs par socket virtuel dans une machine virtuelle. Cette possibilité permet aux systèmes d'exploitation présentant des restrictions de socket d'employer plus de cœurs de CPU hôtes, ce qui augmente les performances globales.

Important : Lorsque vous configurez la machine virtuelle pour les paramètres de CPU virtuel multicœurs, vous devez vérifier que la configuration est conforme aux conditions du contrat CLUF du système d'exploitation invité.

L'utilisation des CPU virtuels multicœurs peut être utile quand vous exécutez des systèmes d'exploitation ou les applications qui peuvent tirer profit d'un nombre limité de sockets de CPU seulement.

Vous pouvez configurer une machine virtuelle compatible avec ESXi 7.0 Update 1 et versions ultérieures pour avoir jusqu'à 768 CPU virtuels. Une machine virtuelle ne peut pas avoir un nombre de CPU virtuels supérieur au nombre de CPU logiques sur l'hôte. Le nombre de CPU logiques correspond au nombre de cœurs de processeur physiques ou au double si l'hyperthreading est activé. Par exemple, si un hôte dispose de 128 CPU logiques, vous pouvez configurer la machine virtuelle pour 128 CPU virtuels.

Vous configurez la façon dont les CPU virtuels sont affectés en termes de cœurs et de cœurs par socket. Déterminez le nombre de CPU que la machine virtuelle doit avoir, puis sélectionnez le nombre de cœurs de chaque socket, selon que vous désirez un CPU monocœur, double cœur, triple cœur, etc. Votre choix détermine le nombre de sockets dont la machine virtuelle dispose.

Le nombre maximal de sockets de CPU virtuels dont une machine virtuelle peut disposer est de 128. Si vous souhaitez configurer une machine virtuelle avec plus de 128 CPU virtuels, vous devez utiliser des CPU virtuels multicœurs.

Pour plus d'informations sur les processeurs multicœurs, reportez-vous à la documentation Gestion des ressources vSphere.