Pour garantir une auto-dépendance liée aux performances du système dans une machine virtuelle, vous pouvez ajouter un temporisateur de surveillance virtuel (VWDT). Si le système d'exploitation invité cesse de répondre et ne parvient pas à récupérer tout seul à cause de problèmes logiciels ou d'erreurs, le temporisateur de surveillance virtuel attend une période prédéfinie, puis redémarre le système.

Vous pouvez activer le temporisateur de surveillance virtuel pour qu'il démarre soit par le système d'exploitation invité soit par le BIOS ou le microprogramme EFI. Si vous avez choisi de démarrer le temporisateur de surveillance virtuel par le BIOS ou le microprogramme EFI, il démarre avant le démarrage du système d'exploitation invité.

Le temporisateur de surveillance virtuel joue un rôle important dans les solutions de clustering basées sur l'invité où chaque machine virtuelle dans le cluster peut récupérer tout seul en cas d'échec.

Ajouter un temporisateur de surveillance virtuel à une machine virtuelle

Pour empêcher la machine virtuelle de subir une défaillance du système d'exploitation invité pendant une période prolongée, vous pouvez ajouter un temporisateur de surveillance virtuel à la machine virtuelle.

Conditions préalables

  • Mettez la machine virtuelle hors tension.
  • Vérifiez que la machine virtuelle utilise la version matérielle 17.
  • Vérifiez que le système d'exploitation invité de la machine virtuelle prend en charge un temporisateur de surveillance :
    • Windows Server 2003 prend en charge une table de ressources de surveillance (WDRT, Watchdog Resource Table) et Windows Server 2008 et versions ultérieures prend en charge une table d'actions de surveillance (WDAT, Watchdog Action Table). Le système d'exploitation invité ne nécessite pas de configurations supplémentaires.
    • Les distributions Linux, telles qu'Ubuntu 18.04 et Red Hat Enterprise Linux 7.6 basées sur le noyau 4.9 ou version ultérieure, prennent en charge WDAT si le pilote wdat_wdt. ko est disponible.
    • Le temporisateur de surveillance n'est pas pris en charge pour les autres systèmes d'exploitation invités, tels que FreeBSD et Mac OS X.
  • Privilèges requis :
    • Machine virtuelle.Configuration.Ajouter ou supprimer un périphérique
    • Machine virtuelle.Configuration.Modifier les paramètres de périphérique

Procédure

  1. Cliquez avec le bouton droit de la souris sur une machine virtuelle dans l'inventaire vSphere et sélectionnez Modifier les paramètres.
  2. Sous l'onglet Matériel virtuel, cliquez sur Ajouter un nouveau périphérique et sélectionnez Temporisateur de surveillance dans le menu déroulant.
    Le temporisateur de surveillance apparaît dans la liste des périphériques Matériel virtuel.
  3. Pour démarrer le temporisateur de surveillance virtuel avec le BIOS ou le microprogramme EFI, sélectionnez Commencer avec le démarrage BIOS/EFI.
    Le temporisateur de surveillance virtuel démarre avant le démarrage du système d'exploitation invité.

    Si le système d'exploitation invité prend trop de temps pour démarrer ou ne prend pas en charge le périphérique VWDT, un message d'avertissement s'affiche et le périphérique VWDT peut redémarrer en permanence la machine virtuelle.

  4. Cliquez sur OK.

Résultats

Vous pouvez afficher l'état du périphérique VWDT dans le panneau Matériel de VM sous l'onglet Résumé.