La fonctionnalité DataSets permet de partager des données entre vSphere Client et un système d'exploitation invité de machine virtuelle. À l'aide de DataSets, vous pouvez échanger des données qui peuvent être utilisées pour configurer le système d'exploitation invité ainsi que les applications et les agents logiciels s'exécutant dans le système d'exploitation invité.

La fonctionnalité DataSets est destinée aux informations qui ne changent pas fréquemment. Vous devez organiser les informations prévues en entrées DataSets. Les données persistantes dans DataSets peuvent être n'importe quelle donnée clé-valeur que les applications et les agents logiciels peuvent utiliser.

Vous pouvez créer des paires clé-valeur dans DataSets, puis répertorier les clés, mettre à jour leurs valeurs ou supprimer des paires clé-valeur.

Vous pouvez modifier DataSets à l'aide d'applications logicielles, quel que soit l'état d'alimentation de la machine virtuelle. Pour éviter tout conflit avec d'autres applications, chaque application utilisant DataSets doit stocker ses données dans au moins une entrée DataSets unique. Vous pouvez utiliser la fonctionnalité DataSets pour implémenter :
  • L'état du déploiement invité : lorsque vous effectuez un provisionnement invité qui inclut des scripts de déploiement en cours d'exécution. DataSets peut présenter des données de configuration et des scripts de déploiement au système d'exploitation invité. Le système d'exploitation invité signale ensuite l'état de retour, y compris les erreurs possibles.
  • La configuration de l'agent invité : lorsqu'une application de gestion doit configurer un agent invité. Du côté de la gestion, vous pouvez créer et remplir les DataSets avec des données de configuration. L'agent invité lit ensuite ces données et y répond.
  • Les métadonnées ou autres éléments associés à l'invité.

Architecture de DataSets

Diagramme de l'architecture de la fonctionnalité DataSets

La fonctionnalité DataSets prend en charge les opérations de machine virtuelle telles que la migration d'une machine virtuelle avec vMotion, le clonage d'une machine virtuelle et la prise de snapshots d'une machine virtuelle. Vous pouvez utiliser le paramètre omitFromSnapshotAndClone pour conserver les informations de DataSets lorsque vous clonez une machine virtuelle ou rétablissez un snapshot.

Par exemple, si vous définissez omitFromSnapshotAndClone sur true, les informations de DataSets ne sont pas conservées lorsque vous restaurez un snapshot.

Si vous définissez omitFromSnapshotAndClone sur false et que vous prenez un snapshot d'une machine virtuelle, les informations de DataSets sont incluses dans les snapshots. Lorsque vous restaurez le snapshot précédent, les informations de DataSets sont restaurées au point de prise d'un snapshot.

Configuration requise de DataSets

Pour utiliser DataSets, votre environnement vSphere Client doit répondre aux exigences suivantes :
  • vCenter Server 8.0 ou une version ultérieure.
  • La version des hôtes ESXi en cours d'exécution dans votre environnement doit être ESXi 8.0 ou version ultérieure.
  • La version matérielle des machines virtuelles doit être 20 ou version ultérieure.
  • Une machine virtuelle prend en charge un maximum de 1 024 DataSets, chaque DataSet pouvant comporter un maximum de 1 024 entrées.
  • Chaque machine virtuelle peut comporter un maximum de 100 MO de données DataSets.
  • Les clés ne doivent pas être supérieures à 4 Ko et les valeurs ne doivent pas dépasser 1 Mo.

Pour plus d'informations sur Data Sets, consultez le VMware Guest SDK Programming Guide.