Vous pouvez créer et gérer des spécifications de personnalisation pour les systèmes d'exploitation invité Windows et Linux. Les spécifications de personnalisation sont des fichiers XML qui contiennent des paramètres de système d'exploitation invité pour des machines virtuelles. Lorsque vous appliquez une spécification au système d'exploitation client lors du clonage ou du déploiement de la machine virtuelle, vous évitez les conflits qui pourraient en résulter si vous déployez des machines virtuelles avec des paramètres identiques, tels que les noms d'ordinateur dupliqués.

vCenter Server sauvegarde les paramètres de configuration personnalisés dans la base de données de vCenter Server. Si les paramètres de personnalisation sont enregistrés, l'administrateur, les mots de passe de l'administrateur et de l'administrateur de domaine sont stockés dans un format chiffré dans la base de données. Étant donné que le certificat utilisé pour chiffrer les mots de passe est unique pour chaque système vCenter Server, si vous réinstallez vCenter Server ou joignez une nouvelle instance du serveur de la base de données, les mots de passe chiffrés deviennent invalides. Vous devez entrer à nouveau les mots de passe avant de pouvoir les utiliser.

Pour savoir comment créer et gérer des spécifications de personnalisation dans vSphere Client, regardez la vidéo suivante.

Créer une spécification de personnalisation pour Linux

Enregistrez les paramètres système d'un système d'exploitation invité Linux dans une spécification de personnalisation que vous pouvez appliquer lors du clonage ou du déploiement de machines virtuelles à partir de modèles. Vous pouvez utiliser l'utilitaire cloud-init comme moyen normalisé d'initialiser une machine virtuelle lorsque vous la déployez dans un environnement de cloud.

Conditions préalables

  • Assurez-vous que toutes les conditions pour la personnalisation sont réunies. Reportez-vous à la section Configuration requise pour la personnalisation du système d'exploitation client.
  • Pour exécuter le script de personnalisation :
    • Vérifiez que VMware Tools version 10.1.0 ou version ultérieure est installé. La personnalisation échoue si la version de VMware Tools est antérieure à la version 10.1.0 et que vous tentez d'exécuter le script de personnalisation.
    • Dans la configuration de VMware Tools, l'option enable-custom-scripts est désactivée par défaut pour des raisons de sécurité. Lorsque vous tentez d'exécuter le script de personnalisation avec une option de enable-custom-scripts désactivée, la personnalisation échoue avec une erreur de personnalisation.
      Par exemple, pour activer l'option enable-custom-scripts, vous devez exécuter vmware-toolbox-cmd en tant qu'utilisateur racine avec la commande config :
      vmware-toolbox-cmd config set deployPkg enable-custom-scripts true
      cat /etc/vmware-tools/tools.conf
      [deployPkg]
      enable-custom-scripts = true
      Pour vérifier que vous avez correctement défini l'option, vous pouvez exécuter la commande suivante :
      vmware-toolbox-cmd config get deployPkg enable-custom-scripts
      [deployPkg] enable-custom-scripts = true

      Pour plus d'informations, consultez le Guide de l'utilisateur de VMware Tools.

  • Pour personnaliser le système d'exploitation invité d'une machine virtuelle avec des métadonnées cloud-init et des données utilisateur :
    • Vérifiez que VMware Tools version 11.3.0 ou ultérieure est installé.
    • Vérifiez que cloud-init version 21.1 ou ultérieure est installé.

Procédure

  1. Cliquez sur l'icône de menu (Icône de navigation) et cliquez sur Stratégies et profils.
  2. Cliquez sur Spécifications de personnalisation de la VM.
  3. Pour créer une spécification, dans le volet Spécifications de personnalisation de la VM, cliquez sur Nouveau.
    L'assistant Nouvelle spécification de personnalisation d'invité de la machine virtuelle s'ouvre.
  4. Sur la page Nom et SE cible, entrez un nom et une description pour la spécification de personnalisation et sélectionnez Linux comme système d'exploitation invité cible.
  5. (Facultatif) Pour initier la personnalisation avec des données cloud-init brutes :
    1. Cochez la case Utiliser les données de configuration cloud-init et cliquez sur Suivant.
    2. Sur la page Métadonnées cloud-init, appliquez des métadonnées cloud-init au système d'exploitation invité de la machine virtuelle.
      Pour plus d'informations sur le format des métadonnées et des données utilisateur, consultez l'article de la base de connaissances VMware à l'adresse https://kb.vmware.com/s/article/82250.
      Option Action
      Télécharger un fichier de métadonnées cloud-init

      Le fichier de métadonnées cloud-init est un texte brut au format YAML ou JSON.

      La taille maximale de fichier est de 512 Ko.

      • Cliquez sur Charger et accédez au fichier sur votre machine locale.

        Le contenu du fichier s'affiche dans la zone de texte.

      Entrer un script de métadonnées cloud-init
      • (Facultatif) Entrez le script de métadonnées directement dans la zone de texte.
    3. Cliquez sur Suivant.
    4. (Facultatif) Sur la page Données utilisateur cloud-init, appliquez une configuration utilisateur cloud-init au système d'exploitation invité de la machine virtuelle. Par exemple, vous pouvez ajouter un nouvel utilisateur au système d'exploitation invité.
      Pour plus d'informations sur les données utilisateur cloud-init, reportez-vous à la documentation cloud-init à l'adresse https://cloudinit.readthedocs.io/en/latest/topics/format.html.
      Charger un fichier de données utilisateur cloud-init

      Le fichier de données utilisateur cloud-init est un texte brut au format cloud-init brut.

      La taille maximale de fichier est de 512 Ko.

      • Cliquez sur Charger et accédez au fichier sur votre machine locale.

        Le contenu du fichier s'affiche dans la zone de texte.

      Entrer les données d'un utilisateur cloud-init
      • (Facultatif) Entrez le script de données utilisateur cloud-init directement dans la zone de texte.
    5. Cliquez sur Suivant.
    6. Sur la page Prêt à terminer, passez en revue les détails et cliquez sur Terminer pour enregistrer vos modifications.
  6. (Facultatif) Pour initialiser la personnalisation traditionnelle :
    1. Sur la page Nom de l'ordinateur, entrez le nom de l'ordinateur du système d'exploitation invité et un nom de domaine.
      Le système d'exploitation invité utilise le nom de l'ordinateur pour l'identifier sur le réseau. Sur un système Linux, il s'agit du nom de l'hôte.
      Option Action
      Utiliser le nom de machine virtuelle Sélectionnez cette option pour utiliser le nom de la machine virtuelle. Le nom d'ordinateur que vCenter Server crée est identique au nom de la machine virtuelle sur laquelle le système d'exploitation invité s'exécute. Si le nom dépasse 63 caractères, il est tronqué.
      Entrer un nom dans l'Assistant Cloner/Déployer Sélectionnez cette option afin de devoir entrer un nom pendant le clonage ou le déploiement.
      Saisir un nom
      • Entrez un nom.

        Le nom peut contenir des caractères alphanumériques et un trait d'union (-). Il ne peut pas contenir de point (.), d'espaces ou de caractères spéciaux, et ne peut pas uniquement contenir des chiffres. Les noms ne sont pas sensibles à la casse.

      • (Facultatif) Pour s'assurer que le nom est unique, cochez la case Ajouter une valeur numérique.

        Cette action ajoute un trait d'union suivi d'une valeur numérique au nom de la machine virtuelle. Le nom est tronqué s'il dépasse 63 caractères lorsqu'il est combiné à la valeur numérique.

      Générez un nom en utilisant l'application personnalisée configurée avec vCenter Server Entrez un paramètre qui peut être transmis à l'application personnalisé.
    2. Entrez Nom du domaine pour l'ordinateur et cliquez sur Suivant.
    3. Sur la page Fuseau horaire, sélectionnez le fuseau horaire de la machine virtuelle, puis cliquez sur Suivant.
    4. Sur la page Script de personnalisation, appliquez un script de personnalisation au système d'exploitation invité de la machine virtuelle et cliquez sur Suivant.
      Option Action
      Télécharger un fichier contenant le script de personnalisation
      • Cliquez sur Parcourir et accédez au fichier sur votre machine locale. Le contenu du script s'affiche dans la zone de texte Script.
      Entrer le script de personnalisation Entrez le script de personnalisation directement dans la zone de texte Script.
      Le script de personnalisation ne peut pas comporter plus de 1 500 caractères.
      Note :

      Le délai d'expiration par défaut pour la personnalisation de l'invité est défini sur 100 secondes et inclut l'heure à laquelle le script doit s'exécuter lorsque vous utilisez un paramètre de ligne de commande "precustomization". Si vous exécutez des scripts qui dépasse le délai d'expiration, la personnalisation de l'invité échoue.

      Lorsque vous ajoutez un script de personnalisation avec le paramètre de ligne de commande "precustomization", il est appelé avant le début de la personnalisation de l'invité. Par conséquent, la carte réseau virtuelle est déconnectée et vous ne pouvez pas accéder au réseau.

      Lorsque vous utilisez le paramètre de ligne de commande "postcustomization" pour ajouter un script de personnalisation, ce dernier est appelé à l'issue de la personnalisation de l'invité. Par conséquent, le script est programmé dans le processus d'initialisation après la mise sous tension de la machine virtuelle, la carte réseau est connectée et vous pouvez accéder au réseau. L'heure d'exécution du script n'est pas incluse dans le délai d'expiration par défaut, vous évitez ainsi l'échec de la personnalisation de l'invité.

      Exemple de script de personnalisation
      #!/bin/sh
      if [ x$1 == x"precustomization" ]; then
      echo Do Precustomization tasks
      elif [ x$1 == x"postcustomization" ]; then
      echo Do Postcustomization tasks
      fi 
    5. Sur la page Réseau, sélectionnez le type des paramètres réseau à appliquer au système d'exploitation invité et cliquez sur Suivant.
      Option Action
      Utiliser les paramètres réseau standard
      • Sélectionnez Utiliser les paramètres réseau standard pour que vCenter Server configure toutes les interfaces réseau d'un serveur DHCP en utilisant les paramètres par défaut.
      Sélectionner manuellement des paramètres personnalisés
      • Sélectionnez un adaptateur réseau dans la liste ou ajoutez-en un nouveau.
      • Pour la carte réseau sélectionnée, cliquez sur Modifier.

        La boîte de dialogue Modifier le réseau s'ouvre.

      • Pour configurer la machine virtuelle afin qu'elle utilise un réseau IPv4, cliquez sur l'onglet IPv4.

        Si vous sélectionnez l'option Inviter l'utilisateur à saisir une adresse IPv4 lorsque la spécification est utilisée, vCenter Server demande une adresse IP lorsque vous choisissez d'appliquer la spécification de personnalisation lors du clonage ou du déploiement. Vous êtes également invité à configurer les passerelles lors du clonage et du déploiement.

      • Pour configurer la machine virtuelle afin qu'elle utilise un réseau IPv6, cliquez sur l'onglet IPv6.

        Si vous sélectionnez l'option Inviter l'utilisateur à saisir une adresse lorsque la spécification est utilisée, vCenter Server demande la saisie d'une adresse IP lorsque vous choisissez d'appliquer la spécification de personnalisation lors du clonage ou du déploiement. Vous êtes également invité à configurer les passerelles lors du clonage et du déploiement.

      • Cliquez sur OK
    6. Sur la page Paramètres DNS, entrez les paramètres de serveur et de domaine DNS.
      Les zones de texte DNS principal, DNS secondaire et DNS tertiaire acceptent les adresses IPv4 et IPv6.
    7. Sur la page Prêt à terminer, passez en revue les détails et cliquez sur Terminer pour enregistrer vos modifications.

Résultats

La spécification de personnalisation que vous avez créée est répertoriée dans le Gestionnaire de spécification de personnalisation. Vous pouvez utiliser la spécification pour personnaliser les systèmes d'exploitation invités de la machine virtuelle.

Créer une spécification de personnalisation pour Windows

Enregistrez les paramètres spécifiques au système d'exploitation invité Windows dans une spécification de personnalisation, que vous pouvez appliquer lors du clonage ou du déploiement des machines virtuelles à partir de modèles.

Note : Le mot de passe administrateur par défaut n'est pas conservé dans Windows Server 2008 après une personnalisation. Au cours de la personnalisation, l'utilitaire Windows Sysprep supprime et recrée le compte administrateur sur Windows Server 2008. Vous devez réinitialiser le mot de passe administrateur lors du premier démarrage de la machine virtuelle après la personnalisation.

Conditions préalables

Assurez-vous que toutes les conditions pour la personnalisation sont réunies. Reportez-vous à la section Configuration requise pour la personnalisation du système d'exploitation client.

Procédure

  1. Sélectionnez Menu > Stratégies et profils. Puis, sous Stratégies et profils, cliquez sur Spécifications de personnalisation de la machine virtuelle.
  2. Cliquez sur l'icône Créer une nouvelle spécification.
    L'assistant Nouvelle spécification de personnalisation d'invité de la machine virtuelle s'ouvre.
  3. Sur la page Nom et SE cible, entrez un nom et une description pour la spécification de personnalisation et sélectionnez Windows comme SE invité cible.
  4. (Facultatif) Sélectionnez l'option Générer une nouvelle identité de sécurité (SID) et cliquez sur Suivant.
    Un ID de sécurité (SID) Windows est utilisé par certains logiciels d'exploitation Windows pour identifier de manière univoque les systèmes et les utilisateurs. Si vous ne cochez pas cette option, la nouvelle machine virtuelle portera le même SID que la machine virtuelle ou le modèle à partir duquel elle a été clonée ou déployée.

    Les doublons de SID ne posent pas problème quand les ordinateurs font partie d'un domaine et que seuls des comptes utilisateur de domaine sont utilisés. Par contre, si les ordinateurs font partie d'un groupe de travail ou si des comptes utilisateur locaux sont utilisés, les doublons de SID peuvent compromettre les contrôles d'accès aux fichiers. Pour plus d'informations, reportez-vous à la documentation de votre système d'exploitation Microsoft Windows.

  5. Sur la page Définir les informations d'enregistrement, entrez le nom et l'organisation du propriétaire de la machine virtuelle, puis cliquez sur Suivant.
  6. Sur la page Nom de l'ordinateur, entrez le nom de l'ordinateur du système d'exploitation invité et un nom de domaine.
    Le système d'exploitation utilise ce nom pour s'identifier sur le réseau. Sur des systèmes Linux, il s'agit du nom de l'hôte.
    Option Action
    Utiliser le nom de machine virtuelle Sélectionnez cette option pour utiliser le nom de la machine virtuelle. Le nom d'ordinateur que vCenter Server crée est identique au nom de la machine virtuelle sur laquelle le système d'exploitation invité s'exécute. Si le nom dépasse 63 caractères, il est tronqué.
    Entrer un nom dans l'Assistant Cloner/Déployer Sélectionnez cette option afin de devoir entrer un nom pendant le clonage ou le déploiement.
    Saisir un nom
    1. Entrez un nom.

      Le nom peut contenir des caractères alphanumériques et un trait d'union (-). Il ne peut pas contenir de point (.), d'espaces ou de caractères spéciaux, et ne peut pas uniquement contenir des chiffres. Les noms ne sont pas sensibles à la casse.

    2. (Facultatif) Pour s'assurer que le nom est unique, cochez la case Ajouter une valeur numérique.

      Cette action ajoute un trait d'union suivi d'une valeur numérique au nom de la machine virtuelle. Le nom est tronqué s'il dépasse 63 caractères lorsqu'il est combiné à la valeur numérique.

    Générez un nom en utilisant l'application personnalisée configurée avec vCenter Server Facultatif : entrez un paramètre qui peut être transmis à l'application personnalisée.
  7. Sur la page de Licence Windows, fournissez les informations de licence pour le système d'exploitation Windows et cliquez sur Suivant.
    Option Action
    Pour les systèmes d'exploitation qui ne sont pas serveur Entrez la clé produit de Windows pour le nouveau système d'exploitation invité.
    Pour les systèmes d'exploitation serveur
    1. Entrez la clé produit de Windows pour le nouveau système d'exploitation invité.
    2. Sélectionnez Inclure informations licence serveur.
    3. Sélectionnez Par poste ou Par serveur.
    4. Si vous sélectionnez Par serveur, entrez le nombre maximal de connexions simultanées que le serveur peut accepter.
  8. Sur la page Définir le mot de passe administrateur, configurez le mot de passe administrateur de la machine virtuelle, puis cliquez sur Suivant.
    1. Entrez un mot de passe pour le compte administrateur, puis confirmez-le en l'entrant à nouveau.
    2. (Facultatif) Cochez la case Connexion automatique en tant qu'administrateur pour ouvrir une session aux utilisateurs en tant qu'administrateur dans le système d'exploitation invité, puis sélectionnez le nombre de connexions automatiques.
  9. Sur la page Fuseau horaire, sélectionnez le fuseau horaire de la machine virtuelle, puis cliquez sur Suivant.
  10. (Facultatif) Dans la page Exécuter une fois, spécifiez les commandes à exécuter la première fois qu'un utilisateur se connecte au système d'exploitation invité, puis cliquez sur Suivant.
    Reportez-vous à la documentation de Microsoft Sysprep pour plus d'informations sur les commandes RunOnce.
  11. Sur la page Réseau, sélectionnez le type des paramètres réseau à appliquer au système d'exploitation invité et cliquez sur Suivant.
    • Sélectionnez Utiliser les paramètres réseau standard pour que vCenter Server configure toutes les interfaces réseau d'un serveur DHCP en utilisant les paramètres par défaut.
    • Sélectionnez Sélectionner manuellement les paramètres personnalisés et configurez chaque interface réseau vous-même.
      1. Sélectionnez un adaptateur réseau dans la liste ou ajoutez-en un nouveau.
      2. Pour la carte réseau sélectionnée, cliquez sur l'icône de points de suspension verticaux et sélectionnez Modifier.

        La boîte de dialogue Modifier le réseau s'ouvre.

      3. Cliquez sur l'onglet IPv4 pour configurer la machine virtuelle afin de lui permettre d'utiliser le réseau IPv4.

        Vous pouvez configurer tous les paramètres à ce stade, ou bien sélectionner l'option Inviter l'utilisateur à fournir une adresse IPv4 lorsque la spécification est utilisée. Dans ce cas, vCenter Server invite à indiquer une adresse IP lorsque vous choisissez d'appliquer cette spécification de personnalisation pendant le clonage ou le déploiement. Cette option vous permet également de configurer les passerelles pendant le clonage ou le déploiement.

      4. Cliquez sur l'onglet IPv6 pour configurer la machine virtuelle afin de lui permettre d'utiliser le réseau IPv6.

        Vous pouvez configurer tous les paramètres à ce stade, ou bien sélectionner l'option Inviter l'utilisateur à fournir une adresse lorsque la spécification est utilisée. Dans ce cas, vCenter Server invite à indiquer une adresse IP lorsque vous choisissez d'appliquer cette spécification de personnalisation pendant le clonage ou le déploiement. Cette option vous permet également de configurer les passerelles pendant le clonage ou le déploiement.

      5. Cliquez sur l'onglet DNS pour spécifier les détails sur le serveur DNS.
      6. Cliquez sur WINS pour spécifier les informations sur le serveur WINS principal et secondaire.
      7. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue Modifier le réseau.
  12. Sur la page Définir un groupe de travail ou un domaine, sélectionnez la façon dont la machine virtuelle fera partie du réseau, puis cliquez sur Suivant.
    Option Action
    Groupe de travail Entrez un nom de groupe de travail. Par exemple, MSHOME.
    Domaine Windows Server
    1. Entrez un nom de domaine.
    2. Pour ajouter un ordinateur au domaine spécifié, entrez le nom d'utilisateur et le mot de passe d'un compte d'utilisateur disposant des autorisations appropriées.
  13. Sur la page Prêt à terminer, passez en revue les détails et cliquez sur Terminer pour enregistrer vos modifications.

Résultats

La spécification de personnalisation que vous avez créée est répertoriée dans le Gestionnaire de spécification de personnalisation. Vous pouvez utiliser la spécification pour personnaliser les systèmes d'exploitation invités de la machine virtuelle.

Créer une spécification de personnalisation pour Windows avec un fichier de réponse Sysprep personnalisé

Un fichier de réponse sysprep personnalisé est un fichier qui stocke un certain nombre de paramètres de personnalisation tels que le nom d'ordinateur, l'information de gestion des licences, et les paramètres de groupes de travail ou de domaine. Vous pouvez fournir un fichier de réponse sysprep personnalisé comme alternative à la spécification de plusieurs des paramètres dans l'assistant de personnalisation d'invité.

Windows Server 2003 et Windows XP utilisent un fichier texte nommé sysprep.inf. Windows 2008, Windows Vista et Windows 7 utilise un fichier XML nommé sysprep.inf. Vous pouvez créer ces fichiers avec un éditeur de texte ou utiliser l'utilitaire Microsoft Setup Manager pour les générer. Pour plus d'informations sur la façon de créer un fichier de réponse sysprep personnalisé, reportez-vous à la documentation du système d'exploitation approprié.

Important : Si vous utilisez un fichier de réponse sysprep personnalisé pour déployer une machine virtuelle avec un système d'exploitation Windows Vista ou version ultérieure, vous devez fournir les spécifications de personnalisation du réseau dans le fichier sysprep. Les paramètres réseau personnalisés que vous configurez dans l'assistant Nouvelle spécification de personnalisation d'invité de la machine virtuelle ne sont pas appliqués. Pour plus d'informations, reportez-vous à l'article KB VMware 1029174 à l'adresse https://kb.vmware.com/s/article/1029174.

Vous pouvez empêcher Windows d'affecter de nouvelles machines virtuelles ou de nouveaux modèles ayant les mêmes ID de sécurité (SID) que la machine virtuelle d'origine. Les doublons de SID ne posent pas problème quand les ordinateurs font partie d'un domaine et que seuls des comptes utilisateur de domaine sont utilisés. Par contre, si les ordinateurs font partie d'un groupe de travail ou si des comptes utilisateur locaux sont utilisés, les doublons de SID peuvent compromettre les contrôles d'accès aux fichiers. Pour plus d'informations, reportez-vous à la documentation de votre système d'exploitation Microsoft Windows.

Conditions préalables

Assurez-vous que toutes les conditions pour la personnalisation sont réunies. Reportez-vous à la section Configuration requise pour la personnalisation du système d'exploitation client.

Procédure

  1. Sélectionnez Menu > Stratégies et profils. Puis, sous Stratégies et profils, cliquez sur Spécifications de personnalisation de la machine virtuelle.
  2. Cliquez sur l'icône Créer une nouvelle spécification.
    L'assistant Nouvelle spécification de personnalisation d'invité de la machine virtuelle s'ouvre.
  3. Sur la page Nom et SE cible, entrez un nom et une description pour la spécification de personnalisation et sélectionnez Windows comme SE invité cible.
  4. (Facultatif) Sélectionnez l'option Générer une nouvelle identité de sécurité (SID).
    Un ID de sécurité (SID) Windows est utilisé par certains logiciels d'exploitation Windows pour identifier de manière univoque les systèmes et les utilisateurs. Si vous ne cochez pas cette option, la nouvelle machine virtuelle portera le même SID que la machine virtuelle ou le modèle à partir duquel elle a été clonée ou déployée.

    Les doublons de SID ne posent pas problème quand les ordinateurs font partie d'un domaine et que seuls des comptes utilisateur de domaine sont utilisés. Par contre, si les ordinateurs font partie d'un groupe de travail ou si des comptes utilisateur locaux sont utilisés, les doublons de SID peuvent compromettre les contrôles d'accès aux fichiers. Pour plus d'informations, reportez-vous à la documentation de votre système d'exploitation Microsoft Windows.

  5. Sélectionnez Utiliser un fichier de réponse Sysprep personnalisé et cliquez sur Suivant.
  6. Dans le fichier sysprep personnalisé, sélectionnez l'option d'importation ou de création d'un fichier de réponse sysprep et cliquez sur Suivant.
    Option Description
    Importez un fichier de réponse Sysprep Cliquez sur Parcourir et chercher le fichier.
    Créez un fichier de réponse Sysprep Entrez le contenu du fichier dans la zone de texte.
  7. Sur la page Réseau, sélectionnez le type des paramètres réseau à appliquer au système d'exploitation invité et cliquez sur Suivant.
    • Sélectionnez Utiliser les paramètres réseau standard pour que vCenter Server configure toutes les interfaces réseau d'un serveur DHCP en utilisant les paramètres par défaut.
    • Sélectionnez Sélectionner manuellement les paramètres personnalisés et configurez chaque interface réseau vous-même.
      1. Sélectionnez un adaptateur réseau dans la liste ou ajoutez-en un nouveau.
      2. Pour la carte réseau sélectionnée, cliquez sur l'icône de points de suspension verticaux et sélectionnez Modifier.

        La boîte de dialogue Modifier le réseau s'ouvre.

      3. Cliquez sur l'onglet IPv4 pour configurer la machine virtuelle afin de lui permettre d'utiliser le réseau IPv4.

        Vous pouvez configurer tous les paramètres à ce stade, ou bien sélectionner l'option Inviter l'utilisateur à fournir une adresse IPv4 lorsque la spécification est utilisée. Dans ce cas, vCenter Server invite à indiquer une adresse IP lorsque vous choisissez d'appliquer cette spécification de personnalisation pendant le clonage ou le déploiement. Cette option vous permet également de configurer les passerelles pendant le clonage ou le déploiement.

      4. Cliquez sur l'onglet IPv6 pour configurer la machine virtuelle afin de lui permettre d'utiliser le réseau IPv6.

        Vous pouvez configurer tous les paramètres à ce stade, ou bien sélectionner l'option Inviter l'utilisateur à fournir une adresse lorsque la spécification est utilisée. Dans ce cas, vCenter Server invite à indiquer une adresse IP lorsque vous choisissez d'appliquer cette spécification de personnalisation pendant le clonage ou le déploiement. Cette option vous permet également de configurer les passerelles pendant le clonage ou le déploiement.

      5. Cliquez sur l'onglet DNS pour spécifier les détails sur le serveur DNS.
      6. Cliquez sur WINS pour spécifier les informations sur le serveur WINS principal et secondaire.
      7. Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue Modifier le réseau.
  8. Sur la page Prêt à terminer, passez en revue les détails et cliquez sur Terminer pour enregistrer vos modifications.

Résultats

La spécification de personnalisation que vous avez créée est répertoriée dans le Gestionnaire de spécification de personnalisation. Vous pouvez utiliser la spécification pour personnaliser les systèmes d'exploitation invités de la machine virtuelle.

Gérer les spécifications de personnalisation

Vous pouvez modifier, dupliquer, exporter ou supprimer des spécifications existantes.

Procédure

  1. Dans vSphere Client, sélectionnez Menu > Stratégies et profils, puis cliquez sur Spécifications de personnalisation de la VM.
  2. Sélectionnez une spécification de personnalisation et sélectionnez votre tâche.
    Option Description
    Modifier une spécification de personnalisation Vous pouvez apporter des modifications à la spécification de personnalisation, en modifiant la configuration de la mise en réseau par exemple. Cliquez sur Modifier et effectuez les modifications nécessaires.
    Dupliquer une spécification de personnalisation Si vous avez besoin d'une spécification de personnalisation légèrement différente d'une spécification existante, vous pouvez utiliser le gestionnaire de spécification de personnalisation pour créer une copie de la spécification existante et la modifier. Par exemple, vous pouvez avoir besoin de modifier l'adresse IP ou le mot de passe administrateur.
    Exporter une spécification de personnalisation Vous pouvez exporter des spécifications de personnalisation et les sauvegarder en tant que fichiers .xml. Pour appliquer une spécification exportée à une machine virtuelle, importez le fichier .xml à l'aide du bouton Importer.
    Supprimer une spécification de spécification Vous pouvez supprimer les spécifications de personnalisation afin de libérer du stockage.

Importer une spécification de personnalisation

Vous pouvez importer une spécification existante et l'utiliser pour personnaliser le système d'exploitation invité d'une machine virtuelle.

Conditions préalables

Avant de commencer, vous devez avoir au moins une spécification de personnalisation enregistrée en tant que fichier xml situé sur un système de fichiers accessible à partir de vSphere Client.

Procédure

  1. Dans vSphere Client, sélectionnez Menu > Stratégies et profils, puis cliquez sur Spécifications de personnalisation de la VM.
  2. Cliquez sur l'icône Importer.
  3. Accédez au fichier .xml à importer, indiquez un nom et une description facultative, puis cliquez sur OK.

Résultats

La spécification importée est ajoutée à la liste des spécifications de personnalisation.