Suivez ces recommandations lors de l'utilisation de VMDK en cluster avec WSFC.

  1. Ne présentez pas de LUN utilisés pour les VMDK en cluster à des hôtes ESXi, sauf si l'hôte est configuré avec ESXi 7.0 ou version ultérieure. Cela peut entraîner des temps de démarrage lents, hostd peut cesser de répondre et d'autres problèmes peuvent survenir. Un hôte dont la version est antérieure à ESXi 7.0 ne peut pas monter une banque de données VMDK en cluster. Cela est dû au fait que les hôtes ESXi sur lesquels les machines virtuelles WSFC s'exécutent doivent avoir une réservation de type SCSI-3 WEAR physique sur le LUN.
  2. Assurez-vous que toutes les machines virtuelles hébergeant des nœuds de WSFC sont migrées ou mises hors tension correctement avant de les supprimer d'une banque de données VMDK en cluster, cela afin de vous assurer que les ressources, telles que les emplacements de signal de pulsation (HB), sont libérées. Si une machine virtuelle échoue ou si un APD se trouve sur la banque de données VMDK en cluster lors de la mise hors tension, vous devez toujours effectuer une mise sous tension et une mise hors tension avant de supprimer la machine virtuelle d'un cluster.
  3. Ne combinez pas des VMDK en cluster et des VMDK non mis en cluster sur la même banque de données en cluster. Bien que les machines virtuelles qui utilisent des disques non partagés sur une banque de données en cluster continuent à fonctionner normalement et prennent en charge toutes les opérations telles que le snapshot et le clonage.
  4. Ne conservez pas les VMDK en cluster pour différents clusters sur la même banque de données partagée. Utilisez une banque de données en cluster différente pour des clusters WSFC différents.
  5. Définissez vHardware (compatibilité virtuelle) sur vSphere 7.0 ou versions ultérieures lors de l'utilisation de la fonctionnalité de VMDK en cluster.