Avant de configurer WSFC dans un environnement virtuel, examinez la liste des fonctions qui ne sont pas prises en charge pour cette version, ainsi que les conditions requises et les recommandations qui s’appliquent à votre configuration.

Les environnements et fonctions suivants ne sont pas pris en charge par les paramétrages WSFC avec cette version vSphere :

  • Utilisation de VMDK sur une banque de données NFS en tant que ressource de disque partagé pour WSFC.
  • Environnements mixtes, tels que les configurations où un nœud de cluster exécute une version ESXi différente de celle d'un autre nœud de cluster.
  • vSphere Fault Tolerance (FT).
  • Migration avec vMotion® de machines virtuelles en cluster utilisant des vRDM.
  • Virtualisation d'ID de port N (NPIV)
  • Les hôtes ou clusters ESXi qui disposent d'une surcharge de mémoire ne sont pas adaptés pour le déploiement de machines virtuelles WSFC. L'utilisation excessive de la mémoire peut provoquer le blocage des machines virtuelles pendant de courtes durées. Cela peut avoir un effet assez perturbateur, car le mécanisme de clustering WSFC est sensible au temps, et les retards de synchronisation peuvent provoquer un fonctionnement incorrect des machines virtuelles.
  • Interrompre ou reprendre une machine virtuelle étant le nœud d'un WSFC.
  • Les espaces de stockage ne sont pas pris en charge avec le clustering avec basculement sous Windows 2012 et versions ultérieures.
  • Modifications des configurations de machine virtuelle :
    • Ajout de mémoire à chaud.
    • Ajout de CPU à chaud.
    • Augmentation de la taille d'un disque partagé.
    • Interruption ou reprise de l'état de la machine virtuelle. Cette opération intensive d'E/S est perturbatrice du logiciel de clustering WSFC sensible au temps.
  • Le partage de disques entre des machines virtuelles sans une solution de clustering peut provoquer des corruptions de données