En plus des volumes de stockage persistants, une machine virtuelle peut utiliser le stockage d'instance. Contrairement aux volumes persistants qui existent séparément de la machine virtuelle, les volumes de stockage d'instance dépendent du cycle de vie d'une instance de machine virtuelle. Ce stockage se trouve généralement sur des périphériques haut débit tels que NVMe qui sont locaux par rapport à l'hôte ESXi.

Durée de vie du stockage de l'instance

Lors de la création de la machine virtuelle, le système crée des volumes de stockage d'instance et les attache à la machine virtuelle. Les données dans le volume de stockage d'instance sont conservées uniquement pendant la durée de vie de son instance de machine virtuelle associée. Le volume est supprimé lorsque la machine virtuelle est supprimée.

Les machines virtuelles avec stockage d'instance prennent en charge le mode de maintenance de l'hôte ESXi. La machine virtuelle est désactivée lorsque l'hôte ESXi entre en mode de maintenance et est activée une fois que l'hôte le quitte.

Considérations relatives aux machines virtuelles de stockage

Tenez compte des éléments suivants lorsque vous utilisez des machines virtuelles avec stockage d'instance :
  • Un Superviseur avec une pile de mise en réseau VDS ne prend pas en charge le stockage d'instance.
  • Le Superviseur à trois zones ne prend pas en charge le stockage de l'instance.
  • Un avertissement s'affiche si un administrateur vSphere applique une classe de machine virtuelle avec stockage d'instance à un espace de noms auquel manque une stratégie de stockage appropriée requise pour le stockage d'instance.
  • Les machines virtuelles avec des volumes d'instance ne peuvent pas migrer vers d'autres hôtes ESXi.
  • Vous ne pouvez pas modifier les volumes de stockage de l'instance lorsque les volumes sont déjà utilisés.
  • Si l'administrateur vSphere supprime la stratégie de stockage d'instance de l'espace de noms après la création de la machine virtuelle, la machine virtuelle continue à s'exécuter.
  • En tant qu’ingénieur DevOps, vous ne pouvez pas supprimer ou mettre à jour des ressources de stockage d’instance. Vous ne pouvez pas détacher le volume de stockage d'instance d'une instance de machine virtuelle et l'attacher à une autre instance.

Workflow de provisionnement et de surveillance d'une machine virtuelle de stockage d'instance

Étape Effectuée par Description
1 Administrateur vSphere Créez des bibliothèques de contenu et attribuez-les à l'espace de noms que vous utilisez pour la machine virtuelle.
2 Administrateur vSphere Créez une banque de données vSAN Direct.
3 Administrateur vSphere Créez une stratégie de stockage compatible avec vSAN Direct et attribuez-la à l'espace de noms.
4 Administrateur vSphere Créez une classe de machine virtuelle de stockage d'instance et attribuez-la à l'espace de noms.
5 Ingénieur DevOps Provisionnez une machine virtuelle avec un stockage d'instance dans l'espace de noms.
6 Administrateur vSphere Surveillez les machines virtuelles déployées.

Créer une banque de données vSAN Direct

En tant qu'administrateur vSphere, configurez une banque de données vSAN Direct à utiliser avec des fonctionnalités telles que le plate-forme Persistance des données vSAN ou le stockage de l'instance de machine virtuelle. Pour créer la banque de données, utilisez des périphériques de stockage locaux non réclamés pour votre hôte ESXi.

Vous pouvez créer la banque de données vSAN Direct lors de l'activation de vSAN pour votre Superviseur. La tâche suivante montre comment réclamer des périphériques de stockage locaux comme vSAN Direct lorsque vSAN est déjà activé sur le cluster.

Procédure

  1. Dans vSphere Client, accédez au cluster vSAN.
  2. Cliquez sur l'onglet Configurer.
  3. Sous vSAN, cliquez sur Gestion de disques.
  4. Cliquez sur Réclamer des disques inutilisés.
  5. Dans la boîte de dialogue Réclamer des disques inutilisés, cliquez sur l'onglet vSAN Direct.
  6. Sélectionnez un périphérique à réclamer et cochez une case dans la colonne Réclamer pour vSAN Direct.
    Note : Si vous avez réclamé les périphériques pour une banque de données vSAN normale, ces périphériques n'apparaissent pas dans l'onglet vSAN Direct.
    Réclamez les disques inutilisés en cochant une case dans la colonne Réclamer pour vSAN Direct
  7. Cliquez sur Créer.
    Pour chaque périphérique que vous réclamez, vSAN Direct crée une nouvelle banque de données.
  8. Cliquez sur l'onglet Banques de données pour afficher toutes les banques de données vSAN Direct dans votre cluster.
    La banque de données vSAN Direct figure dans la liste.

Que faire ensuite

Vous pouvez utiliser vSAN Direct avec un stockage externe. Pour plus d'informations, reportez-vous à la section Utiliser le stockage externe avec vSAN Direct dans la documentation Maintenance de vSphere with Tanzu.

Créer une stratégie de stockage vSAN Direct

Si vous utilisez vSAN Direct, créez une stratégie de stockage à utiliser avec un espace de noms de Superviseur. Sur l'espace de noms que vous associez à cette stratégie de stockage, vous pouvez exécuter des charges de travail compatibles avec vSAN Direct (par exemple, des services avec état ou des machines virtuelles de stockage d'instance).

Procédure

  1. Dans vSphere Client, ouvrez l'assistant Créer une stratégie de stockage de machine virtuelle.
    1. Dans le menu Accueil, cliquez sur Stratégies et profils.
    2. Sous Stratégies et profils, cliquez sur Stratégies de stockage VM.
    3. Cliquez sur Créer.
  2. Entrez le nom et une description de la stratégie.
    Option Action
    vCenter Server Sélectionnez l'instance de vCenter Server.
    Nom Entrez le nom de la stratégie de stockage.
    Description Entrez la description de la stratégie de stockage.
  3. Sur la page Structure de la stratégie sous Règles spécifiques à la banque de données, activez des règles pour un placement de stockage vSAN Direct.
  4. Sur la page Règles de vSAN Direct, spécifiez vSAN Direct comme type de placement de stockage.
  5. Sur la page Compatibilité de stockage, vérifiez la liste des banques de données vSAN Direct qui correspondent à cette stratégie.
  6. Sur la page Vérifier et terminer, vérifiez les paramètres de la stratégie de stockage, puis cliquez sur Terminer.
    Pour modifier des paramètres, cliquez sur Précédent afin de revenir à la page concernée.

Créer une classe de machine virtuelle avec un stockage d'instance

Dans la classe de machine virtuelle, vous référencez la stratégie de stockage vSAN Direct et définissez la taille des volumes à utiliser pour le stockage de l'instance. Après avoir créé la classe de machine virtuelle, attribuez-la à l'espace de noms que vous prévoyez d'utiliser pour la machine virtuelle de stockage de l'instance.

Conditions préalables

  • Créez une stratégie de stockage compatible avec la banque de données vSAN Direct.
  • Ajoutez la stratégie de stockage vSAN Direct à l'espace de noms que vous utilisez pour la machine virtuelle de stockage de l'instance. Reportez-vous à la section Créer et configurer un espace de noms vSphere.
  • Privilèges requis :
    • Espaces de noms.Modifier la configuration à l'échelle du cluster
    • Espaces de noms.Modifier la configuration de l'espace de noms
    • Classes de machine virtuelle.Gérer les classes de machine virtuelle

Procédure

  1. Ajoutez un stockage d'instance lorsque vous créez ou modifiez une classe de machine virtuelle.
    Option Action
    Créer une classe de machine virtuelle
    1. Dans le menu d'accueil de vSphere Client, sélectionnez Gestion de la charge de travail.
    2. Cliquez sur l'onglet Services, puis cliquez sur Gérer dans la carte Service de VM.
    3. Dans la page Service de VM, cliquez sur Créer une classe de VM.
    4. Sur la page Configuration, spécifiez les attributs généraux de classe de machine virtuelle. Reportez-vous à la section Attributs des classes de machine virtuelle dans vSphere with Tanzu.
    5. Pour ajouter du stockage d'instance, dans la page Configuration, sélectionnez Stockage d'instances et cliquez sur Suivant.
    Modifier une classe de machine virtuelle existante
    1. Dans le menu d'accueil de vSphere Client, sélectionnez Gestion de la charge de travail.
    2. Cliquez sur l'onglet Services, puis cliquez sur Gérer dans le volet Service de VM.
    3. Sur la page Service de VM, cliquez sur Classes de VM.
    4. Dans la carte de la classe de machine virtuelle existante, cliquez sur Gérer, puis sur Modifier.
    5. Pour ajouter du stockage d'instance, dans la page Configuration, sélectionnez Stockage d'instances et cliquez sur Suivant.
  2. Dans la page Stratégie de stockage, développez le menu Stratégie de stockage, sélectionnez la stratégie de stockage vSAN Direct, puis cliquez surSuivant.
  3. Dans la page Volumes de stockage, cliquez sur Ajouter un autre volume et spécifiez la taille du volume.
    Vous pouvez ajouter plusieurs volumes de stockage.
  4. Sur la page Vérifier et confirmer, passez en revue les détails et cliquez sur Terminer.
    La page Vérifier et confirmer affiche les détails du volume de stockage de l'instance.
  5. Attribuez la classe de machine virtuelle que vous avez créée à l'espace de noms que vous utilisez pour la machine virtuelle de stockage de l'instance.

Déployer une machine virtuelle avec le stockage d'instance

En tant qu'ingénieur DevOps, vérifiez que vous pouvez accéder aux ressources de machine virtuelle nécessaires à la création d'une machine virtuelle de stockage d'instance. Utilisez les ressources pour déployer la machine virtuelle.

Lorsque vous déployez la machine virtuelle de stockage d'instance, vous suivez les étapes générales de déploiement de machine virtuelle. Reportez-vous à la section Déploiement d'une machine virtuelle autonome dans vSphere with Tanzu. Cette procédure couvre des éléments spécifiques supplémentaires qui s'appliquent à la machine virtuelle de stockage de l'instance.

Procédure

  • Vérifiez les éléments suivants spécifiques à la VM de stockage de l’instance :
    • Votre espace de noms inclut la classe de stockage compatible avec la banque de données vSAN Direct.
    • La classe de machine virtuelle de stockage d'instance fait référence à cette classe de stockage.

      Lors de la vérification des détails de la classe de machine virtuelle de stockage d'instance, assurez-vous qu'elle inclut la section instanceStorage.

      kubectl describe virtualmachineclasses vm-class-instance-storage
      apiVersion: vmoperator.vmware.com/v1alpha2
      kind: VirtualMachineClass
      metadata:
        name: vm-class-instance-storage
      spec:
        hardware:
          cpus: 8
          memory: 64Gi
          devices:
      ...
          instanceStorage:
            storageClass: vsan-direct
            volumes:
            - size: 256Gi
            - size: 512Gi
       
      ...
    • Le fichier YAML de machine virtuelle pointe vers la classe de machine virtuelle de stockage d'instance appropriée.