Notes de mise à jour de VMware vCenter Site Recovery Manager 6.0.0.x

|

Site Recovery Manager 6.0.0.1 | 30 avril 2015 | Build 2700459

Site Recovery Manager 6.0 | 12 mars 2015 | Build 2580226

Dernière mise à jour : 24 février 2017

Vérifiez les compléments et les mises à jour pour ces notes de mise à jour.

Pour obtenir des informations sur les versions de correctifs de Site Recovery Manager 6.0.0.x, reportez-vous à la section correspondante de ces notes de mise à jour.

Contenu des notes de mise à jour

Ces notes de mise à jour contiennent les rubriques suivantes :

Nouveautés de Site Recovery Manager 6.0

VMware vCenter Site Recovery Manager 6.0 offre les nouvelles fonctionnalités suivantes :

  • Prise en charge de VMware vSphere 6.0, notamment de l'intégration des composants d'infrastructure partagés tels que Platform Services Controller et vCenter Single Sign-On.
  • Prise en charge de Storage vMotion et de Storage DRS à la fois sur le site protégé et sur le site de récupération.
  • Protection et récupération des machines virtuelles dans les environnements IPv6.
  • Améliorations de la personnalisation IP pour prendre en charge les configurations d'adresses IP à deux protocoles et les configurations IPv4 et IPv6 indépendantes.

Localisation

VMware vCenter Site Recovery Manager 6.0 est disponible dans les langues suivantes :

  • Anglais
  • Français
  • Allemand
  • Japonais
  • Coréen
  • Chinois simplifié
  • Chinois traditionnel

Compatibilité

Matrice de compatibilité de Site Recovery Manager

Pour obtenir des informations sur l'interopérabilité et la compatibilité des produits, notamment sur la prise en charge des systèmes d'exploitation invités et de leur personnalisation, consultez les Matrices de compatibilité de VMware vCenter Site Recovery Manager 6.0.

Baies de stockage et adaptateurs de réplication de stockage compatibles

Pour afficher la liste actuelle des baies de stockage et SRA compatibles pris en charge, référez-vous à la section Guide de compatibilité des partenaires de stockage de Site Recovery Manager.

Prise en charge de VMware Virtual SAN

Site Recovery Manager 6.0 peut protéger des machines virtuelles qui résident sur VMware Virtual SAN à l'aide de vSphere Replication. Virtual SAN n'a pas besoin d'un adaptateur de réplication de stockage (SRA, Storage Replication Adapter) pour fonctionner avec Site Recovery Manager 6.0.

Support de VSA de VMware

Site Recovery Manager 6.0 peut protéger des machines virtuelles qui résident sur le dispositif vSphere Storage Appliance (VSA) à l'aide de vSphere Replication. VSA n'a pas besoin d'un adaptateur de réplication de stockage (SRA, Storage Replication Adapter) pour fonctionner avec Site Recovery Manager 6.0.

Installation et mise à niveau

Pour plus d'informations sur l'installation et la mise à niveau de Site Recovery Manager, reportez-vous à Installation et configuration de Site Recovery Manager.

Pour connaître les chemins de mise à niveau pris en charge pour Site Recovery Manager, sélectionnez Chemin de mise à niveau de solution et VMware vCenter Site Recovery Manager dans Matrices d'interopérabilité des produits VMware.

REMARQUE : après la mise à niveau de Site Recovery Manager, ce dernier ne conserve aucun paramètre avancé que vous avez configuré dans l'installation précédente. Ce fonctionnement est propre à la conception. Du fait de modifications des valeurs par défaut ou d'améliorations des performances, il se peut que les paramètres avancés que vous avez définis dans une versions antérieure de Site Recovery Manager ne soient plus requis par la nouvelle version ou compatibles avec elle. Les paramètres avancés ne sont pas non plus conservés si vous désinstallez Site Recovery Manager, puis réinstallez la même version de celui-ci. Pour plus d'informations sur la désinstallation et la réinstallation de Site Recovery Manager, consultez l'article http://kb.vmware.com/kb/2110280.

Sécurité réseau

Site Recovery Manager requiert une connexion réseau de gestion entre les sites liés. Les instances de Site Recovery Manager Server se trouvant sur le site protégé et sur le site de récupération doivent pouvoir se connecter les unes aux autres. En outre, chaque instance de Site Recovery Manager nécessite une connexion réseau à Platform Services Controller et aux instances de vCenter Server que Site Recovery Manager étend au site distant. Utilisez un réseau privé restreint, non accessible à partir d'Internet, pour tout le trafic réseau entre les sites Site Recovery Manager. En limitant la connectivité réseau, vous limitez le potentiel de certains types d'attaques.

Pour obtenir la liste des ports réseau dont Site Recovery Manager a besoin pour s'ouvrir sur les deux sites, consultez l'article http://kb.vmware.com/kb/2103394.

Limites de fonctionnement de Site Recovery Manager 6.0

Pour connaître les limites de fonctionnement de Site Recovery Manager 6.0, consultez l'article http://kb.vmware.com/kb/2105500.

Site Recovery Manager SDK

Pour obtenir un guide sur l'utilisation de l'API SOAP de Site Recovery Manager, reportez-vous à API de VMware vCenter Site Recovery Manager.

Composants Open Source

Les déclarations de copyright et les licences applicables aux composants logiciels Open Source distribués dans Site Recovery Manager 6.0 sont disponibles sur la page Téléchargements de VMware vCenter Site Recovery Manager. Vous pouvez également télécharger les fichiers sources pour toute licence GPL, toute licence LGPL, ou d'autres licences similaires qui nécessitent la mise à disposition du code source ou des modifications du code source pour la sortie la plus récente de vCenter Site Recovery Manager qui est disponible en général.

Mises en garde et limites

  • Site Recovery Manager 6.0 offre une prise en charge limitée des environnements vCloud Director. Il n'est pas possible d'utiliser Site Recovery Manager pour protéger des machines virtuelles dans des pools de ressources vCloud (machines virtuelles déployées dans une organisation). En revanche, il est possible d'utiliser Site Recovery Manager pour protéger la structure de gestion de vCD. Pour plus d'informations sur l'utilisation de Site Recovery Manager pour protéger les instances de vCD Server, les instances de vCenter Server et les bases de données qui fournissent l'infrastructure de gestion de vCloud Director, reportez-vous à Étude de cas de résilience de l'infrastructure de VMware vCloud Director.
  • vSphere Flash Read Cache est désactivé sur les machines virtuelles après la récupération et la réservation est définie sur zéro. Avant d'effectuer une récupération sur une machine virtuelle configurée pour utiliser vSphere Flash Read Cache, prenez note de la réservation de cache de la machine virtuelle à partir de vSphere Web Client. Vous pouvez reconfigurer vSphere Flash Read Cache sur la machine virtuelle après la récupération.
  • Site Recovery Manager 6.0 ne prend pas en charge la protection des machines virtuelles configurées avec vSphere Fault Tolerance (FT) à plusieurs CPU. Site Recovery Manager 6.0 prend en charge la protection de machines virtuelles avec vSphere FT à un seul processeur, mais désactive vSphere FT à un seul processeur sur les machines virtuelles sur le site de récupération après une récupération.
    • Si vous utilisez vSphere FT à plusieurs CPU sur des machines virtuelles, Site Recovery Manager ne désactive pas vSphere FT sur les machines virtuelles récupérées et la mise sous tension de ces machines virtuelles échoue. Vous devez désactiver manuellement vSphere FT sur les machines récupérées en supprimant les propriétés FT, puis exécuter à nouveau le plan de récupération.
    • Si vous utilisez vSphere FT à un seul processeur sur une machine virtuelle, vous devez configurer la machine virtuelle sur le site protégé afin que Site Recovery Manager puisse désactiver vSphere FT après une récupération. Pour plus d'informations sur la façon de configurer des machines virtuelles avec vSphere FT à un seul processeur sur le site protégé, consultez l'article http://kb.vmware.com/kb/2109813.
  • NOUVEAU vSphere Replication 6.0 prend en charge la réplication de machines virtuelles sur des volumes virtuels (vVols) avec des limitations. Site Recovery Manager 6.0 ne prend pas en charge la protection des machines virtuelles sur des volumes virtuels, même lorsque vSphere Replication est utilisé comme technologie de réplication pour la protection.
  • NOUVEAU Site Recovery Manager 6.0 ne prend pas en charge les banques de données NFS v 4.1.
  • NOUVEAU Un ajustement de +1 seconde est planifié à 23:59 UTC le 30 juin 2015. Cet ajustement ne concerne pas Site Recovery Manager, mais il affecte le dispositif vSphere Replication. Pour plus d'informations, consultez l'article http://kb.vmware.com/kb/2115818.

Versions de correctifs disponibles

Les versions de correctifs express de Site Recovery Manager 6.0.0.x résolvent les problèmes qui ont été rencontrés après la version 6.0.0 initiale. Ces versions de correctifs sont disponibles sur la page de téléchargement de Site Recovery Manager : http://www.vmware.com/go/download-srm.

Version de correctif express de Site Recovery Manager 6.0.0.1

Publié le 30 avril 2015 | Build 2700459

La version de correctif express de Site Recovery Manager 6.0.0.1 résout le problème suivant :

Lorsque vous procédez à la mise à niveau de Site Recovery Manager 5.8 vers Site Recovery Manager 6.0, la mise à niveau peut échouer et afficher l'erreur Échec du démarrage du service VMware vCenter Site Recovery Manager. Assurez-vous que tous les services Windows requis s'exécutent. Consultez le journal du serveur pour plus d'informations.

Il peut également arriver que la mise à niveau réussisse, mais Site Recovery Manager Server s'arrête de manière inattendue sur les deux sites peu après la mise à niveau. L'erreur Panic: VERIFY d:\build\ob\bora-2580226\srm\public\common/typedMoRef.h:498 apparaît dans les journaux de Site Recovery Manager Server.

Ce problème se produit lorsque vous aviez protégé des machines virtuelles selon la méthode suivante dans votre installation de Site Recovery Manager 5.8 :

  • Vous avez protégé une machine virtuelle incluant un périphérique non répliqué, sauvegardé sur fichier ou sauvegardé sur disque.
  • Vous avez indiqué un emplacement de récupération pour l'un de ces périphériques non répliqués.

Les périphériques concernés par ce problème incluent des images ISO, images de disquette, disques durs et périphériques RDM.

La version de correctif express de Site Recovery Manager 6.0.0.1 résout le problème décrit dans l'article KB 2111069.

Notes relatives à l'installation

Si vous exécutez Site Recovery Manager 6.0.0, procédez à une mise à niveau vers Site Recovery Manager 6.0.0.1. Reportez-vous à Mise à niveau de Site Recovery Manager dans Installation et configuration de Site Recovery Manager 6.0 pour obtenir des instructions sur la mise à niveau de Site Recovery Manager.

Si vous avez déjà procédé à la mise à niveau de Site Recovery Manager 5.8 vers Site Recovery Manager 6.0.0 et que vous avez été confronté à ce problème, contactez le Support VMware.

Si vous utilisez vSphere Replication avec Site Recovery Manager 6.0.0, mettez à niveau le dispositif vSphere Replication vers la version 6.0.0.1. Reportez-vous aux Notes de mise à jour de vSphere Replication 6.0.0.x pour obtenir des informations sur vSphere Replication 6.0.0.1.

Problèmes connus

Les problèmes connus suivants ont été rencontrés lors de tests rigoureux. Nous espérons qu'ils vous aideront à comprendre certains désagréments que vous pourriez rencontrer dans cette version.

  • Nouveau Échec de la personnalisation IP et des légendes lorsque SRM 6.0.x récupère les machines virtuelles à l'aide d'une instance installée de VMTools 10.1.x.

    Lorsque Site Recovery Manager exécute la personnalisation IP et les légendes sur des machines virtuelles récupérées à l'aide d'une instance installée de VMTools 10.1.x, le message d'erreur suivant s'affiche : "Unexpected error '3051' when communicating with ESX or guest VM: The authentication type used was disabled in the guest operating system".

    Solution : mettez à niveau vers Site Recovery Manager 6.1.2 ou 6.5, ou utilisez VMTools 10.0.9 sur les machines virtuelles récupérées.

  • Lorsque le site protégé est hors ligne, les plans de récupération récemment créés s'affichent uniquement dans la vue Arborescences d'inventaire.

    Si le site protégé est hors ligne et que vous avez créé un nouveau plan de récupération à partir du site de récupération, le nouveau plan ne s'affiche pas dans la vue Inventaires > Plans de récupération dans l'interface de Site Recovery Manager. Le nouveau plan est visible dans la vue Arborescences d'inventaire > Plans de récupération.

    Solution : Aucun

  • Les messages de Site Recovery Manager dans vSphere Web Client sont incorrects et ne sont pas localisés.

    Si vous avez installé vCenter Server 6.0 avec des ports différents des ports par défaut, et si vous installez Site Recovery Manager 6.0 ou mettez à niveau Site Recovery Manager 5.x vers Site Recovery Manager 6.0, les messages de Site Recovery Manager dans vSphere Web Client sont incorrects et ne sont pas correctement localisés.

    Solution :

    1. Connectez-vous à la machine hôte de vCenter Server.
    2. Dans un éditeur de texte, ouvrez le fichier SRM_GUID_com.vmware.vcDr.properties pour l'instance de vCenter Server.
      Le fichier SRM_GUID_com.vmware.vcDr.properties se trouve à l'emplacement suivant :
      • vCenter Server sur Windows :
        C:\ProgramData\VMware\vCenterServer\cfg\sca\services\
        SRM_GUID_com.vmware.vcDr.properties
      • vCenter Server Appliance :
        /etc/vmware-sca/services/
        SRM_GUID_com.vmware.vcDr.properties
    3. Mettez à jour la valeur resourcebundle.location pour ajouter le port personnalisé :
      • Ancienne valeur :
        resourcebundle.location=
        https\://SRM_Server_address/catalog/com.vmware.vcDr_catalog.zip
      • Nouvelle valeur :
        resourcebundle.location=
        https\://SRM_Server_address:custom_port/catalog/com.vmware.vcDr_catalog.zip
    4. Déconnectez-vous de vSphere Web Client, puis reconnectez-vous.

  • L'assistant des propriétés de récupération de machines virtuelles affiche une erreur lorsque des machines virtuelles dépendantes ne sont pas présentes dans un plan de récupération.

    Si vous avez des dépendances configurées entre machines virtuelles, et si une machine virtuelle dépendante fait partie d'un groupe de protection qui n'est pas inclus dans le même plan de récupération, lorsque vous ouvrez l'assistant des propriétés de récupération de machines virtuelles pour la machine virtuelle ayant la dépendance, l'assistant affiche l'erreur com.vmware.vim.vmomi.core.exception.MarshallException : Invalid value for field "vmIdentities": array contains null at index 0.

    Par exemple, cette situation peut se produire dans les circonstances suivantes :

    • VM-1 se trouve dans le groupe de protection PG-1, qui est inclus dans le plan de récupération RP-1.
    • VM-2 se trouve dans le groupe de protection PG-2, qui est inclus dans le plan de récupération RP-1.
    • VM-1 a une dépendance sur VM-2.
    • Vous tentez de modifier les propriétés de récupération de VM-1

    Cette erreur affecte uniquement l'assistant des propriétés de récupération et n'affecte pas la récupération proprement dite, car Site Recovery Manager ignore les dépendances non valides pendant la récupération.

    Solution : Ajoutez le groupe de protection qui contient la machine virtuelle de laquelle dépend une autre machine virtuelle au plan de récupération qui contient la machine virtuelle dépendante. L'assistant des propriétés de récupération fonctionne correctement lorsque les deux groupes de protection se trouvent dans le même plan de récupération. Si vous ne souhaitez pas que les deux groupes de protection se trouvent dans le même plan de récupération, vous devez supprimer la dépendance. Vous pouvez temporairement déplacer le groupe de protection dans le même plan de récupération afin que vous puissiez supprimer la dépendance :

    1. Ajoutez les groupes de protection qui contiennent les machines virtuelles desquelles d'autres machines virtuelles dépendent au même plan de récupération que les machines virtuelles dépendantes. Par exemple, ajoutez PG-2 à RP-1.
    2. Modifiez les propriétés de récupération des machines virtuelles dépendantes pour supprimer les dépendances. Par exemple, modifiez VM-1 pour supprimer la dépendance sur VM-2.
    3. Supprimez du plan de récupération les groupes de protection qui contiennent des machines virtuelles desquelles d'autres machines virtuelles dépendaient précédemment. Par exemple, supprimez PG-2 de RP-1.

  • Les opérations vSphere Replication échouent lorsque le trafic de réplication est intense.

    Si vous effectuez la récupération de machines virtuelles que vous protégez à l'aide de vSphere Replication, la tentative pour les reprotéger peut échouer avec l'erreur Impossible d'inverser la réplication et d'autres opérations peuvent échouer en indiquant java.net.UnknownHostException. Ces erreurs se produisent parce que les requêtes DNS sont abandonnées en raison d'un encombrement du réseau.

    Solution : consultez les Notes de mise à jour de vSphere Replication 6.0.

  • Il est impossible d'ajouter des gestionnaires de baies ou de les modifier lorsqu'il existe plusieurs paires de Site Recovery Manager et que le compte d'utilisateur de Site Recovery Manager ne dispose pas de privilèges pour toutes les instances de Site Recovery Manager sur un site.

    Si vous utilisez plusieurs paires de Site Recovery Manager, l'accès à chacune de ces paires s'effectuant à l'aide d'un compte d'utilisateur différent, et que les comptes d'utilisateurs ne disposent pas de privilèges pour toutes les instances de Site Recovery Manager sur un site, aucun utilisateur ne peut ajouter de gestionnaires de baie à une paire quelle qu'elle soit, ni en modifier. Ce phénomène se vérifie même si l'utilisateur dispose des privilèges corrects pour la paire à laquelle il tente d'ajouter un gestionnaire de baies ou sur laquelle il cherche à modifier un gestionnaire de baies.

    Solution : attribuez à chaque utilisateur des privilèges pour toutes les instances de Site Recovery Manager d'un site.

  • Site Recovery Manager n'approuve pas les certificats provenant de vCenter Server après la mise à niveau de la version 5.1 ou antérieure vers la version 6.0.

    Si vous mettez à niveau vCenter Server et Site Recovery Manager de la version 5.1 ou antérieure vers la version 6.0, la mise à niveau de vCenter Server risque d'échouer, car la version 6.0 n'approuve pas le certificat provenant de la version antérieure de vCenter Single Sign-On.

    Après la mise à niveau réussie de vCenter Server vers la version 6.0 et après la mise à niveau effectuée en deux étapes de Site Recovery Manager de la version 5.1 ou antérieure vers la version 5.5, puis vers la version 6.0, il se peut que la reconfiguration de la connexion entre les sites échoue.

    Solution :

    1. Pour réussir la mise à niveau de vCenter Server, copiez le certificat racine vCenter Single Sign-On dans le magasin de certificats vCenter Server.
    2. Après avoir mis à niveau vCenter Server et Site Recovery Manager vers la version 6.0, tentez de connecter les sites en exécutant Réparer la connexion à partir de l'autre site.
    3. Si la connexion échoue toujours, importez les certificats CA approuvés pour les instances de vCenter Single Sign-On et vCenter Server sur le site de récupération dans le magasin d'approbations de Site Recovery Manager Server sur le site protégé, et inversement. Les instances de Site Recovery Manager Server sont ainsi en mesure d'approuver leurs vCenter Single Sign-On et vCenter Server distants respectifs.

  • Le remplacement du certificat SSL de vCenter Server provoque des erreurs de validation de certificat dans Site Recovery Manager.

    Si vous remplacez le certificat SSL sur le système vCenter Server, une erreur de connexion se produit lorsque Site Recovery Manager tente de se connecter à vCenter Server.

    Solution : pour plus d'informations sur la façon de mettre à niveau des certificats vCenter Server et de permettre à des solutions telles que Site Recovery Manager de continuer à fonctionner, consultez l'article http://kb.vmware.com/kb/2109074.

  • Lorsque le type de licence Site Recovery Manager est modifié, le nombre d'utilisations devient obsolète dans la vue Attribution de licences de vSphere Web Client.

    Lorsque vous modifiez le type de licence de Site Recovery Manager (par exemple, en passant d'une licence pour machine virtuelle à une licence par CPU), le nombre d'utilisations de la licence affiché dans la vue Attribution de licences de vSphere Web Client continue à afficher d'anciennes informations. Il s'agit d'une erreur de l'interface utilisateur et Site Recovery Manager fonctionne correctement avec la nouvelle licence.

    Solution : tentez d'appliquer l'une des solutions suivantes, selon ce qui est le plus approprié.

    • Supprimez la ressource de solution Site Recovery Manager concernée de la vue Attribution de licence > Licences > Ressources dans vSphere Web Client. Patientez ensuite 5 à 10 minutes pour permettre à vCenter Server de restaurer automatiquement Site Recovery Manager dans la vue Licences.
    • Protégez une machine virtuelle, si votre licence le permet.
    • Supprimez la protection d'une machine virtuelle si vous disposez de machines virtuelles déjà protégées.
    • Redémarrez le service Site Recovery Manager.
  • La migration planifiée après la récupération et la reprotection échoue et affiche l'erreur Échec de la récupération de la banque de données nom_banque de données. Volume VMFS résidant sur les périphériques récupérés nom_périphérique introuvable.

    Si vous utilisez Site Recovery Manager pour protéger des banques de données sur des baies prenant en charge l'échange dynamique, l'exécution d'une récupération d'urgence lorsque le site protégé est partiellement arrêté ou d'une récupération forcée peut provoquer des erreurs lorsque vous tentez de restaurer le site protégé en exécutant une migration planifiée après les opérations de récupération et de reprotection. Si vous avez dû arrêter manuellement des machines virtuelles sur le site protégé pendant une récupération d'urgence ou une récupération forcée, Site Recovery Manager ne parvient pas à localiser la banque de données contenant les machines virtuelles protégées.

    Solution : redémarrez les hôtes ESXi sur le site protégé incluant les banques de données et exécutez à nouveau la migration planifiée.

  • Les opérations de Site Recovery Manager ne parviennent pas à démonter les banques de données.

    Lorsque vous exécutez des opérations de Site Recovery Manager qui démontent des banques de données (comme une migration planifiée ou un test de nettoyage), l'opération de nettoyage ne parvient pas à démonter les banques de données sur le site de récupération et affiche l'erreur Impossible de démonter la banque de données nom_banque de données de l'hôte nom_d'hôte.

    Solution : exécutez à nouveau l'opération.

  • L'assistant de mappage d'inventaire affiche un inventaire vide une fois que vous avez modifié un certificat vCenter Server approuvé sur le site distant.

    Si votre configuration utilise des certificats approuvés pour vCenter Server sur le site protégé et sur le site de récupération, et si vous modifiez le certificat vCenter Server de l'un des sites alors que vous êtes connecté à l'interface de Site Recovery Manager pour l'autre site, puis que vous tentez de configurer les mappages de ressources, l'assistant de mappage d'inventaire affiche un inventaire vide sur le site distant.

    Solution : Déconnectez-vous de vSphere Web Client, puis reconnectez-vous.

  • L'ajout d'un gestionnaire de baies échoue lorsque le site distant est en panne ou que Site Recovery Manager Server distant a été arrêté.

    Lorsque vous vous connectez à vSphere Web Client sur le site principal et que vous vous authentifiez avec Site Recovery Manager sur le site distant, si le site distant est en panne ou si SRM Server distant s'est arrêté, vous ne pouvez pas ajouter de gestionnaire de baies et l'assistant de gestionnaire de baies attend indéfiniment. Dans une configuration dans laquelle plusieurs serveurs Site Recovery Manager sont enregistrés auprès d'un seul vCenter Server, le serveur Site Recovery Manager local étant en panne, l'assistant de gestionnaire de baies attend indéfiniment.

    Solution : déconnectez-vous de vSphere Web Client, puis reconnectez-vous et ajoutez à nouveau le gestionnaire de baies.

  • Les machines virtuelles d'un groupe de protection de vSphere Replication apparaissent par erreur comme Non configurées dans l'onglet Résumé du groupe de protection dans vSphere Web Client.

    Les informations concernant l'état de protection des machines virtuelles dans un groupe de protection vSphere Replication peuvent varier selon les vues dans vSphere Web Client.

    • Si vous affichez l'état de protection des machines virtuelles d'un groupe de protection vSphere Replication dans la vue Récupération de site > Groupes de protection > Groupe de protection > Objets associés > Machines virtuelles de vSphere Web Client, toutes les machines virtuelles correctement configurées indiquent OK.
    • Dans l'onglet Récupération de site > Groupes de protection > Groupe de protection > Résumé du même groupe de protection, le volet Détails du groupe de protection peut afficher par erreur un certain nombre de machines virtuelles dans la ligne Non configuré, même si l'état de toutes les machines virtuelles dans la vue Objets associés > Machines virtuelles était OK.

    Une erreur dans la mise en cache d'informations depuis le serveur vSphere Replication par vSphere Web Client peut parfois générer l'affichage, dans l'onglet Résumé, d'informations obsolètes concernant cette erreur.

    Solution : vérifiez la vue Récupération de site > Groupes de protection > Groupe de protection > Objets associés > Machines virtuelles dans vSphere Web Client. Le statut des machines virtuelles qui apparaissent dans cette vue est toujours correct.

  • Site Recovery Manager disparaît de vSphere Web Client.

    Dans une configuration avec vCenter Single Sign-On fédéré, Site Recovery Manager peut disparaître de vSphere Web Client pour l'une des raisons suivantes :

    • Vous vous connectez soit au site protégé soit au site de récupération et Platform Services Controller est hors ligne pour ce site. Le plug-in qui était chargé lors de votre dernière connexion n'est pas déployé car une instance de Platform Services Controller, vCenter Server ou Site Recovery Manager Server sur ce site qui fournit le plug-in Site Recovery Manager est peut-être hors ligne.
      Solution : redémarrez le service vSphere Web Client.
    • Vous avez installé Site Recovery Manager dans une configuration de site de récupération partagé et vous avez désinstallé l'une des instances de Site Recovery Manager enregistrées avec vCenter Server sur le site partagé. Si vous avez supprimé toutes les données de Site Recovery Manager lorsque vous avez désinstallé l'instance de Site Recovery Manager Server, Site Recovery Manager disparaît de vSphere Web Client. Aucune des instances restantes de Site Recovery Manager n'est disponible.
      Solution : redémarrez le service vSphere Web Client.
    • Site Recovery Manager Server sur le site protégé ou sur le site de récupération est hors ligne. Dans ce cas, vSphere Web Client devrait télécharger le plug-in client de Site Recovery Manager depuis le site actif restant, mais il ne le fait pas.
      Solutions : pour résoudre ce problème, veuillez suivre les étapes suivantes, dans l'ordre.
      1. Redémarrez l'instance de Site Recovery Manager Server qui est hors ligne ou réparez la connexion entre Site Recovery Manager Server et Platform Services Controller.
      2. Si vous ne pouvez pas mettre Site Recovery Manager Server en ligne, désinstallez, puis réinstallez cette instance de Site Recovery Manager Server.
      3. Si vous ne pouvez pas désinstaller Site Recovery Manager Server, en raison, par exemple, de l'impossibilité de redémarrer la machine virtuelle sur laquelle l'instance s'exécute, annulez l'enregistrement de l'extension de Site Recovery Manager Server depuis Managed Object Browser (MOB) de l'instance de vCenter Server pour ce site. Vous devez ensuite installer de nouveau Site Recovery Manager.
  • Le programme d'installation de Site Recovery Manager affiche un message d'erreur si la validation de vSphere Replication échoue.

    Si l'instance de vCenter Server sur laquelle vous installez Site Recovery Manager a une extension de vSphere Replication, le programme d'installation de Site Recovery Manager vérifie la version de vSphere Replication et arrête l'installation si la version de vSphere Replication n'est pas compatible. Le programme d'installation vérifie ensuite si vSphere Replication s'exécute. Si vSphere Replication ne s'exécute pas, le programme d'installation affiche l'erreur Impossible de valider HMS. Connexion à HMS impossible. Le réseau est peut-être hors service ou l'hôte n'est pas sous tension. Appuyez sur Réessayer pour essayer à nouveau ou sur Annuler pour quitter l'installation. Si vous cliquez sur Réessayer, le message s'affiche à nouveau. Si vous cliquez sur Annuler, l'avertissement est ignoré et l'installation de Site Recovery Manager continue. Le message d'erreur est incorrect. Il est recommandé de poursuivre l'installation de Site Recovery Manager si vSphere Replication est dans la bonne version mais ne s'exécute pas.

  • Les opérations échouent mais Site Recovery Manager ne génère ni avertissement ni erreur si le certificat de vCenter Server a expiré.

    Si le certificat de vCenter Server a expiré, les opérations de Site Recovery Manager échouent mais aucun avertissement ni message d'erreur n'apparaît dans vSphere Web Client. Le message d'erreur suivant apparaît dans les journaux de Site Recovery Manager :

    [01460 warning 'Default'] Dr::Internal::StubExcTranslator : 
    Une erreur est survenue pendant l'appel de stub pour 'dataservice.authentication.SessionManager:sessionManager'
    [...]
    --> Le certificat d'hôte distant a les problèmes suivants :
    --> 
    --> * Un certificat de la chaîne de l'hôte n'est pas valide dans le temps.
    --> 
    --> * Le certificat n'est pas valide dans le temps.
    --> 
    --> * impossible d'obtenir le certificat local de l'émetteur »
  • L'installation de Site Recovery Manager échoue si le certificat de Platform Services Controller a expiré.

    Lorsque vous vous connectez à Platform Services Controller lors de l'installation de Site Recovery Manager, vous pouvez accepter le certificat de Platform Services Controller même s'il a expiré ou s'il n'est pas valide. L'installation échoue à l'étape de sélection de l'instance de vCenter Server à laquelle vous souhaitez vous connecter, avec l'erreur Impossible de valider vCenter Server. Détails : Erreur interne : code d'erreur inattendue : -1. La même erreur se produit si le certificat de Platform Services Controller expire après l'installation de Site Recovery Manager et l'exécution du programme d'installation de Site Recovery Manager en mode modification. Si le certificat de Platform Services Controller expire après avoir installé Site Recovery Manager, plusieurs erreurs peuvent également apparaître dans l'interface de Site Recovery Manager.

    Solution : remplacez le certificat de Platform Services Controller, puis réessayez l'installation.

  • Site Recovery Manager ne génère ni avertissement ni message d'erreur lorsque son certificat a expiré ou est sur le point d'expirer.

    Si le certificat de Site Recovery Manager a expiré, aucun avertissement ni message d'erreur ne s'affiche lorsque vous vous connectez à Site Recovery Manager. Certaines opérations ne sont plus possibles si le certificat a expiré.

    Solution : configurez vCenter Server de manière à déclencher des alarmes pour les événements de Site Recovery Manager suivants liés à la validité du certificat :

    • SrmCertificateNotValidEvent
    • SrmCertificateExpiredEvent
    • SrmCertificateEvent

    Consultez la section Événements de statut du site pour obtenir des informations sur ces événements. Vous pouvez également ajuster la date d'expiration d'un certificat avant que Site Recovery Manager n'émette un événement d'expiration de certificat en modifiant le paramètre avancé localSiteStatus.minCertRemainingTime. Consultez la section Modifier les paramètres du site local dans Administration de Site Recovery Manager pour obtenir des informations sur ce réglage.

  • Certains événements de Site Recovery ne s'affichent pas correctement.

    Lorsque vous affichez des événements de Site Recovery Manager dans la vue Événements de vSphere Web Client, certains événements contiennent le texte [data.planName] au lieu du nom du plan de récupération. Ce problème affecte les événements de stockage suivants :

    • SPVmDsProtConflictEvent
    • SPVmDsProtMissingEvent
    • SPVmDsReplicationLostEvent
    • SPVmProtRestoredEvent
    • StorageRdmDiscoveredEvent
    • StorageRdmLostEvent

    En outre, les événements suivants s'affichent correctement en anglais mais ne s'affichent pas correctement dans des versions localisées autres que l'anglais :

    • PlanVmCommandBegin
    • PlanVmCommandEnd
    • RecoveryVmBegin
    • RecoveryVmEnd
  • Dans une configuration avec vCenter Single Sign-On fédéré, si une instance de vCenter Server est hors ligne, aucune information n'apparaît dans l'interface de Recovery Manager pour ce site.

    Lorsque vous vous connectez à vSphere Web Client dans une configuration de vCenter Single Sign-On fédérée, si l'une des instances de vCenter Server est hors ligne, cette instance de vCenter Server n'apparaît pas et aucun avertissement ni message d'erreur ne s'affiche. Ceci génère une vue vide dans l'interface de Site Recovery Manager pour ce site. L'instance de vCenter Server ne réapparaît pas dans l'interface même si elle est remise en ligne. Tous les appels depuis Site Recovery Manager vers cette instance de vCenter Server échouent.

    Solution : Déconnectez-vous de vSphere Web Client, puis reconnectez-vous.

  • Impossible de télécharger les fichiers journaux de Site Recovery Manager lorsque le nom du site contient les caractères spéciaux suivants \ / : ? * | " < >.

    Solution : renommez le site sans utiliser de caractères spéciaux.

  • Dans une configuration avec vCenter Single Sign-On fédérée, Site Recovery Manager ne peut pas lancer la récupération sur un plan lorsque le nœud de protection est en panne dans la même session.

    Solution : lorsqu'une topologie est modifiée dans une configuration de vCenter Single Sign-On fédérée, déconnectez-vous, puis connectez-vous de nouveau dans vSphere Web Client.

  • Dans une configuration de vCenter Single Sign-On fédérée, si le site distant ou le service Platform Services Controller distant est en panne, Site Recovery Manager ne peut pas charger d'objets dans l'inventaire.

    Solution : déconnectez-vous, puis connectez-vous de nouveau à vSphere Web Client distant.

  • Dans une configuration avec vCenter Single Sign-On fédéré lors du couplage de sites, Site Recovery Manager n'affiche aucune erreur lorsque l'un des utilisateurs de solutions ne parvient pas à répliquer sur l'instance de vCenter Single Sign-On secondaire.

    Solution : redémarrez la machine virtuelle avec le service Platform Services Controllers principal et secondaire.

  • Le statut de la machine virtuelle ne change pas après la restauration de l'espace réservé.

    Les machines virtuelles et les groupes de protection arrêtent de contrôler les modifications sur leurs paires une fois l'opération de désactivation terminée. Si la VM réservée manque lors de l'opération de désactivation, le site protégé signale toujours son absence même si la VM réservée est réparée sur le site de récupération pour cette VM protégée. L'interface utilisateur du site de récupération doit prendre en charge l'espace réservé en cours de réparation et permettre la réussite du basculement.

    Solution : dans le cas d'une VM protégée désactivée qui indique que l'espace réservé manque même si vous l'avez réparé, vérifiez le statut de la VM protégée sur le site de récupération plutôt que sur le site protégé.

  • L'interface utilisateur de vSphere Replication n'apparaît pas dans vSphere Web Client si vous avez mis à niveau vCenter Server et vSphere Replication vers la version 6.0 sans avoir mis à niveau Site Recovery Manager vers la version 6.0.

    Lorsque vous mettez à niveau vCenter Server 5.5U2 vers la version 6.0, vSphere Replication 5.8 vers la version 6.0 et si Site Recovery Manager 5.8 est enregistré avec vCenter Server sans avoir été mis à niveau, vSphere Replication démarre correctement mais l'interface de vSphere Replication n'apparaît pas dans vSphere Web Client.

    Solution : mettez à niveau Site Recovery Manager 5.8 vers la version 6.0 ou désinstallez Site Recovery Manager 5.8. Redémarrez vSphere Web Client.

  • La machine virtuelle réservée sur le site de récupération existe toujours après avoir supprimé le groupe de protection et le plan de récupération.

    Lorsque vous supprimez le plan de récupération et le groupe de protection de l'inventaire SRM, la VM réservée est toujours visible sur le site de récupération. Une erreur se produit lorsque vous tentez de créer un nouveau groupe de protection avec la même banque de données et la même machine virtuelle. Lorsque vous tentez de supprimer manuellement la machine virtuelle réservée de l'inventaire vCenter Server, une erreur se produit. Site Recovery Manager marque la machine virtuelle comme orpheline.

    Solution : supprimez la machine virtuelle réservée et la machine virtuelle orpheline, puis créez le groupe de protection avec la même machine virtuelle.

  • Dans une configuration avec vCenter Single Sign-On fédéré, les rôles Site Recovery Manager n'apparaissent pas dans la liste des rôles.

    Lors de l'installation de Site Recovery Manager, le programme d'installation crée des rôles et des privilèges pour Site Recovery Manager qui ne se synchronisent pas correctement entre sites. vCenter Server reçoit la liste des rôles avant la liste des privilèges et rejette les rôles.

    Solution : redémarrez les services vpxd qui ne sont pas parvenus à enregistrer les rôles Site Recovery Manager.

  • Lors du déplacement de groupes de protection dans le dossier racine, Site Recovery Manager lève une exception Flex.

    Solution : Rejetez l'exception et effectuez une actualisation globale pour recharger vSphere Web Client.

  • Lorsque Site Recovery Manager Server se déconnecte de vCenter Inventory Service, l'interface utilisateur de Site Recovery Manager n'affiche pas la notification d'erreur appropriée.

    Vous pouvez effectuer plusieurs actions, par exemple supprimer la protection d'une machine virtuelle, mais Site Recovery Manager Server ne parvient pas à transmettre les données au service d'inventaire et envoie des erreurs. Toutefois, vos actions réussissent.

    Solution : Vérifiez l'instance de vCenter Server qui a publié l'événement indiquant que le service d'inventaire ne peut pas se connecter à Site Recovery Manager. Recherchez la cause de la rupture de la connexion entre Site Recovery Manager et le service d'inventaire, puis rétablissez la connexion.

  • Dans les versions 10 et 11 d'Internet Explorer sous Windows 8 ou Windows 8.1, lorsque vous définissez les paramètres régionaux utilisateur sur le chinois, vSphere Web Client affiche Site Recovery Manager en anglais.

    Solution : Utilisez Chrome ou Firefox.

  • Le plug-in Site Recovery Manager ne s'affiche pas dans vSphere Web Client si le service Site Recovery Manager s'arrête.

    Suite à l'installation de Site Recovery Manager et à l'arrêt du service pour une raison indéterminée, vSphere Web Client n'affiche pas le plug-in Site Recovery Manager.

    Solution : Redémarrez vSphere Web Client.

  • Site Recovery Manager s'arrête lorsque vous tentez de protéger une machine virtuelle faisant partie d'un groupe de protection basé sur la baie déjà reprotégée à l'aide de vSphere Replication.

    Si vous exécutez une récupération, puis tentez d'utiliser vSphere Replication pour protéger une machine virtuelle déjà protégée par un groupe de protection basé sur la baie, Site Recovery Manager Server émet une alerte de licence.

    Solution : Redémarrez Site Recovery Manager Server et annulez d'abord la protection de la machine virtuelle protégée par un groupe de protection basé sur la baie avant de la protéger avec vSphere Replication. Vous pouvez également poursuivre avec une protection basée sur la baie et ne pas protéger avec vSphere Replication. Site Recovery Manager ne prend pas en charge la protection avec les deux fournisseurs.

  • Le nettoyage échoue s'il a lieu dans les 10 minutes suivant le redémarrage des hôtes ESXi du site de récupération à partir du mode maintenance.

    L'opération de nettoyage tente d'échanger les espaces réservés et repose sur le cache de tolérance des hôtes qui a une période d'actualisation de 10 minutes. Si vous tentez d'effectuer un échange sur des hôtes ESXi ayant été redémarrés dans l'intervalle de 10 minutes, Site Recovery Manager ne met pas à jour les informations dans le cache de résilience des hôtes Site Recovery Manager et l'opération d'échange échoue. L'opération de nettoyage échoue également.

    Solution : Patientez 10 minutes et tentez un nouveau nettoyage.

  • La réexécution de la reprotection échoue avec l'erreur : Le groupe de protection '{protectionGroupName}' dispose de VM protégées avec des paramètres fictifs nécessitant une réparation.

    Si une opération ReloadFromPath échoue au cours de la première reprotection, les machines virtuelles protégées correspondantes entrent dans un état repairNeeded. Lorsque Site Recovery Manager exécute une reprotection sur le groupe de protection, il ne parvient ni à réparer les machines virtuelles protégées ni à restaurer les machines virtuelles réservées. L'erreur survient lorsque la première opération de reprotection échoue pour une machine virtuelle du fait que l'opération ReloadFromPath correspondante a échoué.

    Solution : Exécutez à nouveau la reprotection avec l'option Forcer le nettoyage activée. Cette option termine l'opération de reprotection et active l'option Recréer l'espace réservé. Cliquez sur Recréer l'espace réservé pour réparer les machines virtuelles protégées et pour restaurer les machines virtuelles à espace réservé.

  • La récupération ne réussit pas à progresser après l'échec de la connexion au site protégé

    Si le site de protection devient inaccessible durant une opération de désactivation ou durant RemoteOnlineSync ou RemotePostReprotectCleanup, les deux opérations se produisant durant la reprotection, il se pourrait alors que le plan de récupération ne réussisse pas à progresser. Dans un tel cas, le système attend que les machines virtuelles ou les groupes qui faisaient partie du site de protection achèvent ces tâches interrompues. Si ce problème se produit durant une opération de reprotection, vous devez reconnecter le site de protection d'origine puis annuler et redémarrer le plan de reprise d'activité. Si ce problème se produit durant une récupération, il suffit d'annuler et de redémarrer le plan de récupération.

  • Le montage du volume VMFS récupéré échoue avec l'erreur : Échec de récupération de la banque de données.

    Cette erreur peut se produire en raison d'une latence entre vCenter, ESXi et Site Recovery Manager Server.

    Solution : Exécutez à nouveau le plan de récupération.

  • Lorsque les LUN d'un site de protection rencontrent une condition APD (All Paths Down) ou PDL (Permanent Device Loss), dans certain cas, il est possible que Site Recovery Manager ne récupère pas les LUN RDM (Raw Disk Mapping).

    Lors de la première tentative d'une migration planifiée, le message d'erreur suivant peut s'afficher lorsque Site Recovery Manager tente d'arrêter la machine virtuelle protégée :

    Erreur - Impossible d'effectuer cette opération actuellement car il y a une question en attente sur la machine virtuelle : 'msg.hbacommon.askonpermanentdeviceloss:Le disque virtuel de sauvegarde de stockage VM1-1.vmdk présente une perte permanente de périphérique. Il se peut que vous puissiez retirer à chaud ce périphérique virtuel de la machine virtuelle et continuer après avoir cliqué sur Réessayer. Cliquez sur Annuler pour mettre fin à cette session.

    Si les machines virtuelles protégées ont des périphériques RDM, dans certains cas, Site Recovery Manager ne récupère pas le LUN RDM.

    Solution :

    1. Lorsque des LUN accèdent à APD/PDL, le serveur ESXi marque toutes les machines virtuelles correspondantes avec une question qui bloque les opérations des machines virtuelles.
      1. Dans le cas de PDL, cliquez sur Annuler pour désactiver la machine virtuelle.
      2. Dans le cas d'APD, cliquez sur Réessayer.

      Si vous exécutez une migration planifiée, Site Recovery Manager ne parvient pas à mettre hors tension les machines virtuelles de production.
    2. Si les machines virtuelles ont des périphériques RDM, Site Recovery Manager peut perdre la trace du périphérique RDM et ne pas le récupérer. Réanalysez tous les HBA et vérifiez que l'état, pour l'ensemble des LUN affectés a récupéré de l'état APD/PDL.
    3. Vérifiez l'inventaire vCenter Server et répondez à la question PDL qui bloque la machine virtuelle.
    4. Si vous répondez à la question PDL avant que les LUN reviennent en ligne, Site Recovery Manager Server sur le site protégé détecte de manière incorrecte que le périphérique RDM n'est plus attaché à cette machine virtuelle et le supprime. Site Recovery Manager ne récupérera pas ce LUN lors de la prochaine récupération.
    5. Réanalysez tous les HBA pour vérifier que tous les LUN sont en ligne dans l'inventaire vCenter Server et mettez sous tension toutes les machines virtuelles affectées. vCenter Server associe les RDM perdus aux machines virtuelles protégées.
    6. Vérifiez l'onglet Gestionnaires de baies dans l'interface de Site Recovery Manager. Si l'ensemble des banques de données et des périphériques RDM protégés ne s'affichent pas, cliquez sur Actualiser pour découvrir les périphériques et recalculer les groupes de banques de données.
    7. Vérifiez que Modifier les paramètres de groupe affiche l'ensemble des banques de données et des périphériques RDM protégés et que l'état de protection des machines virtuelles n'indique aucune erreur.
    8. Lancez une migration planifiée pour récupérer tous les LUN protégés, y compris les périphériques RDM.

  • Une perte temporaire des connexions de vCenter Server pourrait être à l'origine de problèmes de récupération pour les machines virtuelles avec des mappages de disques bruts

    En cas de perte de la connexion de vCenter Server pendant une récupération, une des situations suivantes pourrait se produire :

    • vCenter Server demeure indisponible et la récupération échoue. Pour résoudre ce problème, rétablissez la connexion avec vCenter Server et réexécutez la récupération.
    • En de rares cas, vCenter Server est à nouveau disponible et la machine virtuelle est récupérée. Dans une telle situation, si la machine virtuelle a des mappages de disques bruts (RDM), ceux-ci risqueraient de ne pas être correctement mappés. Suite au mauvais mappage des RDM, il se pourrait qu'il soit impossible d'allumer la machine virtuelle, ou des erreurs liées au système d'exploitation client ou aux applications exécutées sur le système d'exploitation client pourraient survenir.
      • S'il s'agit d'une récupération test, procédez à une opération de nettoyage et relancez le test.
      • S'il s'agit d'une récupération réelle, vous devez manuellement joindre le bon RDM à la machine virtuelle récupérée.

    Consultez la rubrique relative à la modification des paramètres de la machine virtuelle dans la documentation de vSphere pour en savoir plus sur l'ajout de mappages de disques bruts.

  • Annulation du plan de récupération inachevée

    Lors de l'exécution d'un plan de récupération, une tentative de synchronisation des machines virtuelles est effectuée. Il est possible d'annuler le plan de récupération, mais les tentatives d'annulation de l'exécution du plan de récupération n'aboutissent pas tant que la synchronisation n'est pas terminée ou expirée. Par défaut, le délai d'expiration est de 60 minutes. Vous pouvez utiliser les options suivantes pour effectuer une annulation du plan de récupération :

    • Mettez vSphere Replication en pause pour déclencher l'échec de la synchronisation. Lorsque la récupération entre dans un état d'erreur, utilisez vSphere Client pour redémarrer vSphere Replication sous l'onglet vSphere Replication. Après le redémarrage de la réplication, vous pouvez, le cas échéant, réexécuter le plan de récupération.
    • Attendez que la synchronisation soit terminée ou expirée. L'opération pourrait éventuellement durer assez longtemps, mais finira par se terminer. Au terme ou à l'expiration de la synchronisation, l'annulation du plan de reprise d'activité continue.

  • Erreur dans le plan de récupération lors de l'arrêt des machines virtuelles protégées : Erreur - Opération expirée : 900 secondes pendant l'étape Arrêt des machines virtuelles sur le site protégé.

    Si vous utilisez Site Recovery Manager pour protéger des banques de données sur des baies prenant en charge l'échange dynamique, par exemple avec une solution Clariion, l'exécution d'une récupération d'urgence lorsque le site protégé est partiellement arrêté ou d'une récupération forcée peut provoquer des erreurs lors de la réexécution du plan de récupération pour terminer les opérations du site protégé. Ce type d'erreur se produit lorsque le site protégé revient en ligne, mais que Site Recovery Manager ne parvient pas à arrêter les machines virtuelles protégées. Cette erreur survient généralement lorsque certaines baies rendent les LUN protégés uniquement accessibles en lecture seule, ce qui empêche ESXi de terminer l'E/S pour les machines virtuelles protégées sous tension.

    Solution : Redémarrez les hôtes ESXi sur le site protégé qui sont affectés par les LUN en lecture seule.

  • La migration planifiée échoue avec le message : Erreur : Impossible de copier le fichier de configuration...

    Si dans un cluster contenant deux hôtes ESXi, un des hôtes perd sa connectivité au stockage, l'autre hôte peut généralement récupérer les machines virtuelles répliquées. Dans certains cas, l'autre hôte peut ne pas récupérer les machines virtuelles et la récupération échoue avec l'erreur suivante : Erreur : Impossible de copier le fichier de configuration...

    Solution : Exécutez une nouvelle récupération.

  • Un test de nettoyage échoue avec une erreur de démontage des banques de données.

    L'exécution d'un nettoyage après un test de récupération peut échouer avec l'erreur Erreur - Impossible de démonter la banque de données 'nom_banque de données' de l'hôte 'nom_hôte'. L'opération n'est pas autorisée dans l'état actuel.. Ce problème survient si l'hôte a déjà démonté la banque de données avant l'exécution de l'opération de nettoyage.

    Solution : Exécutez à nouveau l'opération de nettoyage.

  • La personnalisation IP échoue en raison de l'expiration d'un délai d'attente lors du chargement de scripts de personnalisation sur des machines virtuelles via l'API VIX.

    Le chargement de scripts de personnalisation IP sur des machines virtuelles à l'aide de VIX lors de l'exécution de plans de récupération échoue avec une expiration de délai d'attente.

    Solution : Aucune.

  • Les nouveaux utilisateurs possédant un mot de passe ASCII étendu natif ne peuvent pas ouvrir de session en utilisant vSphere Web Client.

    Lorsqu'un nouvel utilisateur tente de se connecter pour la première fois en utilisant vSphere Web Client avec un mot de passe ASCII étendu dans les versions localisées en français et en allemand, la tentative de connexion échoue.

    Solution : Connectez-vous en tant qu'administrateur vSphere SSO (Single Sign On) et ajoutez un caractère ASCII quelconque au mot de passe ASCII existant du nouvel utilisateur.

  • Une migration planifiée échoue au cours d'une opération vSphere vMotion avec une erreur lors de l'étape « Arrêt des machines virtuelles sur le site protégé ».

    Pendant une migration planifiée, si une opération vSphere vMotion d'une machine virtuelle protégée est en cours lors du démarrage de l'étape « Arrêt des machines virtuelles sur le site protégé », l'étape peut échouer avec l'erreur Erreur - L'opération tentée ne peut pas être effectuée dans l'état actuel (sous tension). Cet incident se produit car hostd fait échouer les opérations de mise à l'arrêt et de mise hors tension pendant la migration de la machine virtuelle. Ce problème a été résolu.

  • Le serveur de base de données intégré stocke les informations d'identification de la base de données en texte brut dans un fichier de configuration.

    Solution : Sauvegardez le fichier %APPDATA%\postgresql\pgpass.conf , puis supprimez-le après l'installation.

  • L'exécution d'une migration planifiée d'un plan de récupération sans aucune machine virtuelle protégée laisse l'environnement dans un état inutilisable.

    Lorsqu'un groupe de protection ne contient aucune machine virtuelle et que vous exécutez un plan de récupération sur ce groupe de protection en mode de migration planifiée à partir du serveur Site Recovery Manager distant, l'opération échoue. Le plan passe à l'état Récupération incomplète et ne peut pas être supprimé, et le LUN se déconnecte de la protection et des hôtes de récupération.

    Solution : Pour restaurer l'environnement, supprimez le groupe de protection et le plan de récupération et reconfigurez manuellement le LUN en utilisant l'interface de gestion du SAN.

  • Lorsque vous supprimez une autorisation pour un utilisateur sur un site protégé alors que vous avez ouvert une session sous le nom de cet utilisateur, le message d'erreur suivant s'affiche : Impossible de récupérer les données d'autorisation. La session est déjà ouverte. Une erreur similaire apparaît dans l'onglet Paramètres avancés.

    Cette erreur se produit lorsque vous supprimez vos propres autorisations au niveau du site. Le message devrait plutôt vous informer que vous ne disposez pas d'autorisations pour afficher la page.

  • Les machines virtuelles sont toujours marquées comme étant gérées par SRM sur le site protégé après une récupération et un reprotection.

    Une machine virtuelle ayant pour option Réserver toute la mémoire invité (tout verrouillé) est toujours marquée comme étant Gérée par SRM sur le site protégé après l'exécution d'une récupération et d'une reprotection. Celle-ci devrait apparaître comme une machine virtuelle normale.

    Solution : Aucune.

  • Lorsque vous exécutez un test de basculement sur une machine virtuelle Windows configurée pour la personnalisation IP, l'erreur suivante s'affiche dans les journaux : Error accessing guestcust.log.

    Cette erreur peut se produire si le dossier %TMP% ou le fichier %TMP%\vmware-imc\guestcust.log n'existent pas.

    Solution : Exécutez la personnalisation IP manuellement.

  • L'exécution d'un plan de récupération échoue avec une erreur de machine virtuelle à l'étape de configuration du stockage.

    Les exécutions suivantes du plan de récupération échouent à la même étape de configuration du stockage pour la même machine virtuelle avec l'erreur La clé, le nom ou l'identificateur défini existe déjà. Si vous regardez dans l'inventaire vCenter Server, vous voyez deux machines virtuelles portant le même nom que celle qui a échoué. L'une d'elles se trouve dans le dossier Machines virtuelles découvertes. Ce problème est dû à un problème de communication connu entre vCenter Server et l'instance ESXi Server.

    Solution : annulez l'enregistrement de la copie de la machine virtuelle dans le dossier Machines virtuelles découvertes à partir de vCenter Server. Après avoir terminé cette opération pour toutes les machines virtuelles affectées, exécutez à nouveau le plan de récupération.

  • La tâche Protéger les machines virtuelles semble rester à 100 %.

    Le volet Tâches récentes de vSphere Web Client affiche une machine virtuelle bloquée à 100 % au cours de la tâche Protéger la VM. Site Recovery Manager marque la machine virtuelle comme étant Configurée, ce qui indique qu'elle est protégée. Vous n'avez pas besoin de prendre des mesures étant donné que Site Recovery Manager a correctement protégé la machine virtuelle.