De nombreuses propriétés personnalisées sont fournies avec vRealize Automation. Vous pouvez également définir de nouvelles propriétés pour créer des propriétés personnalisées uniques et fournir davantage de contrôle pour le provisionnement de machines.

Lorsque vous ajoutez une propriété à un Blueprint ou une réservation, vous pouvez déterminer si un utilisateur doit être invité à entrer une valeur de propriété et si celle-ci doit être chiffrée.

Vous pouvez spécifier le rendu d'une propriété, par exemple si elle doit s'afficher en tant que case à cocher ou menu déroulant avec des valeurs obtenues auprès d'un workflow vRealize Orchestrator personnalisé.

Vous pouvez également utiliser des propriétés pour contrôler le fonctionnement de vos workflows personnalisés. Pour plus d'informations sur l'utilisation de vRealize Automation Designer pour définir et utiliser des workflows personnalisés, reportez-vous à Extensibilité du cycle de vie.

Meilleures pratiques pour les définitions de dénomination des propriétés

Pour éviter des conflits de noms avec les propriétés personnalisées vRealize Automation fournies, utilisez un préfixe standard et explicite pour le nom de toutes les propriétés que vous créez. Utilisez un préfixe tel que le nom de la fonctionnalité ou de l'entreprise suivi d'un point pour le nom de toutes les nouvelles propriétés. VMware réserve tous les noms de propriété ne contenant pas de point (.). Les noms de propriétés qui ne suivent pas cette recommandation peuvent créer des conflits avec les propriétés vRealize Automation personnalisées. Dans ce cas, les propriétés personnalisées de vRealize Automation priment sur les définitions de propriétés que vous créez.

Limitations

Si vous créez une définition de propriété où Type est égal à String, Display est égal à Dropdown et que vous utilisez une action vRealize Orchestrator qui renvoie des propriétés qui remplissent la liste déroulante, la liste est dans un ordre aléatoire. Vous ne pouvez pas spécifier l'ordre.

Procédures générales

La procédure suivante présente les différentes étapes pour la création et l'utilisation de nouvelles définitions de propriétés :

  1. Créez une nouvelle définition de propriété et associez-la à un type de données autorisant un type de contenu spécifique, comme du contenu booléen ou entier. Utilisez une convention standard de dénomination pour le nom de la nouvelle propriété telle que mon_prefixe_groupe.mon_nom_propriété.

  2. Associez une définition de propriété à un type d'affichage, comme une case à cocher ou un menu déroulant. Les types d'affichages disponibles découlent du type de données sélectionné.

  3. Ajoutez la propriété à un Blueprint de manière individuelle ou dans le cadre d'un groupe de propriétés.

    Ajoutez la propriété à un Blueprint et spécifiez si la valeur de la propriété doit être chiffrée.

    Ajoutez la propriété à un Blueprint et spécifiez si l'utilisateur doit être invité à spécifier une valeur de propriété.

  4. En tant que demandeur de machine, spécifiez les valeurs requises en réponse aux invites.

Vous pouvez également remplir la valeur de la propriété dans un menu déroulant à l'aide d'actions de script vRealize Orchestrator. Lorsque vous utilisez des actions de script vRealize Orchestrator, vous pouvez également remplir une valeur de menu déroulant en fonction des valeurs spécifiées pour une autre propriété.

Vous pouvez utiliser la commande vra content list --type property-definition vRealize CloudClient pour répertorier toutes les définitions de propriétés dans le locataire de l'instance de vRealize Automation actuelle. Vous pouvez également utiliser la commande vra content list --type property-group vRealize CloudClient pour répertorier tous les groupes de propriétés. Vous pouvez ajouter l'ensemble des définitions de propriétés et des groupes de propriétés, ou certains d'entre eux, à un module et exporter le module dans un fichier compressé. Vous pouvez ensuite importer le module dans un autre locataire de l'instance de vRealize Automation. Pour plus d'informations sur vRealize CloudClient et comment l'utiliser, reportez-vous au centre des développeurs VMware à l'adresse https://developercenter.vmware.com/tool/cloudclient.