vRealize Automation utilise une base de données Microsoft SQL Server pour mettre à jour les informations sur les machines qu'il gère et ses propres éléments et stratégies.

Avant de commencer

Pourquoi et quand exécuter cette tâche

La procédure suivante décrit comment créer la base de données IaaS à l'aide du programme d'installation ou compléter une base de données vide. Il est également possible de créer la base de données manuellement. Reportez-vous à Créer la base de données IaaS manuellement.

Procédure

  1. Cliquez avec le bouton droit sur le fichier d'installation setup__vrealize-automation-appliance-FQDN@5480.exe et sélectionnez Exécuter en tant qu'administrateur.
  2. Cliquez sur Suivant.
  3. Acceptez le contrat de licence, puis cliquez sur Suivant.
  4. Sur la page de connexion, fournissez les informations d'identification d'administrateur pour le dispositif dispositif vRealize Automation et vérifiez le certificat SSL.
    1. Entrez le nom d'utilisateur root et le mot de passe.

      Le mot de passe est celui que vous avez spécifié lors du déploiement de dispositif vRealize Automation.

    2. Sélectionnez Accepter le certificat.
    3. Cliquez sur Afficher le certificat.

      Comparez l'empreinte de certificat à l'empreinte définie pour le dispositif dispositif vRealize Automation. Vous pouvez afficher le certificat dispositif vRealize Automation dans le navigateur du client si vous avez accédé à la console sur le port 5480.

  5. Cliquez sur Suivant.
  6. Sur la page Type d'installation, sélectionnez Installation personnalisée.
  7. Dans la section Composant sur la page Type d'installation, sélectionnez Serveur IaaS.
  8. Acceptez l'emplacement d'installation racine ou cliquez sur Modifier et sélectionnez le chemin d'installation.

    Même dans un déploiement distribué, vous pouvez être amené à installer plusieurs composants IaaS sur un même serveur Windows.

    Si vous installez plusieurs composants IaaS, veillez toujours à les installer au même endroit.

  9. Cliquez sur Suivant.
  10. Sur la page d'installation personnalisée du serveur IaaS, sélectionnez Base de données.
  11. Dans la zone de texte Instance de base de données, spécifiez l'instance de base de données ou cliquez sur Rechercher et sélectionnez-la dans la liste des instances. Si l'instance de base de données n'est pas un port par défaut, incluez le numéro du port dans la spécification de l'instance en utilisant le formulaire dbhost,SQL_port_number\SQLinstance. Le numéro de port par défaut Microsoft SQL est 1443.
  12. (Facultatif) : Cochez la case Utiliser SSL pour la connexion à la base de données.

    Par défaut, la case est activée. SSL fournit une connexion plus sécurisée entre le serveur IaaS et la base de données SQL. Néanmoins, vous devez d'abord configurer le protocole SSL sur le serveur SQL pour prendre en charge cette option. Pour en savoir plus sur la configuration de SSL sur le serveur SQL, reportez-vous à l’article 316898 de la base de connaissances de Microsoft.

  13. Sélectionnez le type d'installation de base de données dans le volet Nom de la base de données.
    • Pour créer le schéma dans une base de données existante, sélectionnez Utiliser une base de données vide existante.

    • Pour créer une nouvelle base de données, saisissez un nouveau nom de base de données ou utilisez le nom par défaut vra. Les noms de base de données ne doivent pas contenir plus de 128 caractères ASCII.

  14. Pour spécifier d'autres emplacements, décochez l'option Utiliser les répertoires de données et de journaux par défaut ou laissez cette option sélectionnée pour utiliser les répertoires par défaut (recommandé).
  15. Sélectionnez le mode d'authentification pour l'installation de la base de données dans la liste Authentification.
    • Pour utiliser les informations d'identification avec lesquelles vous exécutez le programme d'installation pour créer la base de données, sélectionnez Utiliser identité Windows....

    • Pour utiliser l'authentification SQL, décochez l'option Utiliser identité Windows.... Entrez les informations d'identification SQL dans les zones de texte Utilisateur et Mot de passe.

    Par défaut, le compte d'utilisateur du service Windows est utilisé lors de l'accès d'exécution à la base de données, qui doit disposer des droits sysadmin d'accès à l'instance SQL Server. Les informations d'identification utilisées pour accéder à la base de données peuvent être configurées pour utiliser les informations d'identification SQL.

    L’authentification Windows est recommandée. Lorsque vous choisissez l’authentification SQL, le mot de passe de la base de données non chiffré figure dans certains fichiers de configuration.

  16. Cliquez sur Suivant.
  17. Terminez la vérification des conditions préalables.

    Option

    Description

    Aucune erreur

    Cliquez sur Suivant.

    Erreurs non critiques

    Cliquez sur Aucune correction.

    Erreurs critiques

    Si vous ne corrigez pas les erreurs critiques, l'installation échoue. Si des avertissements s'affichent, sélectionnez l'avertissement dans le volet gauche et suivez les instructions à droite. Résolvez toutes les erreurs critiques et cliquez sur Vérifier à nouveau pour vérifier.

  18. Cliquez sur Installer.
  19. Lorsque le message de réussite s'affiche, décochez l'option Me guider dans la configuration initiale et cliquez sur Suivant.
  20. Cliquez sur Terminer.

Résultats

La base de données est prête à être utilisée.