Utilisez le script shell de mise à niveau pour mettre à niveau les composants IaaS après la mise à jour de chaque dispositif VMware vRealize ™ Automation.

Avant de commencer

  • Vérifiez l'aboutissement de la mise à niveau de tous les dispositifs vRealize Automation.

  • Si vous redémarrez un serveur IaaS après avoir mis à jour tous les dispositifs vRealize Automation, mais avant la mise à niveau des composants IaaS, arrêtez tous les services Windows IaaS sur le serveur, sauf le service Agent de gestion.

  • Avant d'exécuter le script shell de mise à niveau sur le nœud du dispositif vRealize Automation principal ou master, vérifiez que l'état de tous les services, à l'exception d'iaas-service, dans l'onglet Services de la console de gestion de dispositifs vRealize Automation est ENREGISTRÉ.

  • Sur chaque nœud IaaS, installez manuellement l'agent de gestion IaaS livré en tant que module distinct sur la page de téléchargement de vRealize Automation 7.2. Pour plus d'informations, reportez-vous à l'article 2147926 de la base de connaissances.

    Ne tentez pas d'utiliser le programme d'installation de l'agent de gestion inclus dans le dispositif virtuel vRealize Automation.

    Connectez-vous à chaque machine vRealize Automation IaaS et mettez à niveau l'agent de gestion avec le module téléchargé. Redémarrez ensuite le service Windows de l'agent de gestion.

  • Vérifiez que l'environnement d'exécution Java SE 8 (64 bits, mise à jour 91) ou version ultérieure est installé sur votre site Web IaaS principal et sur le nœud Model Manager. Après l'installation de Java, vous devez définir la variable d'environnement, JAVA_HOME, sur la nouvelle version sur chaque nœud de serveur.

  • Connectez-vous à chaque nœud de site Web IaaS et vérifiez que la date de création est antérieure à la date de modification dans le fichier web.config. Si la date de création du fichier web.config est identique ou ultérieure à la date de modification, suivez la procédure décrite dans Échec de la mise à niveau pour le composant de site Web IaaS.

  • Effectuez ces étapes sur chaque nœud IaaS pour vérifier que chaque nœud IaaS dispose d'un agent de gestion IaaS mis à niveau :

    1. Connectez-vous à la console de gestion du dispositif vRealize Automation.

    2. Sélectionnez Paramètres vRA > Cluster.

    3. Développez la liste de tous les composants installés sur chaque nœud IaaS, puis localisez l'agent de gestion IaaS.

    4. Vérifiez que la version de l'agent de gestion est à jour.

  • Vérifiez que la sauvegarde de la base de données IaaS Microsoft SQL Server est accessible si vous deviez procéder à une restauration.

  • Supprimez tous les nœuds IaaS orphelins. Reportez-vous à Supprimer les nœuds orphelins sur vRealize Automation.

  • Vérifiez que les snapshots des serveurs IaaS de votre déploiement sont disponibles.

    Si la mise à niveau échoue, revenez au snapshot et à la sauvegarde de la base de données, puis tentez une autre mise à niveau.

Pourquoi et quand exécuter cette tâche

Le dispositif vRealize Automation principal ou master mis à jour contient un script shell que vous utilisez pour mettre à niveau chaque nœud et composant IaaS.

Vous pouvez exécuter le script de mise à niveau à l'aide de la console vSphere pour la machine virtuelle ou à l'aide d'une session de console SSH. Si vous utilisez la console vSphere, vous évitez les problèmes de connectivité réseau intermittents qui peuvent interrompre l'exécution du script.

Si vous arrêtez le script pendant qu'il met à niveau un composant, le script s'arrête lorsqu'il a terminé cette mise à niveau. Si d'autres composants sur le nœud ont toujours besoin d'être mis à niveau, vous devez réexécuter le script.

Pour vérifier le résultat d'une mise à niveau, une fois terminée, ouvrez le fichier journal de mise à niveau dans /usr/lib/vcac/tools/upgrade/upgrade.log.

Procédure

  1. Ouvrez une nouvelle session de console sur le nœud dispositif vRealize Automation principal ou master et connectez-vous avec le compte racine.

    Si vous prévoyez d'exécuter le script de mise à niveau au moyen de SSH, ouvrez une session de console SSH.

  2. Passez au répertoire /usr/lib/vcac/tools/upgrade/.
  3. Exécutez cette commande à l'invite de commande pour créer le fichier upgrade.properties.

    ./generate_properties

  4. Ouvrez le fichier upgrade.properties et entrez toutes les valeurs requises.

    Ce tableau montre les valeurs requises, pouvant varier selon l'environnement. Par exemple, sur un nœud contenant un DEM Worker ou un DEM Orchestrator, les informations d'identification DEM sont requises.

    Valeur requise

    Description

    Format des informations d'identification

    web_username

    Nom d'utilisateur du nœud Web principal. Requis seulement une fois.

    Domaine\Utilisateur

    web_password

    Mot de passe du nœud Web principal. Requis seulement une fois.

    Mot de passe

    dem_username

    Nom d'utilisateur du DEM Worker ou Orchestrator. Requis pour chaque nœud où un composant DEM est installé.

    Domaine\Utilisateur

    dem_password

    Mot de passe du DEM Worker ou Orchestrator. Requis pour chaque nœud où un composant DEM est installé.

    Mot de passe

    agent_username

    Nom d'utilisateur pour un agent tel qu'un agent vSphere. Requis pour chaque nœud où un composant agent est installé.

    Domaine\Utilisateur

    agent_password

    Mot de passe pour un agent tel qu'un agent vSphere. Requis pour chaque nœud où un composant agent est installé.

    Mot de passe

    vidm_admin_password

    Mot de passe de l'administrateur VIDM. Requis uniquement lors d'une mise à niveau de vRealize Automation 6.2.4 ou 6.2.5.

    vIDM_password

    Pour des raisons de sécurité, le fichier upgrade.properties est supprimé lorsque vous exécutez le script shell de mise à niveau. Les propriétés du fichier sont définies à l'aide des informations de chaque composant IaaS qui est transmis via les agents de gestion IaaS. Il est important que tous les agents de gestion IaaS soient mis à niveau et dépourvus de défauts avant d'exécuter les scripts de shell ./generate_properies ou ./upgrade. Si un agent de gestion IaaS rencontre un problème lors de l'exécution du script shell de mise à niveau, reportez-vous à Échec de la mise à niveau de l'agent de gestion ou du certificat non installé sur le nœud IaaS. Pour recréer le fichier upgrade.properties, répétez les étapes 2 et 3.

  5. Exécutez le script de mise à niveau.
    1. À l'invite de commandes, entrez ./upgrade.
    2. Appuyez sur Entrée.

    Le script affiche chaque nœud IaaS et tous les composants qui y sont installés. Le script valide chaque composant avant l'installation de la mise à niveau. En présence de valeurs incorrectes dans le fichier upgrade.properties, le script échoue.

    Si le script shell de mise à niveau échoue, vérifiez le fichier upgrade.log.

    Vous pouvez réexécuter le script de mise à niveau après la correction d'un problème. Avant de réexécuter le script de mise à niveau, recréez le fichier upgrade.properties, ouvrez-le et entrez toutes les valeurs requises.

Que faire ensuite

Ajouter des utilisateurs ou des groupes à une connexion Active Directory