Avant de démarrer le processus de mise à niveau de vRealize Automation, passez en revue les conditions préalables ci-dessous.

Conditions requises de la configuration système

Vérifiez que les conditions préalables suivantes sont réunies avant de commencer une mise à niveau.

  • Vérifiez que tous les dispositifs et serveurs faisant partie de votre déploiement respectent la configuration système requise pour la dernière version. Reportez-vous au vRealize Automationlien vers la matrice de support dans la documentation du produit vRealize Automation.
  • Consultez la Matrice d'interopérabilité des produits VMware sur le site Web VMware pour obtenir des informations sur la compatibilité avec d'autres produits VMware. Reportez-vous au vRealize Automationlien vers les matrices d'interopérabilité dans la documentation du produit vRealize Automation.
  • Vérifiez que l'instance de vRealize Automation que vous mettez à niveau se trouve dans une condition de fonctionnement stable. Corrigez tous les problèmes avant la mise à niveau.
  • Assurez-vous d'avoir modifié les paramètres du délai d'expiration d'équilibrage de charge de la valeur par défaut à au moins 10 minutes.

Configuration matérielle requise

Vérifiez que le matériel de votre environnement est adapté à la version de vRealize Automation dans laquelle vous effectuez la mise à niveau.

Reportez-vous à Spécifications matérielles et capacité maximale de vRealize Automation

Vérifiez que les conditions préalables suivantes sont réunies avant de commencer une mise à niveau.

  • Avant de procéder à la mise à niveau, vous devez au moins disposer de la configuration suivante : 18 Go de RAM, 4 CPU, Disque1 = 50 Go, Disque3 = 25 Go et Disque4 = 50 Go.

    Si la machine virtuelle est sur vCloud Networking and Security, vous devrez éventuellement allouer plus d'espace RAM.

    Bien que vCloud Networking and Security ne bénéficie plus du support technique, les propriétés personnalisées de VCNS restent valides pour NSX. Consultez l'article 2144733 de la base de connaissances.

  • Ces nœuds doivent disposer d'au moins 5 Go d'espace disque libre :
    • Site Web IaaS principal
    • Base de données Microsoft SQL
    • Model Manager
  • Pour télécharger et exécuter la mise à niveau, vous devez disposer des ressources suivantes :
    • Au moins 15 Go sur la partition racine
    • 5 Go sur la partition /storage/db pour dispositif vRealize Automation master
    • 15 Go sur la partition racine pour chaque dispositif virtuel de réplica
  • Vérifiez le sous-dossier /storage/log et supprimez les anciens fichiers ZIP archivés pour libérer de l'espace.

Conditions préalables générales

Vérifiez que les conditions préalables suivantes sont réunies avant de commencer une mise à niveau.

  • Sauvegardez le fichier setenv.sh avant de démarrer la mise à niveau, car les mises à jour personnalisées de ce fichier sont remplacées après la mise à niveau. Le fichier se trouve dans /usr/lib/vco/app-server/bin/setenv.sh. Mettez à jour les valeurs au moment approprié après la mise à niveau et redémarrez vco-server pour appliquer les modifications.
  • Vous avez accès à toutes les bases de données et à tous les équilibrages de charge affectés par ou participant à la mise à niveau de vRealize Automation.
  • Vous rendez le système indisponible pour les utilisateurs pendant que vous effectuez la mise à niveau.
  • Vous désactivez les applications qui interrogent vRealize Automation.
  • Vérifiez que le coordinateur de transaction distribué Microsoft (MS DTC) est activé sur tous les serveurs vRealize Automation et SQL associés. Pour des instructions, consultez l'article 2089503 de la base de connaissances.
  • Suivez ces étapes si vous mettez à niveau un environnement distribué configuré avec une base de données PostgreSQL intégrée.
    1. Examinez les fichiers dans le répertoire pgdata sur l'hôte master avant de mettre à niveau les hôtes de réplica.
    2. Accédez au dossier de données PostgreSQL sur l'hôte master dans /var/vmware/vpostgres/current/pgdata/.
    3. Fermez et supprimez tous les fichiers .swp dans le répertoire pgdata. Les fichiers portant le suffixe .swp vous obligent à fermer la session VI et à supprimer le fichier.
    4. Vérifiez que tous les fichiers contenus dans ce répertoire ont le nom du propriétaire adéquat : postgres:<owner-group>.
  • Si vous utilisez le plug-in DynamicTypes, exportez la configuration du plug-in DynamicTypes vRealize Orchestrator en tant que module.
    1. Connectez-vous à Java Client en tant qu'utilisateur administrateur.
    2. Sélectionnez l'onglet Workflows.
    3. Sélectionnez Bibliothèque > Types dynamiques > Configuration.
    4. Sélectionnez le workflow Exporter la configuration en tant que module et exécutez-le.
    5. Cliquez sur Non définie > Insérer valeur.
    6. Sélectionnez les espaces de nommage à exporter et cliquez sur Ajouter pour les ajouter au module.
    7. Cliquez sur Envoyer pour exporter le module.

En outre, vérifiez que les propriétés personnalisées ne comportent pas d'espaces dans leurs noms. Avant la mise à niveau vers cette version de vRealize Automation, supprimez tous les caractères d'espace de vos noms de propriétés personnalisées, par exemple remplacez l'espace par le caractère underscore, afin de permettre à la propriété personnalisée d'être reconnue dans l'installation mise à jour de vRealize Automation. Les noms des propriétés personnalisées vRealize Automation ne peuvent pas contenir d'espaces. Ce problème peut avoir une incidence sur l'utilisation d'une installation vRealize Orchestrator mise à niveau qui utilise des propriétés personnalisées qui contenaient des espaces dans les versions antérieures de vRealize Automation, de vRealize Orchestrator ou des deux.