Tous les serveurs Windows qui hébergent des composants IaaS doivent satisfaire certaines conditions requises. Traitez les conditions requises avant d'exécuter l'Assistant d'installation vRealize Automation ou le programme d'installation basé sur Windows standard.

Important : L'installation désactive le pare-feu Windows. Si des stratégies de site nécessitent le pare-feu Windows, réactivez-le après l'installation et ouvrez individuellement les ports du serveur Windows IaaS. Reportez-vous à Ports de serveur Windows IaaS.
  • Placez tous les serveurs IaaS Windows sur le même domaine. N'utilisez pas de groupes de travail.
  • Chaque serveur nécessite la configuration matérielle minimale suivante.
    • 2 CPU
    • 8 Go de mémoire
    • 40 Go de stockage sur disque

    Un serveur qui héberge la base de données SQL en même temps que des composants IaaS peut nécessiter du matériel supplémentaire.

  • Les serveurs Windows IaaS et l'hôte de la base de données SQL Server doivent pouvoir se résoudre mutuellement via leur nom NETBIOS. Si nécessaire, ajoutez les noms NETBIOS au fichier /etc/hosts sur chaque serveur Windows IaaS et sur l'hôte de la base de données SQL Server, puis redémarrez les machines.
  • En raison de la demande de ressources matérielles, n'effectuez pas de déploiement sur VMware Workstation.
  • Installe Microsoft .NET Framework 3.5.
  • Installe Microsoft .NET Framework 4.5.2 ou version ultérieure.

    Un exemplaire de .NET est disponible à partir de n'importe quel dispositif vRealize Automation :

    https://vrealize-automation-appliance-FQDN:5480/installer

    Si vous utilisez Internet Explorer pour le téléchargement, vérifiez que l'option de configuration de sécurité renforcée n'est pas activée. Accédez à res://iesetup.dll/SoftAdmin.htm sur le serveur Windows.

  • Installez Microsoft PowerShell 3.0 ou 4.0, en fonction de votre version de Windows.

    Certaines mises à niveau ou migrations de vRealize Automation peuvent nécessiter l'installation d'une version plus ancienne ou plus récente de PowerShell,en plus de celle que vous utilisez actuellement.

  • Pour tout déploiement d'une taille supérieure à la valeur minimale, définissez Serveurs Windows IaaS sur les paramètres régionaux anglais.
  • Si vous installez plusieurs composants IaaS sur le même serveur Windows, prévoyez de les installer dans le même dossier d'installation. N'utilisez pas des chemins d'accès distincts.
  • Les serveurs IaaS utilisent TLS à des fins d'authentification, une option activée par défaut sur certains serveurs Windows.

    Certains sites désactivent TLS pour des raisons de sécurité, mais vous devez laisser au moins un protocole TLS activé. Cette version de vRealize Automation prend en charge TLS 1.2.

  • Activez le service DTC (Distributed Transaction Coordinator). IaaS utilise DTC pour les transactions de base de données et les actions telles que la création de workflows.
    Note : Si vous clonez une machine pour créer un serveur Windows IaaS, installez DTC sur le clone après le clonage. Si vous clonez une machine disposant déjà de DTC, son identifiant unique est copié sur le clone, ce qui entraîne l'échec de la communication. Reportez-vous à Erreur dans la communication de Manager Service.

    Activez également DTC sur le serveur qui héberge la base de données SQL, si elle est distincte de IaaS. Pour en savoir plus sur l'activation de DTC, consultez Article 2038943 de la base de connaissances VMware.

  • Vérifiez que le service de connexion secondaire est en cours d'exécution. Si vous le souhaitez, vous pouvez arrêter le service une fois l'installation terminée.