En appliquant ces meilleures pratiques, vous pouvez écrire des workflows et du code d'extensibilité pour interagir facilement avec vRealize Automation Cloud Assembly.

Utilisez la charge utile du service Event Broker

Lors de l'écriture ou du codage du contenu à exploiter avec vRealize Automation Cloud Assembly, utilisez le contenu fourni dans la charge utile du service Event Broker au lieu d'appeler vRealize Automation pour obtenir des informations. Il est courant d'ignorer la charge utile transmise au workflow et d'interroger les mêmes informations à partir de vRealize Automation. Dans vRealize Automation Cloud Assembly, vous abonnez des workflows vRealize Orchestrator pour appeler tous les workflows requis pour l'état.

Ainsi, les efforts de remaniement requis sont réduits, car vous devez seulement mettre à jour le workflow parent.

Ne transmettez pas d'objets de plug-in vRealize Automation dans des sous-workflows ou des actions

Ne transmettez pas d'objets de plug-in vRealize Automation dans des éléments qui n'appellent pas le plug-in vRealize Automation. Au lieu de cela, transmettez les informations spécifiques dont l'élément a besoin pour s'exécuter. Par exemple, au lieu de transmettre un objet de machine virtuelle à une action qui nécessite uniquement le nom de la machine virtuelle, transmettez le nom de la machine virtuelle sous la forme d'une chaîne.