Outre les ressources de modèle de cloud Cloud Assembly que vous utilisez lorsque vous créez des modèles de cloud, vous pouvez également créer vos propres ressources personnalisées.

Les ressources personnalisées sont des objets vRealize Orchestrator ou d'action d'extensibilité que vous gérez au moyen de vRealize Automation Cloud avec les actions de cycle de vie définies dans la ressource personnalisée. Le service de modèle de cloud appelle automatiquement les workflows ou les actions d'extensibilité vRealize Orchestrator appropriés lorsque l'opération associée à une action de cycle de vie spécifique est déclenchée. Vous pouvez étendre la fonctionnalité du type de ressource en sélectionnant également des workflows ou des actions d'extensibilité vRealize Orchestrator qui peuvent être utilisés comme opérations de jour 2.

Ce cas d'utilisation utilise des workflows intégrés qui sont fournis dans la bibliothèque vRealize Orchestrator. Il comporte des valeurs ou des chaînes normatives pour expliquer le déroulement du processus. Vous pouvez les modifier afin de les adapter à votre environnement.

Ce cas d'utilisation utilise un projet nommé DevOpsTesting à des fins de référence. Vous pouvez remplacer cet exemple de projet par n'importe quel projet dans votre environnement.

Conditions préalables

  • Vérifiez que vous avez configuré l'intégration de vRealize Orchestrator. Reportez-vous à la section Configurer une intégration de vRealize Orchestrator dans Cloud Assembly.
  • Vérifiez que les workflows que vous utilisez pour les actions de création, de mise à jour, de destruction et de jour 2 existent dans vRealize Orchestrator et s'exécutent correctement depuis cet emplacement.
  • Dans vRealize Orchestrator, localisez le type de ressource utilisé par les workflows. Les workflows inclus dans cette ressource personnalisée doivent tous utiliser le même type de ressource. Dans ce cas d'utilisation, le type de ressource est AD:User. Pour plus d'informations sur la validation du type de ressource, reportez-vous à la section Types de ressources personnalisées pour les modèles de cloud Cloud Assembly.
  • À l'aide des workflows intégrés à Active Directory dans votre intégration vRealize Orchestrator, configurez un serveur Active Directory.
  • Vérifiez que vous savez comment configurer et déployer un modèle de cloud de machine.

Procédure

  1. Créez une ressource Active Directory personnalisée pour ajouter un utilisateur à un groupe.
    Cette étape permet d'ajouter la ressource personnalisée au canevas de conception de modèle de cloud en tant que type de ressource.
    1. Dans Cloud Assembly, sélectionnez Conception > Ressources personnalisées, puis cliquez sur Nouvelle ressource personnalisée.
    2. Fournissez les valeurs suivantes.

      Rappelez-vous que ces valeurs sont données à titre d'exemple, à l'exception des noms de workflows.

      Paramètre Exemple de valeur
      Nom Utilisateur AD

      Il s'agit du nom qui apparaît dans la palette des types de ressource du modèle de cloud.

      Type de ressource Custom.ADUser

      Le type de ressource doit commencer par Custom. et chaque type de ressource doit être unique.

      Bien que l'ajout de Custom. ne soit pas validé dans le champ, la chaîne est automatiquement ajoutée si vous la supprimez.

      Ce type de ressource est ajouté à la palette des types de ressource de sorte que vous puissiez l'utiliser dans le modèle de cloud.

    3. Pour activer ce type de ressource dans la liste Type de ressource du modèle de cloud, vérifiez que l'option Activer est sélectionnée.
    4. Sélectionnez le paramètre Étendue afin de rendre le type de ressource disponible pour n'importe quel projet.
    5. Dans la section Basé sur, vérifiez que Inventaire vRO est sélectionné en tant que fournisseur d'actions de cycle de vie.
    6. Sélectionnez les workflows qui définissent la ressource et les actions du jour 2.
      Note : Les workflows du jour 2 sélectionnés doivent avoir un paramètre d'entrée du même type que le type externe. L'entrée de type externe n'est pas affichée dans le formulaire personnalisé du jour 2 demandé par l'utilisateur, car elle est automatiquement liée à la ressource personnalisée.
      Paramètre Exemple de valeur
      Actions du cycle de vie : créer Sélectionnez le workflow Créer un utilisateur avec mot de passe dans une unité d'organisation.

      Si vous disposez de plusieurs intégrations de vRealize Orchestrator, sélectionnez le workflow sur l'instance de l'intégration que vous utilisez pour exécuter ces ressources personnalisées.

      Après avoir sélectionné le workflow, le menu déroulant Type externe devient disponible et est automatiquement défini sur AD:User.

      Note : Un type de source externe ne peut être utilisé qu'une seule fois en cas de partage et une fois par projet. Dans ce cas d'utilisation, vous fournissez la même ressource personnalisée pour tous les projets. Cela signifie que vous ne pouvez pas utiliser AD:User pour d'autres types de ressources pour tous les projets. Si vous avez d'autres workflows qui nécessitent le type AD:User, vous devez créer des ressources personnalisées individuelles pour chaque projet.
      Actions du cycle de vie : détruire Sélectionnez le workflow Détruire un utilisateur.
      Actions supplémentaires Sélectionnez le workflow Modifier un mot de passe utilisateur.

      Dans la fenêtre Ajouter une action, ajoutez un nom pour l'action, par exemple password_change et cliquez sur Ajouter.

      Pour modifier le formulaire de demande d'action auquel l'utilisateur répond lorsqu'il demande l'action, cliquez sur l'icône dans la colonne Paramètres de la demande.
      Note : Pour les workflows d'action supplémentaires, vérifiez que le workflow dispose d'un paramètre d'entrée du même type que le type externe.

      Dans cet exemple, il n'existe aucune application appropriée d'un workflow de mise à jour. Un exemple commun de workflow de mise à jour, qui apporte des modifications à la ressource personnalisée provisionnée, consiste à effectuer une action de montée en charge ou de réduction de charge sur un déploiement.

    7. Vérifiez les valeurs de clé et de type de schéma dans l'onglet Propriétés afin de comprendre les entrées de workflow que vous pouvez configurer dans le modèle de cloud.
      Le schéma répertorie les valeurs d'entrée obligatoires et facultatives définies dans le workflow. Les valeurs d'entrée requises sont incluses dans le code YAML du modèle de cloud.

      Dans le workflow Créer un utilisateur, accountName, displayName et ouContainer sont des valeurs d'entrée requises. Les autres propriétés de schéma ne sont pas requises. Vous pouvez également utiliser le schéma pour déterminer l'emplacement dans lequel vous souhaitez créer des liaisons vers d'autres valeurs de champ, workflows ou actions. Les liaisons ne sont pas incluses dans ce cas d'utilisation.

    8. Pour terminer la création de votre ressource personnalisée, cliquez sur Créer.
  2. Créez un modèle de cloud qui ajoute l'utilisateur à une machine lorsque vous la déployez.
    1. Sélectionnez Conception > Modèles de cloud, puis cliquez sur Nouveau à partir de > Canevas vide.
    2. Nommez le modèle de cloud Machine avec un utilisateur AD.
    3. Sélectionnez le projet DevOpsTesting puis cliquez sur Créer.
    4. Ajoutez et configurez une machine vSphere.
    5. Dans la liste des ressources personnalisées à gauche de la page de conception du modèle de cloud, faites glisser le type de ressource Utilisateur AD sur le canevas.
      Note : Vous pouvez sélectionner la ressource personnalisée en faisant défiler l'écran vers le bas et en la sélectionnant dans le volet de gauche, ou en la recherchant dans la zone de texte Rechercher des types de ressources. Si la ressource personnalisée ne s'affiche pas, cliquez sur le bouton Actualiser en regard de la zone de texte Rechercher des types de ressources.
    6. À droite, modifiez le code YAML pour y ajouter les valeurs d'entrée obligatoires et le mot de passe.
      Ajoutez une section inputs dans le code pour que les utilisateurs puissent fournir le nom des utilisateurs qu'ils ajoutent. Dans l'exemple suivant, certaines de ces valeurs sont des exemples de données. Vos valeurs peuvent être différentes.
      inputs:
        accountName:
          type: string
          title: Account name
          encrypted: true   
        displayName:
          type: string
          title: Display name   
        password:
          type: string
          title: Password
          encrypted: true 
        confirmPassword:
          type: string
          title: Password
          encrypted: true   
        ouContainer: 
          type: object
          title: AD OU container
          $data: 'vro/data/inventory/AD:OrganizationalUnit'
          properties:
              id:
                  type: string
              type:
                  type: string    
      
    7. Dans la section resources, ajoutez le code ${input.input-name} pour inviter l'utilisateur à effectuer une sélection :
      resources:
        Custom_ADUser_1:
          type: Custom.ADUser
          properties:
              accountName: '${input.accountName}'
              displayName: '${input.displayName}'
              ouContainer: '${input.ouContainer}'
              password: '${input.password}'
              confirmPassword: '${input.confirmPassword}'       
              
  3. Déployez le modèle de cloud.
    1. Sur la page du concepteur de modèle de cloud, cliquez sur Déployer.
    2. Entrez le Nom du déploiement AD User Scott.
    3. Sélectionnez la Version du modèle de cloud et cliquez sur Suivant.
    4. Complétez les entrées de déploiement.
    5. Cliquez sur Déployer.
  4. Surveillez la demande de provisionnement sur la page Déploiements pour vous assurer que l'utilisateur est ajouté à Active Directory et que le déploiement a réussi.

Que faire ensuite

Lorsque votre modèle de cloud testé fonctionne, vous pouvez commencer à utiliser la ressource personnalisée Utilisateur AD avec d'autres modèles de cloud.