En tant qu'administrateur de cloud, vous pouvez définir des valeurs qui contrôlent la manière dont les ressources sont allouées aux déploiements pour l'ensemble de votre organisation.

Bien que vous puissiez utiliser des stratégies de positionnement sur les zones de cloud et dans les projets pour contrôler la distribution des charges de travail au moment du déploiement, les méthodes présentées ici sont utilisées pour éviter la surallocation et définir des limites au niveau de l'organisation.

Par quoi commencer

Empêcher la surallocation de mémoire

Certains systèmes vous permettent de déployer des ressources même si l'hôte ou le cluster ne dispose pas de ressources suffisantes. Par exemple, vous déployez correctement une machine virtuelle, mais vous ne pouvez pas l’activer en raison d’un manque de stockage ou de mémoire.

Pour éviter de déployer des ressources que vous ne pouvez pas activer. Vous pouvez définir la propriété de configuration PREVENT_COMPUTE_MEMORY_OVERALLOCATION sur TRUE. Cette modification garantit que vRealize Automation Cloud suit la quantité de mémoire allouée sur chaque hôte ou cluster. Il utilise ensuite cette valeur pour empêcher le provisionnement vers des hôtes ou des clusters entièrement utilisés, empêchant ainsi la surallocation. La mémoire allouée est calculée en ajoutant toutes les machines virtuelles gérées dans l'hôte ou le cluster. Les machines virtuelles découvertes qui n'ont pas encore été intégrées ne sont pas comptabilisées.

Il s'agit d'une propriété globale.

  1. Pour ajouter la propriété, accédez à https://<your_vRA_URL>/iaas/api/swagger/ui/#/Property/patchConfigurationProperty.
  2. Cliquez sur Essayez-le.
  3. Pour value, entrez true.
  4. Pour key, entrez PREVENT_COMPUTE_MEMORY_OVERALLOCATION.
  5. Cliquez sur Exécuter.

Pour réinitialiser la propriété d'interdiction et autoriser la surallocation, définissez la valeur sur false.

Définir les limites d'allocation de mémoire

Vous pouvez définir une valeur de pourcentage utilisée comme quantité maximale de mémoire pour un hôte ou un cluster. Cette valeur est la limite d'allocation. Vous pouvez définir une valeur classique inférieure à 100 %. Vous pouvez également définir une valeur supérieure à 100 % si vous comprenez clairement le mode d'allocation de vos ressources et que vous souhaitez en ajuster la limite.

Par exemple, vous disposez d'un hôte ou d'un cluster doté de 100 Go de mémoire totale et vous définissez la valeur sur 50 %. vRealize Automation Cloud considère que l'hôte dispose de 50 Go de mémoire totale. Vous pouvez également définir la valeur sur 120 %. vRealize Automation Cloud considère alors que l'hôte dispose de 120 Go de mémoire.

Vous pouvez définir une propriété globale et une propriété spécifique à un hôte ou à un cluster. Un paramètre de valeur spécifique de l'hôte ou du cluster est prioritaire sur le paramètre global. Cela vous permet de définir une valeur globale par défaut, puis de définir une valeur plus précise pour des hôtes ou des clusters particuliers.

Pour définir la limite globale :

  1. Pour ajouter la propriété, accédez à https://<your_vRA_URL>/iaas/api/swagger/ui/#/Property/patchConfigurationProperty.
  2. Cliquez sur Essayez-le.
  3. Pour value, entrez 50.
  4. Pour key, entrez DEFAULT_MAX_ALLOWED_COMPUTE_MEMORY_ALLOCATION_PERCENT.
  5. Cliquez sur Exécuter.

Pour définir une limite d'hôte et de cluster :

  1. Pour récupérer l'ID d'hôte ou de cluster, appelé calculs de l'infrastructure dans l'API, accédez à https://<your_vRA_URL>/iaas/api/swagger/ui/#/Fabric%20Compute/getFabricComputes et cliquez sur Essayez-le.
  2. Localisez et copiez l'ID de l'hôte ou du cluster auquel vous souhaitez appliquer la limite.
  3. Pour ajouter la propriété, accédez à https://<your_vRA_URL>/iaas/api/swagger/ui/#/Fabric%20Compute/updateFabricCompute.
  4. Cliquez sur Essayez-le.
  5. Entrez l'ID d'hôte ou de cluster que vous avez récupéré à l'aide de la commande Get.
  6. Entrez la propriété et la valeur.

    Par exemple, "maximumAllowedMemoryAllocationPercent": 120

  7. Cliquez sur Exécuter.