En tant qu'administrateur de cloud, vous pouvez créer un compte de cloud Microsoft Azure pour les régions de compte sur lesquelles votre équipe va déployer les modèles de cloud vRealize Automation Cloud.

Pour voir un cas d'utilisation de la manière dont le compte de cloud Microsoft Azure fonctionne dans vRealize Automation Cloud, consultez Cas d'utilisation de WordPress de bout en bout.

Conditions préalables

Procédure

  1. Sélectionnez Infrastructure > Connexions > Comptes de cloud et cliquez sur Ajouter un compte de cloud.
  2. Sélectionnez le type de compte Microsoft Azure, puis entrez les informations d'identification et d'autres valeurs.
  3. Cliquez sur Valider.
    Les régions de compte associées au compte sont collectées.
  4. Sélectionnez les régions sur lesquelles vous souhaitez provisionner cette ressource.
  5. Pour plus d'efficacité, cliquez sur Créer une zone de cloud pour les régions sélectionnées.
  6. Si vous devez ajouter des balises pour prendre en charge une stratégie de marquage, entrez des balises de capacité. Reportez-vous aux sections Utilisation des balises pour gérer les ressources et les déploiements de Cloud Assembly et Création d'une stratégie de balisage.

    symbole vidéoPour plus d'informations sur la manière dont les balises de capacité et les balises de contrainte permettent de contrôler les positionnements de déploiement, reportez-vous au didacticiel vidéo Balises de contrainte et positionnement.

  7. Cliquez sur Enregistrer.

Résultats

Le compte est ajouté à vRealize Automation Cloud et les régions sélectionnées sont disponibles pour la zone de cloud spécifiée.

Que faire ensuite

Créez des ressources d'infrastructure pour ce compte de cloud.

Lorsque vous ajoutez un compte de cloud Azure à un modèle de cloud, vous pouvez choisir de réutiliser des ensembles de disponibilité si vous le souhaitez. Les abonnements ont une limite de 2 000 ensembles de disponibilité et de 25 000 machines virtuelles. Il est donc logique de réutiliser les ensembles de disponibilité lorsque cela est possible. Deux propriétés YAML sont disponibles pour contrôler la manière dont les déploiements utilisent les ensembles de disponibilité. La propriété availabilitySetName vous permet de spécifier un ensemble de disponibilités à utiliser. La deuxième propriété est doNotAttachAvailabilitySet, elle est définie sur false par défaut. Si cette propriété est définie sur true, vRealize Automation Cloud crée le déploiement sans ensemble de disponibilité.

Vous ne pouvez pas créer un déploiement sans ensemble de disponibilité si vous utilisez un équilibrage de charge associé à la machine virtuelle.

Le tableau suivant décrit comment vRealize Automation Cloud se comporte selon qu'un groupe de ressources et un ensemble de disponibilité sont spécifiés dans le modèle de cloud.

Un ensemble de disponibilité ne peut pas exister sans faire partie d'un groupe de ressources. Les ensembles de disponibilité d'un groupe de ressources donné doivent avoir des noms uniques. Les ensembles de disponibilité ne peuvent avoir le même nom que s'ils font partie de différents groupes de ressources.

Si vous ne spécifiez pas de nom de groupe de ressources, vRealize Automation Cloud crée un groupe de ressources, ce qui signifie qu'un ensemble de disponibilité doit également être créé, même si un nom est transmis. Le nouvel ensemble utilisera le nom transmis.

Tableau 1.
Groupe de ressources spécifié Ensemble de disponibilité spécifié Résultat
Non Non vRealize Automation Cloud crée un groupe de ressources et un ensemble de disponibilité pour la machine virtuelle.
Oui Non vRealize Automation Cloud réutilise le groupe de ressources existant et crée un ensemble de disponibilité pour la machine virtuelle.
Non Oui vRealize Automation Cloud crée un groupe de ressources et un ensemble de disponibilité avec le nom spécifié.
Oui Oui vRealize Automation Cloud réutilise le groupe de ressources existant. Si une disponibilité avec le nom spécifié existe déjà dans ce groupe, elle sera également réutilisée. Si aucun ensemble de disponibilité n'est défini avec le nom spécifié dans le groupe, un nouvel ensemble est créé sous ce nom.

Cloud Assembly prend en charge les snapshots de disque Azure pour les machines virtuelles déployées. Consultez Utilisation de snapshots pour les disques de machine virtuelle Microsoft Azure dans vRealize Operations Cloud pour plus d'informations.

Cloud Assembly prend en charge plusieurs options de diagnostic de démarrage pour les déploiements Azure. Les diagnostics de démarrage prennent en charge le débogage des machines virtuelles Azure et incluent la collecte d'informations de journalisation et de captures d'écran pertinentes. Consultez Utilisation des diagnostics de démarrage et de l’analyse des journaux avec une machine virtuelle Microsoft Azure pour plus d'informations.