Examinez l'état de vos objets dans les vues et dans les cartes thermiques pour identifier les tendances et les pics présentés par les ressources de votre cluster et de vos objets. Pour déterminer si des écarts se sont produits, vous pouvez afficher des résumés globaux sur un objet, comme la répartition de l'utilisation de l'espace disque du cluster.

Avant de commencer

Utilisez les onglets de dépannage pour rechercher les causes principales. Reportez-vous à Résolution de problèmes sur un système hôte.

Pourquoi et quand exécuter cette tâche

Pour examiner plus en profondeur les problèmes avec votre cluster USA-Cluster, utilisez les vues Détails pour afficher les mesures et les données de capacité collectées pour votre cluster. Chaque vue inclut des données de mesure spécifiques collectées sur vos objets. Par exemple, les vues de tendance utilisent des données collectées sur des objets au fil du temps pour calculer des tendances et des prévisions concernant l'utilisation de ressources comme la mémoire, les CPU, l'espace disque, etc.

Les cartes thermiques permettent d'examiner les niveaux de capacité sur le cluster, les systèmes hôtes et les machines virtuelles. La taille et la couleur des blocs dépendent des mesures sélectionnées dans la configuration de la carte thermique. Par exemple, la taille de la carte thermique indiquant la plus forte anomalie de charge de travail pour les machines virtuelles dépend de la mesure Badge|Workload (%), et sa couleur de la mesure Badge|Anomaly.

Procédure

  1. Cliquez sur Environnement > Hôtes et clusters vSphere > USA-Cluster.
  2. Examinez les informations détaillées sur le cluster USA-Cluster dans les vues.
    1. Cliquez sur l'onglet Options, puis sur Vues.

      Les vues offrent plusieurs façons d'examiner différents types de données collectées, à l'aide de tendances, de listes, de distributions et de résumés.

    2. Dans la zone de texte de recherche, saisissez capacité.

      La liste filtre et affiche les vues de capacité pour les clusters et autres objets.

    3. Cliquez sur la vue nommée Prévision des risques de capacité des clusters et examinez le nombre de machines virtuelles du cluster USA-Cluster dans le volet inférieur.

      Même si le cluster USA-Cluster comporte deux systèmes hôtes et 30 machines virtuelles, il n'existe aucune capacité.

  3. Examinez les systèmes hôtes du cluster et récupérez de la capacité sur les machines virtuelles en aval.
    1. Cliquez sur l'onglet Analyse et sur Capacité restante.
    2. Dans l'arborescence de l'inventaire, développez USA-Cluster et cliquez sur chacun des systèmes hôtes.

      Le système hôte nommé w2-vcopsqe2-009 est dans un état critique et n'a plus de capacité restante.

    3. Dans le volet inférieur, développez Mémoire et Allocation.

      La valeur sans contrainte est égale à zéro, de même que la quantité de mémoire disponible, ce qui indique que la capacité du système hôte a été épuisée.

    4. Dans l'onglet Détails, cliquez sur Vues, puis sur la vue Capacité récupérable de la machine virtuelle.
    5. Dans le volet inférieur, cliquez sur le titre de la colonne Mémoire récupérable pour trier la liste des machines virtuelles de sorte à placer la plus grande quantité de capacité récupérable en haut.
    6. Pour récupérer de la capacité sur plusieurs machines virtuelles, vous devez les sélectionner : cliquez à droite du nom de la première machine virtuelle, appuyez sur Maj , puis cliquez à droite de la dernière machine virtuelle.

      Les machines virtuelles sur laquelle de la capacité peut être récupérée sont mises en surbrillance.

    7. Cliquez sur l'icône en forme d'engrenage et sélectionnez l'option Définir le nombre de CPU et la mémoire de la VM.
    8. Cliquez sur le titre de la colonne CPU actuel pour ordonner la liste en fonction du plus grand nombre de CPU.

      En se fondant sur l'utilisation effective des machines virtuelles énumérées, la colonne Nouvelle CPU recommande un nombre réduit de CPU pour chaque machine virtuelle.

    9. Cochez la case située à côté de chaque machine virtuelle dont le nombre de CPU correspond à la valeur recommandée, puis cliquez sur OK.

      En réduisant le nombre de CPU pour chaque machine virtuelle, vous libérez de la capacité sur votre système hôte et vous améliorez la capacité et la charge de travail du cluster USA-Cluster.

  4. Examinez les cartes thermiques des objets de système hôte et de machine virtuelle dans le cluster USA-Cluster.
    1. Dans l'arborescence de l'inventaire, cliquez sur USA-Cluster.
    2. Cliquez sur Détails, puis sur Cartes thermiques et plusieurs fois dans la liste des vues de cartes thermiques.
    3. Cliquez sur Quelles machines virtuelles ont actuellement les plus hautes valeurs de conflits et de demande de CPU ?

      La carte thermique affiche des blocs qui représentent les objets du cluster USA-Cluster. Le bloc d'une machine virtuelle apparaît en rouge, ce qui indique la présence d'un problème critique.

    4. Passez la souris sur le bloc rouge et examinez les détails.

      Les noms de cluster, de système hôte et de machines virtuelles apparaissent avec des liens dirigeant vers des informations supplémentaires sur l'objet.

    5. Cliquez sur l'option Afficher les graphiques Sparkline pour afficher la tendance d'activité de la machine virtuelle.
    6. Cliquez sur chacun des liens Détails pour afficher plus d'informations.

Résultats

Pour vérifier si la libération de mémoire sur les machines virtuelles a amélioré la charge de travail du système hôte et du cluster, vous pouvez maintenant examiner leur état.

Vous avez utilisé des vues et des cartes thermiques pour évaluer l'état de vos objets et identifier les tendances et les pics, ainsi que pour libérer de la capacité pour votre système hôte et votre cluster USA-Cluster. Pour étudier les problèmes de manière plus précise, vous pouvez examiner les autres vues et cartes thermiques. Vous pouvez également créer vos propres vues et cartes thermiques.

Que faire ensuite

Examinez l'état des badges des objets de votre hiérarchie d'environnement pour identifier les objets qui sont dans un état critique et étudiez les relations entre objets pour déterminer si un problème détecté sur un objet en affecte d'autres.