Pour créer une alerte permettant de surveiller les CPU des machines virtuelles du service comptable, ainsi que la mémoire des hôtes sur lesquels elles fonctionnent, commencez par décrire l'alerte.

Pourquoi et quand exécuter cette tâche

Lorsque vous nommez une définition d'alertes et que vous définissez les informations d'impact d'alerte, vous spécifiez comment les informations relatives à l'alerte apparaissent dans vRealize Operations Manager. L'objet de base est l'objet pour lequel la définition de l'alerte est créée. Les symptômes peuvent se rapporter à l'objet de base ou aux objets associés.

Procédure

  1. Dans le volet gauche de vRealize Operations Manager, cliquez sur l'icône Contenu.
  2. Cliquez sur Définitions d'alertes.
  3. Cliquez sur le signe plus pour ajouter une définition.
  4. Entrez un nom et une description.

    Dans ce scénario, tapez Avertissement préalable CPU VM compta comme nom d'alerte et présentation rapide du problème. La description, qui est une présentation détaillée, doit fournir les informations de la façon la plus utile qui soit. Lorsque l'alerte est générée, le nom et la description s'affichent dans la liste d'alertes et sous forme de notification.

  5. Cliquez sur Type d'objets de base.
  6. Dans le menu déroulant, développez Adaptateur vCenter et sélectionnez Système hôte.

    Cette alerte est basée sur les systèmes hôte, car vous souhaitez que l'alerte serve d'avertissement préalable en cas de contrainte de CPU éventuelle sur les machines virtuelles utilisées par le service comptable. En utilisant les systèmes hôte comme type d'objets de base, vous pouvez répondre au symptôme d'alerte relatif aux machines virtuelles grâce aux actions en masse, plutôt que de répondre à une alerte pour chaque machine virtuelle.

  7. Cliquez sur Impact d'alerte et configurez les métadonnées de cette définition d'alertes.
    1. Dans le menu déroulant Impact, sélectionnez Risque.

      Cette alerte indique un problème potentiel et requiert prochainement de l'attention.

    2. Dans le menu déroulant Criticité, sélectionnez Urgent.

      Même si cette alerte de risque indique un problème futur, il est préférable de lui attribuer une criticité élevée pour lui assurer une priorité correcte de traitement. Étant donné qu'elle est conçue comme un avertissement préalable, cette configuration intègre une marge qui la transforme en risque immédiat plutôt qu'en risque critique.

    3. Dans le menu déroulant Type et sous-type d'alertes, développez Virtualisation/hyperviseur et sélectionnez Performance.
    4. Afin d'assurer que l'alerte est générée au cours du premier cycle de collecte une fois les symptômes vérifiés, configurez le Cycle d'attente sur 1.
    5. Afin d'assurer la suppression des alertes dès que les symptômes ne sont plus déclenchés, configurez le Cycle d'annulation sur 1.

      L'alerte est annulée lors du cycle suivant de collecte si les symptômes ne sont plus vérifiés.

    Ces options d'impact d'alerte vous aident à identifier et à hiérarchiser les alertes à mesure qu'elles se génèrent.

Résultats

Vous avez commencé une définition d'alertes pour laquelle vous avez fourni un nom et une description. Ensuite, vous avez sélectionné un système hôte en tant que type d'objets de base. Enfin, vous avez défini les données qui s'affichent lorsque l'alerte est générée.

Que faire ensuite

Dans l'espace de travail, continuez à ajouter des symptômes à votre définition d'alerte. Reportez-vous à Ajouter un symptôme d'utilisation du CPU de la machine virtuelle à la définition d'alertes.