La gestion des performances et la planification de la capacité diffèrent entre les organisations et les environnements. Du fait que la demande de capacité fluctue au sein de chaque environnement, les objectifs de haut rendement et de risque minimal de faibles performances se disputent la priorité. Pour planifier et gérer vos besoins en capacité et calculer intelligemment la capacité de vos ressources, vRealize Operations Manager utilise des modèles sophistiqués.

Grâce aux calculs de capacité exécutés par vRealize Operations Manager, vous pouvez utiliser divers modèles sophistiqués pour établir des corrélations pratiques entre des mesures relevées objectives et des objectifs subjectifs en matière d'efficacité et de performances acceptables.

Dans vRealize Operations Manager, une contrainte indique le volume le plus élevé et la durée auxquels la demande perdure par rapport à la capacité disponible, et vRealize Operations Manager utilise cette valeur pour définir les éventuels problèmes de performances. Plus le score de contrainte est élevé, plus le risque de voir les performances de vos objets se dégrader est lui aussi élevé. Selon la configuration des paramètres de l'analyse de la stratégie définie pour la contrainte, un score de couleur verte peut indiquer de 0 à 24 % de contrainte. Un score de couleur rouge peut indiquer plus de 50 % de contrainte. Avec des collectes de données de cinq minutes et les calculs de contrainte intelligents, vRealize Operations Manager peut facilement identifier les périodes de faibles performances.

La demande entraîne les contraintes. vRealize Operations Manager base ses calculs de redimensionnement de la capacité sur la demande passée. L'objectif du redimensionnement est d'obtenir un niveau de contrainte vert, indiqué par un badge de contrainte vert.

La capacité utilisable est égale à la capacité totale disponible moins toutes les mémoires tampon qui ont été définies par les administrateurs ou les utilisateurs. Pour mesurer les quantités de redimensionnement de la capacité utilisable, les calculs de capacité utilisent ce qu'on appelle une valeur sans contrainte. À l'aide de la demande, de la contrainte et de la valeur sans contrainte, vRealize Operations Manager calcule la dimension appropriée.

L'analyse de la capacité détermine la demande réelle et effective en ressources dans le cas où il n'y a aucune contention. Les calculs considèrent les capacités comme étant illimitées et libres de toute contention au niveau des ressources, ce qui donne lieu à une situation où il n'y a aucune contrainte sur la capacité disponible. Le résultat est appelé « demande sans contrainte » ou « valeur sans contrainte ».

Emplacements de la demande sans contrainte et de la valeur sans contrainte

Dans certaines zones de l'interface utilisateur, vRealize Operations Manager identifie la capacité comme une « demande » sans contrainte, et comme une « valeur » sans contrainte dans d'autres zones. Les deux termes signifient que la capacité calculée pour un objet est libre de tous niveaux de contention et de contrainte inacceptables, tels que définis dans la stratégie relative au score de contrainte.

La demande sans contrainte apparaît dans Dépannage > Toutes les mesures, Vues et Rapports.

  • Dans Dépannage > Toutes les mesures, vous pouvez utiliser la mesure nommée Demande sans contrainte pour examiner la demande de CPU, la demande et l'allocation de l'espace disque, la mémoire consommée et la limite de configuration de vSphere d'un objet. Lorsque vous appliquez cette mesure à ces ressources, vous pouvez créer un graphique de mesures pour afficher la demande sans contrainte pour un objet. Le graphique affiche les valeurs de capacité sans contrainte hautes et basses au fil du temps.

  • Dans Contenu > Vues, lorsque vous ajoutez ou modifiez une vue, dans les zones Données et Configuration de l'espace de travail, vous pouvez utiliser la mesure nommée Demande sans contrainte. Utilisez cette mesure pour créer des vues pour la demande de CPU, la demande et l'allocation de l'espace disque, la mémoire consommée et la limite de configuration de vSphere.

  • Dans Contenu > Rapports, vous pouvez utiliser une vue incluant la mesure nommée Demande sans contrainte pour générer un rapport. Dans le tableau figurant dans le rapport, la demande sans contrainte apparaît comme l'étiquette. Par exemple, cette mesure apparaît dans le rapport nommé Vue de la tendance Demande de CPU du cluster (%).

La valeur sans contrainte apparaît sur l'onglet Objet > Analyse > Temps restant et sur l'onglet Objet > Analyse > Contrainte.

  • Sur l'onglet Objet > Analyse > Temps restant, vous pouvez afficher le temps restant pour la demande de CPU, la mémoire consommée, la demande et l'allocation de l'espace disque ainsi que la limite de configuration de vSphere. Dans cette vue, la colonne du tableau est nommée Valeur sans contrainte.

  • Sur l'onglet Objet > Analyse > , Contrainte, la colonne du tableau est nommée Valeur sans contrainte. Les tableaux affichent la valeur sans contrainte comme les valeurs calculées pour la demande de CPU, la mémoire consommée et la limite de configuration de vSphere.

Définition des seuils du score de contrainte

Les paramètres d'analyse de la stratégie que vous appliquez à vos objets définissent les seuils du score de contrainte. La stratégie comprend des paramètres par défaut permettant d'obtenir un score de contrainte vert, jaune, orange ou rouge. Si les paramètres sont trop stricts ou trop souples pour votre environnement, vous pouvez les modifier.

Pour modifier les seuils du score de contrainte, modifiez la stratégie qui s'applique à vos objets, puis cliquez sur Paramètres d'analyse. Sélectionnez un type d'objet, puis cliquez sur l'icône de filtre pour afficher les paramètres d'analyse de la stratégie. Dans la zone Contrainte, cliquez sur l'icône de verrou, développez Contrainte, puis modifiez les seuils de contrainte.

Dans les paramètres d'analyse de la contrainte, vRealize Operations Manager utilise les ressources sélectionnées, telles que la demande de mémoire, la demande de CPU et la limite de configuration de vSphere pour calculer le score de contrainte.

Vous pouvez définir les seuils de contrainte à vos propres valeurs, ou les désactiver. Pour modifier un seuil de score de contrainte, cliquez sur une icône et faites-la glisser le long du curseur. Pour supprimer une plage de scores, comme la plage par défaut de 35 à 49 qui est identifiée par la couleur orange, double-cliquez sur une icône pour désactiver la plage correspondante.

La valeur La demande dépasse correspond à un pourcentage de la capacité. La capacité est également appelée capacité provisionnée. Pour modifier le seuil de contrainte d'une ressource, double-cliquez sur le pourcentage « La demande dépasse », puis entrez la valeur souhaitée. Cette valeur définit le point à partir duquel vRealize Operations Manager considère le pourcentage de la demande comme étant sous contrainte. Par exemple, pour modifier le seuil de contrainte de la ressource Demande de mémoire, double-cliquez sur le pourcentage actuel, 70,0 % de la capacité, puis entrez le nouveau pourcentage de demande en excès qui permettra à vRealize Operations Manager d'identifier une contrainte.

Pour chaque ressource, vous pouvez modifier la valeur de la fenêtre d'analyse coulissante afin d'y inclure l'ensemble de la plage, et définir la valeur maximale à un autre moment, selon la manière dont vous souhaitez que vRealize Operations Manager obtienne le score de contrainte.

En savoir plus sur le score de contrainte

vRealize Operations Manager calcule la zone de contrainte et le score de contrainte pour vous. Les explications suivantes couvrent des scénarios typiques où la demande ne dépasse pas la capacité.

Pour déterminer la contrainte sur un objet pour une période de temps spécifique, vous pouvez examiner la courbe de demande afin de définir la longueur de zone de contrainte occupée par la demande. La zone de contrainte se situe généralement là où la demande dépasse 70 % de la capacité totale. Par exemple, la contrainte se produit lorsque la demande de CPU, la demande de mémoire ou la mémoire consommée dépasse 70 % de la capacité.

Sur une période de pointe de 60 minutes, vRealize Operations Manager base le calcul du score de contrainte sur les variables suivantes :

  • Seuil de contrainte, qui correspond au paramètre La demande dépasse

  • Seuil du score de stress, qui détermine la couleur du badge Contrainte

  • Plage de temps, sur 30 jours d'analyse

  • Fenêtre de détection de pointe, qui est le paramètre de pointe de 60 minutes que vous pouvez régler sur une valeur autre que zéro ou sur toute la plage

Lorsque la demande est supérieure à 70 %, ce point de données dans le temps est dans la zone de contrainte.

Dans les paramètres d'analyse des contraintes de la stratégie, pour examiner un exemple de graphique utilisé pour calculer la contrainte, cliquez sur Qu'entend-on par contrainte ?.

Vous trouverez ci-après un autre exemple expliquant le calcul utilisé pour la contrainte de CPU.

Avec une fenêtre de détection de pointe de 60 minutes, vRealize Operations Manager calcule le score de contrainte du CPU. Il utilise l'aire au-dessous de la courbe de demande et au-dessus de la ligne du seuil de contrainte comme un pourcentage de la superficie couverte par la courbe de la capacité totale.

En utilisant les horodatages t1 et t2 pour identifier une fenêtre de 60 minutes au cours des 30 derniers jours, le score de contrainte dépend de la demande, du seuil de contrainte et de la capacité totale au fil du temps.

Maximum((Demande - Seuil de contrainte) ÷ (Capacité totale - Seuil de contrainte))

Cette équation s'applique aux calculs de contrainte pour chaque ressource, telle que la demande de mémoire, la mémoire consommée et la demande de CPU.

Si la Capacité totale varie au cours de la plage de temps considérée, le Seuil de contrainte doit lui aussi varié, car (Seuil de contrainte) = (Seuil de contrainte en %) × (Capacité totale).

Dès lors que la (Capacité totale) peut correspondre à une valeur différente à un moment différent, comme identifié par t, alors « Seuil de contrainte »(t) = (Seuil de contrainte en %) × (Capacité totale)(t).

Ainsi, le score de contrainte est l'agrégation de demande la plus élevée qui excède 70 % de la capacité, exprimée sous forme de pourcentage de la capacité agrégée au cours d'un intervalle contigu de 60 minutes dans les 30 derniers jours. La formule du score se présente comme suit :

Maximum((Demande(t1, t2) - Seuil de contrainte(t1, t2)) ÷ (Capacité totale(t1, t2) - Seuil de contrainte(t1, t2)))

Où :

  • t1 et t2 correspondent aux horodatages dans l'intervalle de temps contigu observé au cours des 30 derniers jours.

  • t1 < t2

  • t2 - t1 = 60 minutes

  • Demande(t1, t2) correspond à la courbe de la demande entre les temps t1 et t2.

  • Seuil de contrainte(t1, t2) correspond à la courbe du seuil de contrainte (en valeurs absolues) entre les temps t1 et t2.

  • Capacité totale(t1, t2) correspond à la courbe du seuil de capacité entre les temps t1 et t2.

vRealize Operations Manager calcule l'agrégation durant un intervalle de temps contigu de 60 minutes dans les 30 derniers jours. Le score de contrainte est le pourcentage de la capacité agrégée dans le même intervalle de temps contigu de 60 minutes. Un score acceptable entraîne un badge Contrainte de couleur verte.

Pour afficher la zone de contrainte d'un objet, cliquez sur Objet > Analyse > Contrainte. Examinez ensuite les zones de répartition de la contrainte entre le CPU et la mémoire, la colonne Zone de contrainte du tableau et le graphique de la demande réelle.

Avec le calcul du score de contrainte, vRealize Operations Manager offre un moyen intelligent d'évaluer les pics et les fluctuations de la capacité de vos objets au fil du temps.