Les protocoles tels que SSLv2 et SSLv3 ne sont plus considérés comme sûrs. En matière de protection de la couche de transport, la meilleure pratique consiste à prendre en charge uniquement les protocoles TLS.

Avant la production, vous devez vérifier que SSLv2 et SSLv3 sont désactivés.