Dans Orchestrator, l'accès au système de fichiers du serveur à partir de JavaScript et des workflows est limité à certains répertoires.

Les fonctions JavaScript et les workflows disposent uniquement d'une autorisation en lecture, écriture et exécution dans le répertoire permanent c:\orchestrator.

L'administrateur Orchestrator peut modifier les dossiers auxquels les fonctions JavaScript et les workflows disposent d'un accès en lecture, écriture et exécution en configurant une propriété système. Pour plus d'informations sur la configuration des propriétés système, reportez-vous à Installation et configuration de VMware vRealize Orchestrator.

Les fonctions JavaScript et les workflows disposent également d'une autorisation en lecture, écriture et exécution dans le dossier d'E/S temporaire par défaut du système du serveur. L'écriture dans le dossier d'E/S temporaire par défaut est le seul moyen indépendant, garanti et indépendant de la configuration d'accéder au système de fichiers avec l'ensemble des autorisations. Toutefois, les fichiers que vous écrivez dans le dossier d'E/S temporaire seront perdus au redémarrage du serveur.

Vous pouvez obtenir le dossier d'E/S temporaire par défaut à l'aide de la méthode System.getTempDirectory des fonctions JavaScript.