Vous devez vous appuyer sur les directives de base pour créer des actions.

  • Chaque action doit s'accompagner d'une description de son rôle et de sa fonction.
  • Rédigez des actions courtes et élémentaires, puis associez-les à un workflow.
  • Évitez de rédiger des actions qui effectuent plusieurs fonctions, car cela restreindrait la possibilité de les réutiliser.
  • Évitez les actions qui s'exécutent sur de longues durées. Créez plutôt une boucle dans le workflow et insérez un événement d'attente ou un élément de minuterie d'attente après l'élément d'action.
  • N'inscrivez aucun point de contrôle dans les actions. Les workflows définissent un point de contrôle au début et à la fin de chaque exécution d'élément.
  • Évitez d'inscrire des boucles dans les actions. Créez plutôt des boucles dans le workflow. Si le serveur doit redémarrer, les workflows qui étaient en cours d'exécution reprennent au niveau de leur dernier point de contrôle, au début d'un élément. Si vous inscrivez une boucle dans une action et que le serveur redémarre alors que le workflow est en train d'exécuter cette action, le workflow reprend au niveau du point de contrôle du début de cette action et la boucle reprend au point de départ.