Un workflow Orchestrator s'exécute suivant un enchaînement logique d'événements.

Lorsque vous exécutez un workflow, chaque élément de schéma du workflow s'exécute suivant la séquence ci-dessous.

  1. Liaison par le workflow des attributs de jeton et des paramètres d'entrée du workflow avec les paramètres d'entrée de l'élément de schéma.
  2. Exécution de l'élément de schéma.
  3. Copie des paramètres de sortie de l'élément de schéma dans les attributs de jeton et les paramètres de sortie du workflow.
  4. Stockage des attributs de jeton et les paramètres de sortie du workflow dans la base de données.
  5. Lancement de l'exécution de l'élément de schéma suivant.

Renouvellement de la séquence pour chaque élément de schéma jusqu'à la fin du workflow.

Points de contrôle du jeton du workflow

Lorsqu'un workflow s'exécute, chaque élément de schéma constitue un point de contrôle. Après exécution de chaque élément de schéma, Orchestrator stocke les attributs du jeton de workflow dans la base de données et l'exécution de l'élément de schéma suivant se lance. Si le workflow s'interrompt de façon inattendue, le serveur Orchestrator redémarre, l'élément de schéma actif à ce moment-là s'exécute à nouveau et le workflow se poursuit en partant du début de l'élément de schéma qui s'exécutait au moment où l'interruption a eu lieu. Pour autant, Orchestrator ne met pas en œuvre de gestion des transactions, ni de fonction de restauration.

Fin du workflow

Le workflow s'achève si l'élément de schéma actif à ce moment-là est un élément de fin. Une fois que le workflow atteint un élément de fin, d'autres workflows ou applications peuvent utiliser ses paramètres de sortie.