Un workflow est une série d'actions et de décisions que l'on exécute de façon séquentielle. Orchestrator fournit une bibliothèque de workflows qui effectuent une gestion ordinaire des tâches. Orchestrator fournit également des bibliothèques des actions individuelles que les workflows réalisent.

Les workflows associent actions, décisions et résultats qui, s'ils sont exécutés dans un ordre précis, réalisent une tâche ou un processus particulier dans un environnement virtuel. Les workflows réalisent des tâches telles que le provisionnement de machines virtuelles, la sauvegarde, la maintenance régulière, l'envoi d'e-mails, les opérations SSH, la gestion de l'infrastructure physique et d'autres opérations utilitaires générales. Ils acceptent en entrée ce qui correspond à leur fonction. Vous pouvez créer des workflows qui s'exécutent selon des planifications définies ou si certains événements prévus surviennent. Les informations peuvent être fournies par vous, par d'autres utilisateurs ou par un processus externe, comme l'appel à un service Web par une application. Le workflow effectue une validation et un filtrage des informations avant qu'elles s'exécutent.

Les workflows peuvent faire appel à d'autres workflows. Par exemple, vous pouvez réutiliser dans plusieurs autres workflows un workflow qui démarre une machine virtuelle.

Vous créez des workflows à l'aide de l'IDE (environnement de développement intégré) de l'interface du client Orchestrator hérité, qui donne accès à la bibliothèque de workflows et la possibilité d'exécuter des workflows sur le moteur de workflows. Le moteur de workflows peut aussi se servir d'objets issus de bibliothèques externes pour les enficher (plug in) dans Orchestrator. Cette possibilité vous permet de personnaliser les processus ou de mettre en œuvre les fonctions que des applications tierces fournissent.