Vous pouvez insérer un élément Foreach dans le workflow que vous développez afin d'exécuter un workflow secondaire qui couvre les tableaux de paramètres ou de variables. Pour améliorer la compréhension et la lecture du workflow, vous pouvez regrouper plusieurs paramètres de workflow de types différents et connectés logiquement dans un type unique appelé « type composite ».

Utilisation des éléments Foreach

L'élément Foreach exécute un workflow secondaire de manière itérative sur un tableau de paramètres d'entrée ou de variables. Vous pouvez sélectionner les tableaux sur lesquels le workflow secondaire s'exécute et transmettre les valeurs des éléments de ces tableaux lors de l'exécution du workflow. Le workflow secondaire s'exécute autant de fois que le nombre d'éléments définis dans le tableau.

Si vous disposez d'un élément de configuration comportant un tableau de variables, vous pouvez exécuter un workflow qui couvre ces variables dans un élément Foreach.

Par exemple, imaginez que vous disposez d'un dossier avec 10 machines virtuelles à renommer. Pour procéder à cette opération, vous devez insérer un élément Foreach dans un workflow, puis définir le workflow Renommer la machine virtuelle en tant que workflow secondaire dans l'élément. Le workflow Renommer la machine virtuelle implique deux paramètres d'entrée, une machine virtuelle et son nouveau nom. Vous pouvez promouvoir ces paramètres en tant qu'entrée du workflow en cours pour qu'ils prennent la forme de tableaux couverts par le workflow Renommer la machine virtuelle. Lorsque vous exécutez votre workflow, vous pouvez indiquer 10 machines virtuelles dans le dossier avec leur nouveau nom. À chacune de ses exécutions, le workflow prend un élément du tableau des machines virtuelles et un élément du tableau des nouveaux noms des machines virtuelles.

Utilisation de types composites

Un type composite est un groupe de plusieurs paramètres d'entrée ou variables connectés logiquement, mais appartenant à des types différents. Vous pouvez utiliser un élément Foreach pour relier un groupe de paramètres sous une valeur composite. Ainsi, l'élément Foreach prend toutes les valeurs des paramètres regroupés en une seule fois dans chaque exécution ultérieure du workflow.

Par exemple, imaginez que vous êtes sur le point de renommer une machine virtuelle. Vous avez besoin de l'objet et du nouveau nom de la machine virtuelle. Si vous devez renommer plusieurs machines virtuelles, vous devez disposer de deux tableaux : un pour les machines virtuelles et un pour leurs noms. Ces deux tableaux ne sont pas connectés de manière explicite. Un type composite vous permet de disposer d'un seul tableau dans lequel chaque élément comporte la machine virtuelle et son nouveau nom. De cette manière, même en cas de valeurs multiples, la connexion entre ces deux paramètres est explicite au lieu d'être créée de manière implicite par le schéma de workflow.

Note : Vous ne pouvez pas exécuter un workflow qui comporte des types composites du vSphere Web Client.