Les workflows peuvent implémenter des fonctions de décision qui définissent des suites d'actions différentes basées sur une instruction booléenne true ou false.

Les décisions constituent des embranchements dans le workflow. Les décisions de workflows s'appuient sur les entrées que vous avez saisies ou qui proviennent d'autres workflows, d'applications ou de l'environnement dans lequel le workflow s'exécute. La valeur du paramètre d'entrée que l'élément Décision reçoit détermine la branche qui sera empruntée par le workflow. Par exemple, une décision de workflow peut recevoir l'état de mise sous tension d'une machine virtuelle donnée en tant qu'entrée. Si la machine virtuelle est sous tension, le workflow emprunte un chemin déterminé de son enchaînement logique. Si la machine virtuelle est hors tension, le workflow emprunte un autre parcours.

Les décisions sont toujours des fonctions booléennes. Les seuls résultats possibles de chaque décision sont true ou false.

Décisions personnalisées

Les décisions personnalisées diffèrent des décisions standard car vous devez définir leur instruction dans un script. Les décisions personnalisées renvoient true ou false en fonction de l'instruction que vous avez définie, comme illustré par l'exemple suivant.

if (decision_statement){
	return true;
}else{
	return false;
}