Un workflow en attente consomme des ressources système car il ne cesse de sonder l'objet auquel il demande une réponse. Si vous savez qu'un workflow attendra peut-être pendant un longue période avant de recevoir une réponse, vous pouvez lui ajouter des éléments de workflow au long cours.

Tous les workflows en cours d'exécution consomment un thread système. Lorsqu'un workflow atteint un élément de workflow au long cours, cet élément met le workflow dans un état passif. L'élément de workflow au long cours envoie ensuite les informations du workflow à un thread qui sonde le système pour découvrir tous les éléments de workflow au long cours du serveur. Au lieu que chaque élément de workflow au long cours ne tente sans cesse de récupérer les informations dans le système, ils demeurent passifs pendant une période donnée tandis que le thread de workflows au long cours sonde le système pour eux.

Vous pouvez définir la durée d'attente de l'une des manières suivantes :

  • Définir un temporisateur encapsulé dans un objet Date qui interrompt le workflow jusqu'à une date et une heure données. Vous pouvez implémenter les éléments de workflow au long cours basés sur un temporisateur en intégrant un élément Minuterie d'attente au schéma.
  • Définir un événement déclencheur encapsulé dans un objet Trigger qui redémarre le workflow après qu'il se soit produit. Vous pouvez implémenter les éléments de workflow au long cours basés sur un déclencheur en intégrant un élément Événement d'attente ou Interaction utilisateur au schéma.